Social

Prison du Port: L'UFAP conteste les raisons de la grève de la CGTR et FO pénitentiaire


Prison du Port: L'UFAP conteste les raisons de la grève de la CGTR et FO pénitentiaire
Une manifestation a lieu depuis ce matin devant le centre pénitentiaire du Port à l'appel des organisations syndicales FO et CGTR.

Absente remarquée, l'Union Fédérale Autonome Pénitentiaire – UNSA tenait à faire savoir pour quelle raison aucun de ses drapeaux n'est venu se joindre à ce sitting.

David Calogine, secrétaire départemental UFAP-UNSA Réunion-Mayotte bondit lorsqu'il prend connaissance des revendications exposées ce matin par les grévistes. Un point l'étonne : le départ en retraite de sept personnels pour cette année.

Selon l'UFAP, la CGTR et FO n'entrent pas dans le détail et "livrent des infos erronées". "Sur les sept départs mentionnés, deux sont effectivement déjà partis. A l'inverse, trois personnes vont être mutées ici courant juillet-septembre. Enfin, deux agents doivent partir, l'un en juillet et l'autre en octobre", explique le syndicat. Mais leur départ ne serait pas encore certain.

Bref, la lecture finale qu'il peut avoir de tous ces mouvements et le chiffre annoncé reste pour l'heure théorique. "On a déjà eu des exemples de départs en retraite pressentis qui se sont finalement prolongés d'un an", ajoute David Calogine.

S'il ne remet pas en cause le sous-effectif du centre du Port, d'ailleurs reconnu par l'administration (voir plus bas), il le contextualise à l'échelle nationale. "Ce n'est pas pour faire de la contre-proposition syndicale mais ce n'est pas un chef d'établissement qui va nous trouver du personnel en plus. Ça ne concerne pas que la pénitentiaire, la fonction publique d'Etat voit ses budgets gelés à tous les niveaux", ajuste le syndicaliste.

Absente ce matin, l'UFAP a, a contrario, participé au mouvement national du 6 mai qui a notamment largement évoqué le nombre de postes vacants dans l'administration pénitentiaire, évalué à 800 sur le plan national. Une nouvelle journée d'action est prévue le 12 juin. Depuis ce matin, David Calogine regrette que ses collègues de la pénitentiaire "crachent sur l'UFAP en disant que nous ne sommes pas solidaires des agents. Nous nous battons sur la question du calcul de l'organigramme", ajoute-t-il. Celui-là même qui confirme que la prison du Port devrait bénéficier de 25 personnels en plus (voir le document interne que nous nous sommes procurés plus bas).

Prison du Port: L'UFAP conteste les raisons de la grève de la CGTR et FO pénitentiaire
Vendredi 30 Mai 2014 - 15:46
LG
Lu 967 fois




1.Posté par noe le 30/05/2014 16:54
J'espère que ces journées de grève seront sans solde !
Certains touchent trop et peuvent faire grève à tout bout de champ !

2.Posté par Night le 31/05/2014 02:26 (depuis mobile)
Ces fonctionnaires sont sous statut special qui leur interdit de faire grève!!! Donc les personnes presentes sont soit en repos soit en congés, mais sûrement pas payé!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales