Social

Prime compensatoire/SDIS: Les négociations débutent au Département


Prime compensatoire/SDIS: Les négociations débutent au Département
Ce lundi au Conseil général, les négociations entre syndicats de sapeurs-pompiers et élus du CASDIS (conseil d'administration du SDIS) vont entrer dans le vif du sujet. Si jeudi dernier, un calendrier de négociations a été trouvé, avec pour promesse de la part des syndicats de suspendre la grève, les discussions de la matinée risquent d'être particulièrement agitées.

Au coeur de ces discussions, la mise en place d'une prime compensatoire pour venir pallier la suppression du régime indemnitaire compensatoire jugé illégal. Conséquence, les sapeurs-pompiers vont voir sur leur fiche de paie, une baisse de salaire nette comprise entre 50 et 300 euros en fonction du grade. Une situation intolérable pour les syndicats qui réclament l'instauration de cette prime compensatoire pour le maintien de leur pouvoir d'achat.

Mais la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, a été claire sur ce sujet. Après avoir désavoué une partie ses conseillers généraux, en retoquant le protocole d'accord signé le 24 avril dernier, pas question pour elle de donner une prime à ceux qui touchent plus de quatre fois le SMIC.

La présidente du Département a mandaté les élus du CASDIS pour mener les négociations. Ils ont jusqu'au 15 mai, date butoir fixée entre syndicats et élus, pour trouver une solution financière et éteindre définitivement l'incendie qui couve dans les casernes…
Lundi 6 Mai 2013 - 07:03
Lu 759 fois




1.Posté par noe le 06/05/2013 07:55
Pourquoi ne pas payer les pompiers uniquement à la tâche ? à chaque intervention comme pour les taximen ? car lorsqu'il n'y a pas d'intervention (malades , blessés , incendies ...) , ils ne font rien , si ce n'est d'attendre en jouant à la belote !

2.Posté par @ noe le 07/05/2013 10:45
t'as vraiment été fini à l'urine

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales