Social

Prime Cospar, la mobilisation c'est aujourd'hui !


Prime Cospar, la mobilisation c'est aujourd'hui !
Un rassemblement est organisé ce jour à l'initiative de la CGTR. Après des accords signés en 2009 à l'issue de plusieurs semaines de mouvements sociaux, les syndicalistes repartent dans la rue pour revendiquer la pérennisation de la prime Cospar pour les salariés.

La politique d'austérité du gouvernement ou encore le coût de la vie seront sans aucun doute dans toutes les bouches et sur tous les panneaux de revendications.

Les salariés du privé sont invités à se joindre à ceux du public pour manifester ensemble.
Mardi 29 Novembre 2011 - 06:30
Lu 919 fois




1.Posté par David ASMODEE le 29/11/2011 06:11
Les enfants gâtés sont dans la rue. Pendant des années, le gouvernement leur a dit OUI à tout. Et ça continue, puisque pendant cette crise, l'Etat leur permet de saboter l'économie, de piétiner les entreprises qui se trouvent sur le carreau, de tirer sur les ambulances.

Hier, j'ai entendu Mr Banon de la CGTR à la radio : " si néna deux trois i koné pu sardine Robert, néna d'autres na point un boite sardine Robert pou fini le mois". Je me demande si c'est pareil pour Ivan Hoarau...sniff

COMMENT UN ETAT PEUT-IL AUTANT AVOIR LA HAINE DE SES ENTREPRENEURS ???

2.Posté par sonar974 le 29/11/2011 04:22
bonne chance camarade

3.Posté par Bayoune le 29/11/2011 07:10
An 2009 le président du Conseil Régional, Paul VERGES la pa voulu mètt 50€ dan la kaniyote du COSPAR. Li la minm di " la Région lé pa in guichet de gabier. Zordi o Séna li sèye fé in fiyon pou fé krware travayèr li lé èk zot. Kèl bézèr de paké so manipilatèr.

4.Posté par Travailleur le 29/11/2011 08:59
défense prime cospar ne rime pas avec les licenciemments que ce syndicat par le biais des juridications dans lesquelles siègent leurs comparses activent leurs décisions pour les ex-arast(1500salariés) en leur attribuant de maigres indemnités versées par l'ags plutôt que la pérennisation des emplois du fait de la faute grave du C.G qui a magouillé les transferts ciblés vers d'autres structures. Les gens se plaignent de ces syndicats là puisqu'ils sont les plus grands tireurs au flanc , siègent dans multi-commissions où on voyage tous frais payés et ne rapportent rien à l'économie de ce pays.

5.Posté par sgeg le 29/11/2011 10:17
il y a clairement deux poids et deux mesures !
d'un côté l'état législateur demande aux entreprises de prendre à leur charge une prime de 50 euros mensuels en échange d'une exonération de charges qu'il est maintenant question de supprimer.
mais ce montant de 50 euros suffit à pénaliser certaines petites entreprises alors qu'il est totalement dérisoire en termes de pouvoir d'achat ou de lutte contre la vie chère pour les salariés !
car de l'autre côté , l'état employeur verse chaque mois au MINIMUM ( calcul pour un fonks smicard ) une prime de vie chère (coloniale pour les intimes ) de 500 euros , juste 10 fois plus que le kospar...
et je parle bien du minimum car le total est de 600 millions par an que se partagent les 60 000 agents publics actifs ou retraités , soit 10 000 euros par an de moyenne !
on voit bien à quel point les gouvernements de droite et de gauche baissent leur froc devant une fonction publique qui les tient par les coucougnettes en raison d'une capacité à foutre le bordel et un égoïsme irresponsable taille XXXL ! alors cette manif de la cgtr n'est qu'une mascarade , un attrape-couillon !
le vrai message est le suivant :
cette prime kospar , on s'en tape , par contre si vous essayez de toucher un poil du système d'apartheid économique de la " prime coloniale " qui sert à nous gaver , nous vous mettrons un bordel total !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales