Social

Prime Cospar : Le Medef confirme sa position devant les syndicats

La réunion n'aura duré qu'un peu plus d'une heure. Le patronat renvoyant les autres organisations syndicales à sa position déjà ébruitée dans la presse ces derniers jours, à savoir une non reconduction de la prime Cospar après le 31 décembre 2011.


Prime Cospar : Le Medef confirme sa position devant les syndicats
 
Les représentants syndicaux ne se sont pas éternisés dans les locaux de la DIECCTE (Direction des Entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). Prévue pour tenter de concilier les points de vues du patronat (Medef - CGPME) et des syndicats de salariés, la réunion de travail a tourné court. Un peu plus d'une heure.

Yann de Prince, président du Medef, s'est contenté de rappeler à l'assemblée que son syndicat refuserait la reconduction de la prime de 50 euros obtenue de haute lutte par les salariés en 2009. Selon lui, la prime a créé une distorsion économique entre les entreprises du fait que certaines l'appliquent et d'autres pas.

En tout état de cause, le représentant du Medef a affirmé que le dispositif avait été appliqué à un moment particulier, celui de la crise économique de 2009, voire 2010, ce qui justifiait son maintien, mais plus maintenant. Devant cette position, et après un rapide tour de table, les autres organisations syndicales ont préféré quitter la salle.

En revanche, le Medef n'est pas contre des négociations de branche, ce qui "on le sait très bien, est difficile à réaliser", envisage, pessimiste, Paul Junot, secrétaire général à la CFTC, "tout simplement car beaucoup d'entreprises n'ont pas de conventions collectives".
Mardi 21 Juin 2011 - 15:44
Ludovic Grondin
Lu 2318 fois




1.Posté par noe974 le 21/06/2011 16:58
Qu'on cesse de toujours faire payer les entreprises ...elles ne peuvent plus investir dans du matériel plus performant ...

2.Posté par citoyen averti le 21/06/2011 18:46
allez on appelle tous dans la rue : on verra combien vont venir défendre leur 50 euros.

Que les concernés se bougent le cul : les fonctionnaires ne vont pas battre le pavé pour vous!
qu'on se le disent!

Que va faire le collectif COSPAR, j'espère que la CFTC toujours préte a faire l'interressant va s'investir cette fois ci, les vrais qui ont bougé c'est la CFDT et la CGTR

3.Posté par vipère le 21/06/2011 19:10
Yann de Prince est d'une suffisance égalant la médiocrité des services de son entreprise

4.Posté par Le concombre masqué le 21/06/2011 20:23
Qu'attendent les syndicats pour créer des entreprises et embaucher des syndicalistes qu'ils pourront payer grassement ?

Alors , chiche ? ....ou que de la gueule comme d'habitude ...? Plus facile à dire qu'a faire non ?

Bandes de rigolos !

5.Posté par ndldlp le 21/06/2011 20:30
petit rappel, les exonérations sociales permettent pour un salaire au smic, d'économiser 3200 euros par an et un peu plus de 4000 euros pour un salarié niveau technicien supérieur.

ces chiffres sont ceux mentionnés sur l'ancienne version du site de l'AD Réunion.

50 x 12 = 600 euros, à comparer au 3200 euros minimum d'économie... la prose du medef est ridicule.

6.Posté par LA HONTE le 21/06/2011 20:47
Post 4 ou c vraiment un concombre. Fais attention ou gate à moins kou lé déjà atteint.

7.Posté par Le Taliban. le 21/06/2011 20:50

Mais au faite, se sera quand la suppression la prime de la vie chère? Elle a trop duré!!!
on croit un bon demi siècle; sinon plus.

8.Posté par TANGO le 21/06/2011 20:51
J'ai été de ceux et celles qui ont perdu 3 jours de salaires pour être parmi les manifestants à revendiquer pour une revalorisation du pouvoir d'achat.

Je ne suis plus disposé à reconduire une solidarité dans ce sens dans la mesure où ceux et celles qui ont bénéficé de cette prime et bonus, très majoritairement ne sont pas descendus dans la rue et pourtant ils en sont les principales bénéficiaires.

Mesdames, Messieurs les bénéficiaires, merci pour une fois de défendre seuls votre beef stake

9.Posté par la case de l'oncle tom le 21/06/2011 21:43
ces petits salariés du privé n'ont pas bien compris comment ça marche en l'isle bourbon !
le moindre fonx se prend minimum 500 euros par mois de prime de vie chère...alors ?
z'avaient qu'à " gagner " un concours comme tout le monde au lieu d'aller bosser !

10.Posté par La position du Medef... le 22/06/2011 10:13
C'est la levrette avec lubrifiant.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales