Social

Prime Cospar : "L'attitude du Medef est une posture psychologique"

La réunion de dialogue entre les différentes organisations syndicales a commencé à 14h20. Autour de Jean-François Dutertre, directeur de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE), elles doivent se mettre d'accord sur l'avenir de la prime Cospar.


Prime Cospar : "L'attitude du Medef est une posture psychologique"
 
Yann de Prince, président du Medef n'a pas dit mot en s'engouffrant dans le bâtiment de la DIECCTE. Pourtant, ses récentes déclarations sur l'attitude de son organisation dans le refus du maintien de la prime Cospar étaient au centre des propos d'Ivan Hoareau, secrétaire général CGTR, mais également des autres syndicalistes.

"Si le Medef maintient sa position, il renverra tous les travailleurs bénéficiant des 50 euros de la prime Cospar dans la rue", prévient Ivan Hoareau.

"Une perte de 50 euros de pouvoir d'achat c'est énorme", avance-t-il, avant d'affirmer que "pourtant de l'argent, il y en a".

Prime Cospar : "L'attitude du Medef est une posture psychologique"
Même son de cloche pour Jean-Pierre Rivière, secrétaire général CFDT qui s'interroge ironiquement. "Quand il y a de la croissance on ne redistribue pas, quand c'est la crise on ne redistribue pas, alors quand est-ce que l'on donne aux travailleurs ?", exhorte-t-il juste avant de s'engouffrer dans la salle de réunion où l'attend, déjà installé, Yann de Prince.

Pour Paul Junot, secrétaire général à la CFTC, "les sorties médiatiques du Medef ces derniers jours préfigurent d'une posture psychologique avant la réunion mais sans plus".

Unanimement, les trois leaders syndicaux attendent d'en savoir un peu plus sur les intentions réelles de l'organisation patronale. Juste un coup de bluff ou réelle intention ? Réponse dans quelques heures, en fonction de la durée des débats. "Ça pourrait durer cinq minutes si tout le monde est d'accord", en rigole Paul Junot qui n'en est pas à sa première négociation salariale, avant de se rétracter : "comme finir à 20 heures"... 
Mardi 21 Juin 2011 - 15:11
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1581 fois




1.Posté par David Asmodee le 21/06/2011 15:45
L'attitude du Medef est vraiment déplorable. Pourquoi revenir sur une prime qui n'a mis aucune entreprise en danger ? Pourquoi chercher la merde ?
La situation est difficile. Que veut le Medef ? Des manifs ? Des blocages ? De la casse ?


2.Posté par grd mer kal le 21/06/2011 16:37
un peu tout ca car apres lui le déluge .... mais maintenant c 'est à la Mare qui faut rode a li .. fini le bas de la rivière , trop prolétaire pou le boug

3.Posté par William le 21/06/2011 16:44

C'est vrai que les syndicats n'ont jamais de position idéologique !!!

L'annonce du MEDEF est juste un os à ronger pour les syndicats

C'est un sujet sur lequel les syndicats vont dépenser temps et énergie... une fois ce combat mené (plus ou moins bien) le medef reviendra en arrière... les syndicats auront l'impression d'avoir gagner une bataille mais finalement seront passé une fois de plus à coté des vrais enjeux en rentrant tête baissée dans le scénario préparé par le medef qui veut avant tout éviter une renégociation à la hausse de la prime.
L'annonce de la non reconduction de la prime est stratégiquement la seule chose à faire par le medef pour commencer à discuter.

Ce n'est pas cette prime qu'il faut négocier. Laisser tomber la prime et lancer des négociations plus courageuses ! (surémunération, continuité territoriale...)

4.Posté par fredo le 21/06/2011 20:47
kosa ban sindika la parti fé dovan medef ? kel lespoir zot lavé enkor ?
lo ti prince té fini di kosa li té pans si lo prim kospar ...
kel kredibilité zot nana kan zot i sa renkont patrona pou fé narg ti travayèr ?
Ivan ek son ban kamarad, la zot i dekonn

5.Posté par David Asmodee le 22/06/2011 05:47
"kel kredibilité zot nana kan zot i sa renkont patrona pou fé narg ti travayèr ? "

Non, non. Ne pas confondre Medef et patronat dans son ensemble. Le Medef représente les entreprises du Medef, point barre.

6.Posté par Dorian le 22/06/2011 07:08
Bien vu William... C'est exactement ça. Et je tire mon Chapeau à Yann pour cette sortie au timing parfait.
C'est de l'excellent boulot, continues ainsi.

7.Posté par Mwinmidike le 22/06/2011 12:44
Questions (hors sujet ?)

Quelles rémunérations touchent les leaders syndicaux à la Réunion (Yvan HOAREAU, Jean-Pierre RIVIERE, etc...) ?
Qui leur paye leurs salaires ?

Merci de me répondre.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales