National

Prestations sociales : La moitié des Français ignore ses droits

Mercredi 15 Novembre 2017 - 11:18

C'est un sondage effectué pour le compte d'Adessadomicile qui le révèle : 49% des Français ignorent les aides auxquelles ils ont droit. Nous sommes bien loin de l'image d'un peuple d'assistés que certains politiques se plaisent à dépeindre.


Prestations sociales : La moitié des Français ignore ses droits
Presque une personne sur deux éligible à une aide sociale des conseils départementaux ou des caisses d'allocations familiales ignore ses droits, selon un sondage réalisé auprès de 1 577 personnes pour Adessadomicile, fédération nationale représentant 350 structures d’aide à la personne. 44 % des seniors méconnaissent par exemple l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) qui permet d’obtenir une aide financière pour l’emploi d’une aide à domicile ou d’un auxiliaire de vie. Cependant, 16 % des personnes qui sont informées renoncent aux aides, dissuadées par la complexité administrative, et 16 % ne les réclament pas car ce qui reste à leur charge demeure trop élevé.

Ces jours-ci vient d'ouvrir le Salon des services à la personne, à Paris, et Adessadomicile dénonce la complexité dissuasive de notre système de solidarité. "Nos dispositifs peu visibles, complexes et dissuasifs organisent l’inégalité d’accès aux droits", s'insurge Hugues Vidor, directeur général d’Adessadomicile.

La fédération a donc décidé d'écrire à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. L’organisme réclame que soient rendues obligatoires la détection des personnes éligibles et leur bonne information. Pour exemple, en Gironde, la CAF vient de réaliser une enquête interne qui montre que 12 % de ses allocataires qui avaient droit à une aide ne l’ont pas perçue. Elle est parvenue à retrouver ces exclus, qui perçoivent aujourd’hui, en moyenne, 210 euros par mois.

Hugues Vidor dénonce l’attitude des autorités : "Selon notre enquête, les caisses départementales d’allocations familiales ne connaissent même pas les aides existantes. Cette opacité est voulue, elle permet de faire d’énormes économies".

Le Secours catholique, dans son dernier rapport sur la pauvreté, estime que le non-recours au RSA, par méconnaissance du dispositif, fait ainsi économiser 5 milliards d’euros par an aux CAF.
BA
Lu 9992 fois



1.Posté par JORI le 15/11/2017 12:22

"Prestations sociales : La moitié des Français ignore ses droits" et l'autre moitié les connaît très bien et les exploitent à fond!!.

2.Posté par kersauson de (P.) le 15/11/2017 12:51

mais mwa je connais ceux des retraités
les salaries seront effectivement exemptés des cotis maladie et chomage, ce qui compensera la hausse de la CSG.
ON nous dit que pour les retraités ce n'est pas possible "puisqu ils ne payent pas de cotisations maladies et chomage"
FAUX ARCHI FAUX : les retraités ( du privé du moins) cotisent a 1% a l'assurance maladie, SUR les caisses COMPLEMENTAIRES ! pas sur la caisse de la sécu appelée ici CGSS.
cela ne se voit pas , ne se sait pas, puisqu'ils recoivent un virement NET sans bordereau, et que ces pensions sont déclarées aux impots par les caisses.
ainsi les salariés ne cotiseront plu a la maladie, MAIS cotiseront des qu ils deviendront retraités; AHURISSANT.
ALORS AMIS RETRAITéS : ecrivez a Macron et Philippe pour leur signaler ce fait, et exigez l'abrogation de cette cotisation,
Et recuperer ainsi un peu de pouvoir d’achat envolé depuis 5 ans. .

3.Posté par Veridik le 15/11/2017 12:56 (depuis mobile)

Bof moi perso j'ai reçu des allocations ... 25€ de "prime d'activité" alors que je paie tout youpiiii et lorsque j'essaie de me connecter sur le site de la Caf on me dit "vous n'êtes pas allocataire" lol
Ya encore du boulot

4.Posté par FAIVRE Daniel le 15/11/2017 16:03

Le parcourt du combattent pour avoir leur droit et fait pour qu'un grand nombres y renonce pour créer des difficultés administrative a la CAF et CGSS ici a la Réunion ils sont champion.
A la Sécu il dise les antibiotiques c'est pas automatique,a la CAF les remboursement de trop perçu c'est automatique, ils devrait nous donner les chiffres du nombre de demande de remboursement vous seriez surpris
Nous déconseillons a tous les allocataires de donner des informations aux Téléphones, risque d'erreur qui coûtent très chère au allocataire risque de suppression sa arrive souvent.

L’état fait semblant d’annoncer des droits, mais en créant beaucoup de barrière de difficulté pour avoir ces droits, dans le but de décourager un grand nombre de les demander, pourquoi la CAF donne des allocations pour ensuite a la moindre faute dans un document ils demandent très souvent de remboursé les trop perçu, mais ces organismes ne font jamais de faute, la faute est toujours mis sur l’allocataire, et ensuite l’état recherche pourquoi des allocataires ne demande pas leur droits
http://www.dossierfamilial.com/sante-social/aide-sociale/rsa-prime-d-activite-aide-au-logement-la-caf-recherche-les-allocataires-qui-y-ont-droit-85656
http://www.lefigaro.fr/social/2017/11/08/20011-20171108ARTFIG00225-les-caf-vont-chercher-les-familles-qui-ne-reclament-pas-leurs-prestations.php
http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/quand-la-caf-traque-ceux-qui-ne-reclament-pas-leurs-allocations-1298327.html

5.Posté par Gamover le 15/11/2017 19:47

A mourir de rire , vous voulez faire croire que la moitié des français ne connaissent pas leurs droits en matière
sociale ?, trop rigolo , avant de savoir parler le français ils apprennent leurs droits les devoirs pas trop quand
même.
Y a des sujets que vous devriez évitez d'aborder car vous vous ridiculisez et vous vous discréditez tout seul,
à mourir de rire ....

6.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 15/11/2017 20:35

Merci post 1 , tout à fait d'accord avec vous , l'etat peut payer certes mais l'etat ce sont les couillons qui bossent et n'ont droit à rien !!!

7.Posté par Bibi la bicrave le 16/11/2017 08:59

J'aime à croire que la moitié des Français ont une fierté.

8.Posté par Mango le 16/11/2017 11:56

Tout à fait d'accord avec le post 5.

Au post 7 : quand on voit nos politiciens ou nos ministres se remplir les poches, le coût de la vie à la Réunion et le marché de l'emploi je ne vois pas quel fierté on pourrait encore avoir c'est souvent une question de nécessité et de survie.

9.Posté par À moin ca le 17/11/2017 05:24

On parle souvent de droits. Qu’en est-il des devoirs? Trop souvent des personnes usent des prestations alors qu’elles n’en ont pas besoin. Exemple: aller au médecin pour un petit bobo, des fois plusieurs fois par jour, par ce que « mi la droit la cmu », au lieu d’aller la pharmacie...

10.Posté par Tikaf le 18/11/2017 21:47 (depuis mobile)

Ce qui manque c'est les contrôles parce que assise devant la boutique du matin au soir du lundi au dimanche...et certaines personnes acheter des voitures neuves, tv etc cest a se poser des questions?!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 16:24 La popularité d'Emmanuel Macron en hausse