Social

Présidence de la FNTR Réunion : ce sera Mongin ou Caroupaye

La Fédération nationale des transporteurs routiers, section Réunion, tient son assemblée générale ce matin à 10h00, dans un hôtel de Saint-Denis, sous l’égide de Jean-Paul Deneuville, délégué général du syndicat national. Officiellement, il n’y a plus de représentation locale.


Présidence de la FNTR Réunion : ce sera Mongin ou Caroupaye
La FNTR Réunion, qui n’est plus affiliée à l’association nationale pour non-paiement de cotisations, a commencé à laver son linge sale, hier dans un hôtel de Saint-Denis, en présence de Jean-Paul Deneuville, délégué général du syndicat national.
Le débat a été animé, très animé, les échanges vifs. Ce qui a effrayé la réceptionniste de l’hôtel, qui en “missouk” s’est avancée pour voir s’il n’y avait pas de blessé.
L’un des membres de l’ancien bureau a même quitté la salle. Il a été rattrapé par un collègue.
La discussion s’est alors poursuivi en deux groupes, en attendant Joël Mongin qui était sur le plateau d’Antenne Réunion.
Malgré ces divergences, la FNTR locale affiche sa solidarité. “Nous allons reconstruire notre syndicat”. L’assemblée générale est prévue ce matin à 10h00 dans le même hôtel.
Deux hommes sont candidats à la présidence. Il y a d’abord Joël Mongin, le président naturel. Depuis l’éboulis de mars 2006, ce transporteur est monté en puissance au sein de sa profession. En octobre 2008, alors qu’il se situait en dehors de l’intersyndicale, il s’était imposé comme leader incontesté, et ce au détriment d’Ary-Claude Caro, qui en est toujours le porte-parole.
La lutte sociale de l’année précédente confère désormais un statut particulier à Joël Mongin. Il est devenu une sorte de héros que les terrassiers ont sollicité au début de leur mouvement, fin 2008. Son absence, pour cause de vacances, a cependant été particulièrement commentée lors des dernières réunions de l’intersyndicale...
Bernard Caroupaye, son vice-président, aurait “aimé avoir de ses nouvelles lorsque la Région Réunion a suspendu le paiement de la prime de carburant”. Le candidat à la présidence de la FNTR locale a su malgré tout combler, du moins en partie, l’espace laissé libre par Joël Mongin.
Bernard Caroupaye a été particulièrement pugnace et efficace mardi soir lors de la rencontre à la pyramide inversée. C’est lui qui a demandé la reconduction des 2,5 millions d’euros pour les transporteurs.
Mais est-ce que cela sera suffisant pour faire pencher la balance en sa faveur ? Réponse tout à l’heure.
Jeudi 22 Janvier 2009 - 09:47
Jismy Ramoudou
Lu 1041 fois




1.Posté par momon papa l�l� le 22/01/2009 11:02
j'ai vu et entendu sur RFO hier soir.......??????!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales