Social

Premières négociations pour le Groupe ARHES

Une première réunion de négociations devrait avoir lieu en milieu d'après-midi entre l'IEDOM, le Groupe ARHES et les banques pour un déblocage à court terme. Hier, les salariés qui avaient débuté leur mouvement de grève ce mardi ont fait part de leur mécontentement à travers des sittings symboliques sur trois chantiers situés dans à Saint-Louis. La mobilisation se poursuit.


Premières négociations pour le Groupe ARHES
Ils ont abandonné le temps d'une après-midi leur siège social du Tampon pour une virée symbolique de contestation sur plusieurs chantiers en cours de réalisation. Après le Tribunal de Saint-Pierre il y a deux jours, la centaine de salariés concernée par ce mouvement de grève du Groupe ARHES s'est rendue à Saint-Louis dans la Zac Avenir pour une marche symbolique et différents sittings entre 14 heures et 16h30.

Cet après-midi, à 16 heures, c'est une première réunion de négociations qui a été programmée dans le Sud pour un déblocage à court terme en présence du vice-directeur de l'IEDOM, de la directrice juridique du Groupe ARHES Béatrice Boyer et d'un conseiller bancaire. Cette rencontre interviendra avant une seconde réunion, décisive, en présence des banques sollicitées par le groupe immobilier pour une ligne de crédit de près de 2 millions d'euros, la semaine prochaine.

Depuis deux jours, le Groupe ARHES et ses 120 salariés sont en grève et demandent à ce que leur requête bancaire soit entendue. Une requête en lien direct avec une ligne de crédit supérieure à 1,5 million d'euros et pour laquelle aucune réponse ne leur est explicitement parvenue. Une requête liée aussi à l'utilisation de fonds propres sur les trois précédentes années et pour tenter de sortir les finances du groupe de la zone rouge.
Jeudi 15 Octobre 2009 - 08:30
Ludovic Robert
Lu 1026 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales