Société

Prélèvements de requins: Lettre ouverte du "Collectif pour la Protection de l’océan indien"

La décision du Préfet de la Réunion, Michel Lalande, de prélever jusqu'à 10 requins aux abords des côtes réunionnaises a beaucoup fait réagir. Comme désormais de coutume pour ce genre de sujet d'actualité, une page Facebook a été montée et compte environ 800 fans. Son auteur, Sébastien Vasquez, a contacté plusieurs associations de défense des animaux et des requins, notamment la fondation Brigitte Bardot, qui a immédiatement réagi. La simple page Facebook s'est désormais transformée en "Collectif pour la Protection de l’océan indien"... Voici sa lettre ouverte :


Prélèvements de requins: Lettre ouverte du "Collectif pour la Protection de l’océan indien"
 
"Les attaques de requins de cette année ont généré une surprise générale qu'on a du mal à comprendre venant d'une communauté îlienne, entourée de 250km d'océan. On aurait pu imaginer y trouver des requins...

C'est aussi surprenant d'entendre les autorités dire que dans ce département océanique, personne ne possède de connaissances adéquates sur les requins, leurs moeurs, leur comportement et les conditions qui les influencent. Ayant lu et entendu tout ce qu'on a pu dire sur ce sujet, nous confirmons... la désinformation règne. Alors sur quoi est basée la décision des autorités de "prélever" une dizaine de requins Tigre ou Bouledogue?



Tout comme les décès récents de surfeurs ont provoqué une vive réaction "anti-requin," ces "prélèvements" ont provoqué un tollé public, de par l'incohérence de ces actes et par l'ignorance qui les entoure. Traités d'"écolo-bobos" par certains, les personnes qui s'élèvent contre cette mascarade politico-économique sont de plus en plus nombreuses. Un groupe s'est formé aussitôt sur Facebook et aujourd'hui compte un peu plus de 800 membres et bénéficie aussi du support du "Global Shark Conservation Initiative," un groupe international pour la conservation de requins, qui a immédiatement ébruité la situation dans le monde entier, écrit une lettre aux autorités qui a été copiée et utilisée par des citoyens de toute la planète pour protester contre cette injustice environnementale et se tient prêt pour fournir de plus amples renseignements sur les squales, voir même se déplacer pour les conférences à but éducatif. Sea Shepherd France a également apporté son soutien et se dit prêt à épauler un projet à la Réunion. La Fondation Brigitte Bardot quant à elle a montré son intérêt en écrivant un courrier au préfet.



Comme l’avouent les autorités, il existe un manque de connaissances à la Réunion, alors pourquoi ne pas avoir sollicité l'avis des gens qui en ont? Ils auraient dit que les requins ne sont pas comme les prédateurs terrestres, ils ne sont pas territoriaux. Ils bougent, migrent, suivent leurs proies et se laissent influencer par les conditions de leur milieu. Si l'homme jette des restes de poissons à la mer à proximité des plages, il y aura des requins. Opportunistes, ils iront là où il y a possibilité d'un repas facile. Si l'homme s'allonge sur une planche de surf ou de body et prend la forme des proies préférées des requins dépassant les 2m50 - des pinnipèdes ou des tortues- alors il se présente à l'animal comme une proie. Le comportement de l'humain n'est pas comme celui d'une proie, il ne fuit pas, alors il se fait prendre.



Les requins ne sont pas bons, ils ne sont pas mauvais non plus, ce sont juste des requins. Ce que les gens ne savent pas, c'est qu’il s’agit probablement de l'animal le plus important de la planète. Ces 500 espèces se trouvent dans chaque niche écologique. Ils maintiennent leur écosystème en bonne santé en prélevant les animaux malades, faibles, mourants ou morts. Sans eux, il y aura une augmentation dans le nombre d’individus composant normalement leurs proies, proies qui elles, mangeraient des poissons encore plus petits jusqu'à ce que la faim et les maladies provoquées par une concentration de ces populations, ainsi que l'inclusion des gènes malsains, autrefois ôtés par prédation, tueront ces poissons. Les plus petits, inaptes à être commercialisés, se reproduiront massivement et consommeront très rapidement le plancton de nos océans. Ce plancton absorbe actuellement 80% du CO2 de l'atmosphère et produit 70% de l'oxygène que l'on respire.



Depuis ces 3 dernières décennies, nous avons perdu jusqu'à 90% de certaines espèces de requins pour fournir des ailerons pour une soupe de luxe asiatique. Ces animaux grandissent très lentement, ils viennent à maturité sexuelle tardivement et ne font que peu de petits, tous les deux ou trois ans donc, ils ne peuvent remplacer les 73 millions de requins tués par an. Les individus pêchés sont de plus en plus petits et donc ne se reproduisent jamais. La pêche au requin n'est pas durable, et nous allons perdre certaines espèces définitivement d'ici une dizaine d'années. Dans ce contexte, chaque individu adulte a son importance pour la continuité de son espèce. A la Réunion, ils ne vont en tuer que dix, mais combien sont-ils dans ces eaux? De plus, ces dix requins ont leur utilité sur une échelle plus globale.



L'homme et le requin peuvent exister ensemble. C'est à l'homme de connaître les requins, les comprendre et les anticiper pour éviter le pire. Seigneur requin, quant à lui, existe sous sa forme actuelle depuis 436 millions d'années. C'est le plus ancien animal existant. Il a vu les premiers organismes quitter la mer pour s'établir sur terre. Il a vu l'arrivée et la disparition des dinosaures. Il a façonné la vie marine que l’on connaît aujourd'hui en obligeant ses proies à évoluer pour mieux lui échapper. Il est fort et fragile à la fois, il est hardi mais timide, il est citoyen de la planète bleue, lui aussi et nous ne pouvons pas nous passer de lui.
 
Auteur : J.W., administrateur "GSCI" pour le "Collectif pour la protection de l’Océan Indien"

Notre page FB : http://www.facebook.com/pages/Contre-les-filets-et-la-pêche-préventive-des-requins-à-la-Réunion/223108574414366"
Jeudi 29 Septembre 2011 - 11:24
Lu 2270 fois




1.Posté par zécolobobototalymito le 29/09/2011 12:08
ce courrier oublie quand même les miliards de moustiques que nous avons détruits lâchement et sans parler des miliards de milliards de bactéries qui existaient bien longtemps avant le requin et que nous massacrons chaque jour à coup de médicaments dans le but inique de dominer la planète.
c'est à l'homme de s'adapter et dialoguer avec les bactéries , ces citoyennes de la planète bleue !

2.Posté par polo974 le 29/09/2011 13:23
Halte à la dictature de "fesse de bouc"...

Quant a oser dire que le requin n'est pas bon... Totale méconnaissance du sujet culinaire.

On peut pêcher 50% des requins de l'ouest à 10miles des côtes (ça doit faire un sacré paquet déjà), il restera toujours tous ceux de l'est, et comme personne ne va les emmerder, ils vivent tranquillement leur vie de requins.

Les plages de l'ouest de l'île, c'est un petit coté d'une goute d'eau dans l'océan.

Ce n'est pas une pêche ponctuelle et locale qui va mettre en péril l'espèce.
Si péril, il y a , il faut chercher la source ailleurs (par exemple empoisonnement aux métaux lourds ou aux phytosanitaires que ces bestiaux doivent concentrer).

3.Posté par Fab le 29/09/2011 14:21
Je suis dégouté de tout ce tapage médiatique autour de la pêche de quelques poissons. L'hypocrisie collective a de bons jours devant elle. La défense des requins est une bonne chose mais là on parle de 10 poissons, il se passe des choses tellement plus graves tous les jours dans les mers du monde ! Tant d'énergie pour si peu de poissons ! C'est ridicule !
Finalement l'opinion publique ne voit que ce que les médias veulent bien nous montrer. Pour le reste on fait comme si toutes ces atrocités de par le monde n'existaient pas.. Ca se passe loin de chez nous, on ne le voit pas donc on n'en parle pas et on s'en fout. Loin des yeux, loin du coeur.

4.Posté par Gaston la gaffe le 29/09/2011 16:09
800 fans, mazette! 80 fans par requin à pêcher.
Qu'ils viennent donc se mettre à l'eau autour des requins, pour empêcher les préleveurs de faire leur boulot, si ils sont si malins.
Les requins sont timides? ça dépend lesquels! Ils bougent...normalement, comme les Roms, mais parfois, et c'est le cas, ils se sédentarisent.
Les grands défenseurs de "book mes fesses", vous feriez bien de vous remuer le popotin pour de plus nobles causes.

5.Posté par Mouais le 29/09/2011 18:05
[...] ils ne peuvent remplacer les 73 millions de requins tués par an. Les individus pêchés sont de plus en plus petits et donc ne se reproduisent jamais [...]

73 millions... On est en train de parler de dix requins adultes qui ne sont pas menacés (et encore, pour l'instant on est à 1), c'est juste de l'hypocrisie à ce niveau là.
Je suis 100% pour la défense des requins à grande échelle, mais il faut arrêter un peu de dire qu'on est en train d'exterminer les requins de la Réunion. Si ils se sont vraiment sédentarisés dans la zone, ils représentent un danger. On ne pourra jamais en être sûr par cette méthode c'est vrai. Mais si jamais ça aura évité la mort d'un autre homme (ça non plus on ne le saura jamais), alors ça sera une bonne chose, et ce n'est pas ça qui va dérégler l'éco-système de la zone.

6.Posté par polo974 le 30/09/2011 08:27
4.Posté par Gaston la gaffe le 29/09/2011 16:09
... Les ..., comme les Roms, ...

Ah mal game... over

7.Posté par christophe M le 01/10/2011 08:52
LA même personne qui est à l'origine de tout ce tapage (ça veut dire "interpeller"ses frères et soeurs unis dans le combat contre l'homme ,supra prédateur,nuisible),dans la même journée envoie tous ces mails d'appels au secours à ces camarades écolos et en même temps ,le même jour,contacte par téléphone le responsable de l'OPR,pour lui dire qu'ils "vont dans le même sens " (!) .Aprés avoir appellé la VIRULENTE désinformée Lamya (truc)essamli,bergère des mères (son nom de gourou),et déclenché le buzz sur fb,ce défenseur de "seigneur requin " (sAigneur requin),fait dans le consensuel et le copinage avec ceux qu'il dénonce ! bouh ! Pas sûr que la bergère des mers ,le seigneur des mers,l'apôtre de l'océan ,le rédempteur maritime et tous VOS NOMS BIDONS ESOTERIQUES approuvent votre code de CONDUITE,si par hasard ,il y en avait un ....Vois tu seigneur des mers,tout se sait ici ,mal tombé pour jouer à la balance ,puis au père fouettard,puis au bon pote.ça pue le stratège politico médiatique,en tous cas,comme je l'ai dejà dit le triomphe DE LA PENSEE UNIQUE ;
Que se passerait il si demain toi et tes sectes (bardot,shepherd...)étaient au pouvoir ? on serait crucifiés dans notre sommeil pour avoir des pensées discordantes des vôtres ? C'est bien beau de défendre la cause requin,mais si ça autorise de la malveillance à l'égard des humains,alors votre "combat "est glauque,insipide ET nuisible pour notre propre espèce .Vous avez ,semble t'il ,perdu beaucoup de crédit sur ce coup là les écolos bobos .Suggestion:la prochaine fois,ne pas vous prendr pour mai 68 LE RETOUR et proposer constructivement des pistes sans stigmatiser aucune communauté; Mais ,bon,je sais que vous aimez PASSER POUR DES MARTYRS,ça fait partie de votre mythologie (seigneur-des mers-,seigneur,pardonneleur,ils ne savent pas ce qu'ils font ):complexe messianique les verts ?

8.Posté par Caton2 le 01/10/2011 11:41
Les sectaires frappent encore! Je leur conseille d'autres combats que ce combat riquiqui qui n'est pas digne de leur vision planétaire. Qu'ils aillent donc voir du côté des "préleveurs" d'ailerons, qui sert de toile de fond à toutes leurs diatribes. C'est pas loin, c'est au large de Madagascar. Mais ces gars là sont paresseux, et surtout, ils sont surtout soucieux de gérer leur fond de commerce là où ça leur profite politiquement: ici, à la Réunion. Le requin péi a le dos large, et surtout c'est une espèce tout à fait spéciale puisque: "les requins ne sont pas comme les prédateurs terrestres, ils ne sont pas territoriaux". Un gars qui se dit connaisseur et qui lit la littérature scientifique! Il n'y a qu'a aller sur le net pour lire le contraire. Certains requins sont territoriaux, notamment les requins de récif. D'autre part, les requins bouledogues, ici incriminés, aiment particulièrement les territoires où l'eau douce se mélange à l'eau de mer, ce qui est le cas à la Réunion. Contrairement aux autres requins ils sont à l'aise dans l'eau douce. Mais on en est pas à une approximation près, quand c'est pour la bonne cause écolo chic, et que le chaland ignare est près à gober la bonne parole du moment qu'elle vient de ces nouveaux gourous de l'écologie! On verra bien ce que deviendra leur théorie, le jour ou un baigneur se fera gober dans deux mètres d'eau, comme c'est maintes fois arrivé dans le passé, selon une très sérieuse étude de la Navy US...

9.Posté par GriGri le 04/06/2012 17:08
ça ne sert à rien de faire des soupes aux ailerons, des sacs en peau de requins,...
il faut vraiment éviter ça! c'est horrible de traiter les requins ainsi!
c'est vraiment du n'importe quoi, arrêtez ce massacre !

10.Posté par GOUSOU le 04/06/2012 17:42
j'ai été sur un autre site où ils parlaient de requins, c'est terrifiant!
ils disent qu'ils ont hâte qu'il n'y ai plus de requins pour qu'il puissent surfer traquilement,...ect!
quelle HONTE!
décidement, l'homme détruira tout ce qui a sur la Terre!!!...
de plus en plus d'espèce animale ou végétale sont en voie de disparition à cause de l'Homme!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales