Economie

Préfecture : Mesures de soutien économique face au risque requins

Lors de la réunion publique qui s'est tenue le 13 octobre en mairie de Saint Paul, les services de l'Etat ont présenté les dispositifs qui ont été immédiatement mobilisés pour protéger l'activité et l'emploi. Le communiqué joint présente l'ensemble des mesures et fait un point de situation.


Préfecture : Mesures de soutien économique face au risque requins
Lors de la réunion publique qui s'est tenue le 13 octobre en mairie de Saint Paul, les services de l'Etat ont présenté les dispositifs qui ont été immédiatement mobilisés pour protéger l'activité et l'emploi. Ces dispositifs visent à :

- accélérer le dispositif du chômage partiel pour éviter le licenciement,
- une prise en charge avec le contrat de sécurisation professionnelle,
- l'activation des dispositifs moratoires fiscaux et sociaux,
- la mise en place d'un guichet unique et d'un comité de pilotage hebdomadaire.

Première réunion du comité de pilotage

La première réunion du comité de pilotage entre la CCIR et l'Etat s'est tenue ce matin à la maison de l'entreprise de l'ouest.
Cette réunion a permis de recenser les informations nécessaires aux différents services de l'Etat et organismes pour évaluer les besoins des professionnels et les accompagner au mieux dans leurs démarches, en assurant notamment un traitement rapide de leur demande.

Une fiche de renseignement globale sera disponible à compter de vendredi 21 octobre pour identifier les difficultés rencontrées et orienter les professionnels vers les solutions les plus efficaces.

La maison de l’entreprise de l'Ouest s'appuiera également sur le conseil régional de l'ordre des experts comptables qui assure des permanences gratuites pour les entreprises en difficultés.

Le comité se réunira toutes les semaines pour faire un point sur les demandes recensées et les réponses qui auront être apportées.
Point sur la situation au 19 octobre :

Après l'annonce officielle de ce dispositif le 13 octobre dernier, 12 entreprises ont contacté la maison de l'entreprise de l'Ouest : Les demandes s'orientent de la manière suivante :

- 2 moratoires fiscaux, 6 aides au titre du RSI (registre des sociétés et indépendants),
- 5 demandes d’étalements sociaux pour la CGSS,
- 2 demandes de moratoires CRR,
- 2 procédures de prise en charge avec le contrat de sécurisation professionnelle.

Pour bénéficier de l'organisation du dispositif :

La maison de l'entreprise de l'Ouest constituera le guichet unique pour toutes les entreprises.
Les contacts sont à prendre à l'adresse suivante :
Maison de l'Entreprise Ouest 196, rue Marius et Ary Leblond 97460 Saint-Paul
tél: 02.62.33.35.15 mail : meo@reunion.cci.fr
Vendredi 21 Octobre 2011 - 11:07
.
Lu 880 fois




1.Posté par polo974 le 21/10/2011 11:55
Dans le registre des bétises made in zinfo:

registre des sociétés et indépendants

et CRR, c'est Comité Régional des Requins?

pour (z)info:
RSI: Régime Social des Indépendants
http://www.rsi.fr

2.Posté par et les petits pêcheurs ? le 21/10/2011 12:18
Et les petits pêcheurs ? quel dispositif pour eux face au "risque requin " ?

3.Posté par Cambronne le 21/10/2011 12:45
la schizophrénie soviétisante française continue n'importe quoi ce délire de croire que l'état nounou va résoudre tous les problèmes

4.Posté par Caton2 le 21/10/2011 15:22
3. C'est juste le ronron préfectoral habituel Cambronne! Des mesurettes pour faire croire que tout est sous contrôle et un peu de com pour faire mousser la chose.

5.Posté par al carbone le 21/10/2011 17:04
Intervention d'experts comptables auprès des entreprises en difficulté.....rien de mieux que ces pompeux ronds de cuir pour achever ces entreprises ...effectivement, très bon choix !!!!

6.Posté par mao raieunion le 21/10/2011 18:02
Ces mesurettes sont une insulte ! grrr!
Tous dans la rue,et préfet dehors!
Elie,Grastenon et cie,au secours !!!!!!

7.Posté par Cambronne le 21/10/2011 18:50
Pendant ce temps en soviétie jacobine française il semblerait d'après leur histoires qu'un fonctionnaire d'état sur deux qui part à la retraite n'est pas remplacé mais par contre dans la fonction publique territoriale c'est l'inverse deux fonctionnaires territoriales d'embauchés pour un départ à le retraite !
Cherchez l'erreur ! Il y aurait certainement beaucoup plus de ménage à faire dans les conseils généraux, les conseils régionaux et les municipalités que dans les hôpitaux, les écoles ou la police ! Napoléon Sarkozy en pleine bataille de Waterloo aurait dit pas d'augmentation des impôts sur le revenu, oui, peut-être, mais par contre les impôts locaux, eux, c'est l'explosion et bizarrement, alors que contrairement aux impôts sur le revenu tout le monde paie sa taxe immobilière voir foncière, personne ne bouge, on en entend pas parler dans les médias et aucun homme politique n'en fait état dans ses discours, c'est vrai que là, ils sont tous plus ou moins intéressés puisque rare sont ceux qui ne sont pas élus locaux. et nos énarques préfectoraux savent encore ventiler du pognon...Peut-être, mais pas dénué de véracité... mais les faits sont têtus aurait dit un sale type en 1917

8.Posté par Aréquiom le 22/10/2011 08:16
et les requins qui volent l'argent

OUBLIEZ PAS DE LES MARQUER AUSSI

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales