Social

Préavis de grève : Vers un arrêt de la production électrique?

Suite aux préavis de grève déposé par la CGTR, une réunion de travail avec la direction locale du groupe
Sechilienne-Sidec et une délégation des sections syndicales CGT a eu lieu hier soir en présence du Préfet, Michel Lalande. Une réunion qui n'a pas permis d'aboutir à une entente.


Préavis de grève : Vers un arrêt de la production électrique?
A la demande de Michel Lalande, Préfet de La Réunion, le directeur du travail a présidé, hier soir, une réunion à laquelle ont participé la direction locale de Séchilienne-Sidec et une délégation des sections syndicales CGT des centrales thermiques de Bois Rouge et du Gol accompagnée d’une représentation de la CGT EDF Réunion.

Depuis le dépôt, le 3 décembre dernier, du préavis de grève illimitée à compter du 16 décembre 2010 auprès des directions des deux centrales thermiques de La Réunion, le directeur du travail a rencontré successivement la direction du groupe Séchilienne-Sidec et les organisations syndicales afin de nouer le dialogue local entre les parties.

Pas encore d'issue au conflit

Lors de la réunion du 14 décembre au soir, qui n’a pas permis d’aboutir à une solution positive, les partenaires sociaux ont confirmé la nécessité d’approfondir leurs échanges dans un cadre national approprié.

Le préavis déposé depuis le 3 décembre dernier prend fin demain. Dans ce cadre la CGTR-EDF fera, ce matin, un point précis de la situation actuelle et à venir sur le préavis de grève sur les sites de CTBR/CTG à la Réunion ainsi que sur CTM sur la Guadeloupe, en prévision des arrêts de la production d’énergie électrique à venir en cette période sensible de fin d’année.
Mercredi 15 Décembre 2010 - 07:29
Melanie Roddier
Lu 1890 fois




1.Posté par CRS le 15/12/2010 09:43
Ce sont des enfoirés qui n'ont rien à foutre des préjudices subis par les usagers.
Envoyez les CRS pour les mettre au pas

2.Posté par toto le 15/12/2010 10:54
cher CRS
Le jour où vous serez en conflit avec votre employeur et que vous déciderez de faire grève pour faire valoir vos demandes j'espère que vous recevrez à bras ouverts non seulement les forces de police mais également l'armée qui viendront vous virer

3.Posté par techer le 15/12/2010 10:56
des crs pour la sichilienne sidec et edf alors... pour ne pas avoir respecter les droits de leurs salariés...fo tjours tape su le plus p'ti, le band' gros zozo voleur zef zot lé toujour pour rien !!
le band camarade travailleurs y veu juste fé respecte zot droit com zot y respecte zot travaille et si pou fé respecte à zot , si pou fé entend zot , le band camarade lé oubligé bat à terre le centrale, à ki la faute??? le band' gros zozos y croit que zot lé encore dans le temps colonies.... zot y ve fé avale à nou un couleuvre .... un seul zaffer pou mwoin dire : arret prend zot band travailleur pou un babang'

jacky

4.Posté par Fabi le 15/12/2010 18:26
Jacku
Zot trop C..

5.Posté par citoyen le 15/12/2010 19:48
Amusant tous ces commentaires "tombant" sur le "crs": je voudrais bien voir leur réaction quand ils n'auront plus d'électricité pour allumer leur radio, leur TV, leur PC, leur four, leurs chambres et autres pièces le soir, leur climatiseur, leur téléphone (base reliée au secteur), ...... Et en panne leur boulot (bureau, appareils, outils électriques...). Amusant ce sera alors....

Ah oui, là, ils pourront compatir aux pauvres travailleurs...! Mais je demande à voir alors.

Même si oui, les travailleurs concernés utilisent leur droit légitime de grève.

Mais là, on est dans un "super" chantage aux consommateurs de base qui sont étrangers à ce conflit.... Et qui seront basiquement et totalement pénalisés....

Ca demande réflexion, non, cette menace de grève électrique ?

Au fait, et quid des réquisitions dans ce cas là par l'administration?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales