Social

Préavis de grève : Les "intentions" de N. Dindar ne satisfont pas les syndicats


Préavis de grève : Les "intentions" de N. Dindar ne satisfont pas les syndicats
La présidente du Département avait proposé aux représentants syndicaux de il y a deux jours de poursuivre les négociations ce mardi pour tenter de désamorcer un préavis de grève des agents territoriaux.
 
L’intersyndicale déclare cet après-midi, à l’issue de cette réunion de travail avec Nassimah Dindar, qu’"il n’y a eu que des déclarations d’intentions mais que rien n’a été acté." Face à eux, la présidente leur proposait notamment l'établissement de réunions de travail dans 3 et 6 mois, calendrier que les syndicats n'ont pas accepté.
 
De ce fait, l’intersyndicale confirme son appel à la grève programmée pour ce jeudi 7 avril et appelle à la mobilisation générale de tous les agents de la collectivité pour faire aboutir leurs revendications.
 
Les organisations syndicales se rejoignent toutes sur un même d’ordre : la gestion managériale du Conseil départemental qui ferait défaut, ce qui amènerait une explosion des arrêts-maladies au sein de la collectivité.
 
Mardi 5 Avril 2016 - 17:40
Lu 2358 fois




1.Posté par kalo le 05/04/2016 17:53
Aucune information n'a été donnée par les syndicats en interne, comment mobiliser sans informer?

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/04/2016 19:00
fukcd473
Rappelez-moi ce qu'elle a dit hier soir sur le plateau d'Antenne.
4 bulletin de salaires - 600 € de différence dans le traitement des 4 salaires - alors que les employés ont la même ancienneté, le même échelon, etc... - 39h/hebdo + 22 RTT versus 35h/hebdo et 30 jours ouvrables de CP.
Le passage aux 35h/hebdo ont le doit à cette femme qui travailler est inconnu pour elle. Vous avez déjà vu un politique travailler comme la Aubry.

3.Posté par Rose POMPON le 05/04/2016 20:28
QUI a vu les fameux bulletins de salaire que la "Dindar" a montré hier au JT d'Antenne Réunion ? Moi je n'ai vu qu'une feuille de papier dans une pochette plastifiée et rien d'autre ! D'autre part, si effectivement il y aurait (je dis bien AURAIT) des différences de traitement pour des agents qui exerceraient les mêmes fonctions avec les mêmes grades et mêmes échelons, je me pose la question de savoir à qui incombe la faute dans la mesure ou les arrêtés des fonctionnaires du Département sont signés par DEVINEZ QUI : MADAME LA PRESIDENTE elle même qui n'est autre que Madame Dindar ; CHERCHEZ L'ERREUR ! D'autre part, il me semble que les arrêtés des fonctionnaires territoriaux sont soumis au contrôle de légalité de la préfecture ; donc double hic !

4.Posté par Rose POMPON le 05/04/2016 21:01
Si Madame la Présidente a besoin de renflouer les caisses du Département, je pourrais par exemple lui suggérer de recentrer les efforts de la collectivités sur SES VÉRITABLES COMPÉTENCES tout en cessant de dilapider l'argent du contribuable dans des fioritures telles que la fête de la Saint-Valentin dans le Jardin de l'Etat, la fête du nouvel an chinois, la fête du nouvel an tamoul, la fête de l'Aid, la fête des enfants, la fête du 20 décembre, les journées découverte de la philosophie bouddhiste (avec temple installé dans la villa du Département) avec les campagnes de communication qui vont avec et etc, etc...Toutes ces dépenses indécentes se chiffrent par millions. En effet, pendant que Madame attire la population dans des fêtes à tout va, elle dilapide surtout l'argent du contribuable dans des frais de bouche inutiles et pendant ce temps là, les fonctionnaires du secteur social tirent la langue car manque de personnel, manque de locaux, manque de moyens pour mener à bien leur mission qui soit dit en passant est tout de même la compétence première du Département ; cherchez l'erreur : Il y a de l'argent quand il s'agit d'actions qui consistent A FAIRE LA FÊTE mais il n'y a jamais suffisamment d'argent pour le secteur social, le secteur des transports, le secteur de la vie éducative, il n'y a pas d'argent non plus quand il s'agit de procéder à quelques menus travaux sur les bâtiments du Conseil Général qui finissent par tomber en morceau (par encore sur la tête des agents mais ça ne saurait tardé sauf que le jour ou cela se produira, je n'aimerais pas être à sa place).

5.Posté par GIRONDIN le 06/04/2016 07:52 (depuis mobile)
Va t'elle liquider comme
ARAST ?
REDETAR?

6.Posté par ex - ARAST le 06/04/2016 08:41
LOL

7.Posté par ILE BOURBON le 06/04/2016 10:49
Bien sûr que c'est réel ces écarts de salaire et que les Syndicats ne disent point que c'est faux. Pas de calomnie ici bas pour mentionner leurs noms mais cela existe et ces injustices sont trop criantes.
- d'une part, sous cette ère la proposition est judicieuse pour pourquoi pas ramener à soustraire notamment cette ligne NBI ; ce qui rend équitable la donne (il ne doit pas y avoir 2 poids/2 mesures)
- et d'autre part, alignement des 35 h et ceux qui veulent travailler plus attribution d'heures supplémentaires payées (effort = mérite, rien n'est gratuit dans ce bas monde ; ce qui est normal).
En tout cas, il y a du boulot pour que les équilibres s'affichent après autant d'abus et de dérives et de complicités bien sûr . N.E

8.Posté par Paul le 06/04/2016 14:18
post4.je partage votre commentaire Rose Pompon.En periode de baisse de dotations,il faut d mieux gérer et baisser les depenses superflues touchant à la communication et aux manifestations festives.Il y a certainement des mesures à prendre au niveau des charges de fonctionnement.Mais,l'exemple doit venir d'en haut : la baisse des indemnités et autres avantages attribués à cerains élus,membrs du cabinet et de la direction.Ensuite,la présidente se doit d'être un peu plus mesurée dans ses propos vis à vis du personnel (affaire de Terre Rouge)....et cesser les comparaisons déplacées de bulletins de salaires d'une meme categorie de personnel.Car c'est bien le service des ressources humaines qui valide établit les conditions salariales selon la décision de la hiérarchie et in fine la responsabilité incombe à la présidence appliquant les dispositions budgétaires votées chaque année dans le respect du code des collectivités locales.

9.Posté par kld le 06/04/2016 18:17
certains commentaires sont d'un réalisme confondant .............. ya un malaise , ben , di sak na pou dit , pou une fois , la rénion lé formidaaaaaaable ?

10.Posté par kld le 06/04/2016 18:36
bon arretons l'hypocrisie et "le léchage de cul" des élus " et de certains "hauts fonctionnaires" , quelque chose ne va pas au CD .pas plus que dans d'autres collectivités municipales , certainement mwin d'ailleurs ............ mais , "quand meme la dit", en vérité, la Réunion lé ptit , : ou la "présidente" est mal conseillée , ou l'iniquité salariale est connu des memes "hauts fonct" et la "considérée" y conné , à l'insu de leur plein gré , en tout cas , na un problème , je le redis , pas plus qu'ailleurs , mais en l'occurrence on parle du CD ....................



"qui sa la vole , le soir venu , tout zéf ti pintade gris ......." ZISKAKAN .

ça lété un groupe gadiamb , la dénoncé ek dote zarboutan un takon zafair , na lontan ............ si , réellement , les "décideurs" y veut que "nou lé formidable" ou que la Réunion y avance vraiment , dans le respect de l'état de droit" et non pas dans le "mwin la pas tord , nou lé si tellement ......." ........ben na dé progrès à faire ! ya . le dialogue social ne se décrète pas ......... il s'impose quand le bon sens , et l'absence d'iniquité est présente .......est ce la cas ? ailleurs c'est peut etre pire , mé fé pas le "vaillant" quand "le ki lé pa vraiment prope" : allons dansé ..........

après , mwin mi koné pa rien , mi essaye réfléchi , ek mon ti "neurones"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales