Santé

Pourquoi sommes-nous inégaux devant le chikungunya ?


Pourquoi sommes-nous inégaux devant le chikungunya ?

Certains ne savent même pas qu'ils ont contracté le virus, d'autres en meurent. Sans aller jusqu'à de tels extrêmes, le virus du chikungunya se manifeste chez certains par de simples fièvres tandis que d'autres subissent des douleurs articulaires aiguës.

Des chercheurs de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et du CNRS se sont penchés sur les raisons de cette variation des symptômes et de leur gravité chez les personnes atteintes du virus. Selon le site Sciences et avenir (lire ici), qui publie les résultats de cette étude, la cause serait "la variabilité de la réponse immune individuelle de chaque patient".

Lorsque l'organisme fait face à l'intrusion d'un ADN étranger, il réagit en deux étapes : une défense dite "non-spécifique" qui ne prend pas en compte la nature du micro-organisme qu'elle combat et une réponse "spécifique" qui cible cette nature. Or, dans le cas du virus du chikungunya, c'est cette première étape qui est décisive.

Selon 70 échantillons sanguins prélevés au cours de l'épidémie de 2007 au Gabon, les chercheurs ont constaté durant les quatre premiers jours de symptômes la présence "d'une quantité élevée d’interférons, de cytokines et de chimiokines, des sortes d’hormones du système immunitaire". Les cas les plus sérieux de chik viendraient donc d'une "défaillance du mécanisme de la réponse innée, comme chez les femmes enceintes, les personnes âgées ou encore les malades du sida", révèle le site.
Mardi 28 Décembre 2010 - 17:56
Lu 1967 fois




1.Posté par noe974 le 28/12/2010 18:49
Le chik est une maladie invalidante pour certaines personnes ; elle est due à un arbovirus (togaviridae) . Son vecteur est un moustique bien de chez nous (aedes albopictus) .

Elle donne des douleurs dans les articulations . On donne aux malades que de l'efférangan ? qui ne soulage presque pas du tout .
Certains ont encore des douleurs longtemps après .

Il faut tuer son vecteur : le moustique par tous les moyens ...
Si on l'attrappe , on va peut-être souffrir , d'autres pas ...
On nous a promis un vaccin . Qu'en est-il ?

2.Posté par nicolas de launay de la perrière le 28/12/2010 21:10
sollicitons l'ancien futur ex ministre de la santé pour venir s'expliquer..

quoique..avec l'affaire du mediator, il est suffisamment dans une situation woerthienne.. pas pour du fric hélas, mais pour des vies et des familles endeuillées..

3.Posté par Xavier Bertrand Zorro ou Zéro ? le 28/12/2010 22:03
Le post 2 a raison ( il a souvent raison en fait ). Xavier Bertrand ( UMP ) nous a promis de trouver un vaccin contre le chikpour 2007.

Fin 2011 on attend toujours. Et dire qu'aujourd'hui il est ministre = Notre pays est vraiment dans la Mer**.

4.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 28/12/2010 22:36
pour plus de renseignements veuillez vous adresse à X. Bertrand "le pote" à D. Robert celui qui avait promis un vaccin contre le chiK en 2007....c'est comme la chanson "ça s'en va et ça revient..."

5.Posté par noe974bis le 29/12/2010 07:49
Un vaccin vivant atténué contre le virus Chikungunya a été évalué par l’armée américaine : les résultats préliminaires ont montré une bonne immunogénicité et une tolérance acceptable. Le caractère préliminaire de ces résultats empêche cependant la mise à disposition rapide d’une vaccination à grande échelle.

D'où la prévention !!!

La prévention de cette infection est à la fois collective et individuelle, reposant sur la lutte anti-vectorielle. Elle nécessite, pour les individus une prophylaxie d’exposition (vêtements longs, répulsifs cutanés, insecticides pyréthrinoïdes sur les vêtements, moustiquaire), et, collectivement, une lutte anti-vectorielle à large échelle, avec épandages précautionneux d’insecticides et élimination des gîtes larvaires potentiels, particulièrement autour des habitations (pots de fleur, récipients divers, pneus usagés, déchets encombrants,…).

Sinon : douleurs dans les articulations et autres ....et ça fait mal !!!!!!!!


6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/12/2010 13:24
qui ne dit mot, consent, post 3 !

7.Posté par etheve maurice le 31/12/2010 19:14
rappeler vous les lieutenants de nicolas en visite dans l'île nous ont fait la promesse d'un vaccin illico presto, ils ont oublier de préciser s'il s'agissait d'une lanterne ou d'une vessie

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales