Société

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?


Comme chaque année, les clochettes blanches seront à l’honneur en ce dimanche 1er mai. La tradition selon laquelle on en offre un brin à cette date précise remonte en France à la renaissance.

En 1560, Charles IX, alors en visite dans la Drôme, se vit offrir un brin de muguet de la part du chevalier Louis de Girard de Maisonforte, en symbole de porte-bonheur. Heureux de ce présent, il décide ensuite de réitérer le geste en en offrant à son tour, dès l’année suivante, à chaque dame de sa cour. "Qu’il en soit fait ainsi chaque année", aurait-il déclaré. De là, la coutume était née. 

Si ce brin floral, aussi appelé lys des vallées, est offert le jour de la fête du travail, les deux traditions n'avaient à l'origine aucun rapport. Cette célébration des travailleurs a été reprise par les syndicats ouvriers, en mémoire du 1er mai 1886, date à laquelle les syndicats américains s’étaient soulevés pour revendiquer la journée de huit heures de travail. La IIe internationale socialiste à Paris avait alors fait du 1er mai un jour de lutte mondiale pour la journée de huit heures. Ce n'est qu'en 1907 que les deux traditions se rejoignent lorsqu'à Paris le muguet remplace l'églantine sur la boutonnière des manifestants.
Dimanche 1 Mai 2016 - 08:17
Lu 7490 fois




1.Posté par CQFD le 01/05/2016 08:44
Pourquoi offre-t-on du muguet le premier mai ?

Parce que la plante ne fleurit pas le premier décembre !!!

2.Posté par Eno le 01/05/2016 10:11
C'est sûrement pour cacher quelques petits secrets !

3.Posté par jean Claude le 01/05/2016 10:53
Si la fête du travail a lieu le premier mai, c'est sans aucun rapport avec le muguet,
même si les manifestants ont pris l'habitude récente de fleurir leur boutonnière du brin porte-bonheur au lieu de l'églantine rouge.
La fête du travail commémore un 1er mai de 1886 où les syndicats américains appelèrent plus de 400 000 travailleurs
à manifester pour l'obtention de la journée de huit heures. La date du 1er mai avait été choisie
car beaucoup d’entreprises américaines entament ce jour-là leur année comptable.
Depuis, le premier mai est devenu le jour international des revendications ouvrières, donnant lieu à des défilés de travailleurs.
En France, la journée de 8 heures a été obtenue en 1919, cependant le premier mai a continué d'être la journée des revendications salariales.
Depuis 1941, c'est un jour chômé et, depuis 1947, ce jour est férié.
Certains profiteront également de la tolérance qui est faite aux particuliers et aux organisations diverses,
de vendre librement le muguet sans aucune formalité ni taxe, uniquement le jour du 1er mai.

4.Posté par kersauson de (p.) le 01/05/2016 09:56
qui ne le savait pas..

5.Posté par kersauson de (p.) le 01/05/2016 10:00
saviez vs que Jeanne d Arc etait en fait un travesti androgyne demi frere battard du roi. tt comme le frere de loulouxiv l etait.

6.Posté par Pisse en l air le 01/05/2016 12:31
Pas du tout.
Il est grand temps de rétablir une vérité enfouie sous des siècles de mensonges.

L'an de Grâce 1664. Bernadette de La Brosse en Crin de Montcuq, jeune pucelle émérite (elle est parvenue jusque-là à échapper aux intentions libidineuses des Nobles du royaume de France et proches incestueux), fait la cueillette des cèpes en forêt de Chantilly.

Mais une horde de chasseurs grabataires et lubriques a flairé la piste odorante de la Donzelle mal lavée.
Le pas leste de ses fraiches gambettes lui permet de les distancer, jusqu'à se trouver en surplomb d'une rivière infranchissable.
Acculée, elle se dissimule dans la végétation alentour, espérant échapper ainsi aux chibres malfamés, tendus par une excitation blasphématoire.

Que nenni ! Les cabots édentés des pervers en transe, reniflent la piste aux parfum de fruits de mer jusqu'à l'orée de la rive toute proche.
Sur le point d'être découverte, elle hume le doux parfum du muguet qui a fleuri à portée de sa main.
Elle s'en saisi à pleines brassées, et se carre les clochettes odoriférantes entre ses célestes cuisseaux.
Trompés par cette ruse, les clébards rebroussent chemin avant l'arrivée des libidineux.

Les chasseurs frustrés par la perte d'une ripaille orgiaque, décident en compensation de boire tout leur saoul à la taverne du bourg le pus proche.
Ivres de cervoise mal fermentée, ces gueux se trouvèrent incapables de reprendre leur activité ou d'accomplir le moindre travail pour le restant du jour.
Bernadette put ainsi cheminer prestement sur le chemin retour, sans plus craindre pour sa virginité.

Ces faits historiques se déroulèrent à une date du calendrier Julien, correspondant à notre actuel 1er mai.

A l'occasion des épousailles qui firent d'elle une reine quelques années plus tard, elle ordonna que ce jour soit célébré chaque année, par la distribution de brins de muguets, et un plein jour de glandouille.

Faut pas déconner avec l'Histoire.

7.Posté par SEVERIN le 01/05/2016 13:26
Oh brave pisse en l'air,merci pour cette histoire rigolote,mais c'est le village de Montcuq du Languedoc Roussillon,cette dulcinée s'en ai bien sorti malgré son doux parfum de fuit mer de l'époque.In yab des Yvelines

8.Posté par kld le 01/05/2016 14:36
ha, ha , Séverin , bonne fêtes !

9.Posté par L'Ardéchoise le 01/05/2016 16:51
Pisse en l'air, charmante légende que celle-là !
Mais petite erreur de saison, les cèpes ne poussant pas en mai...
Tant pis, tant pis, j'ai quand même bien ri.

10.Posté par SEVERIN le 01/05/2016 17:30
Bonne fête toi aussi KLD,vive la Réunion in yab des Yvelines

11.Posté par Pisse en l air le 01/05/2016 21:35
@5 : Le château de Montcuq en Chantilly a bien existé, il en reste quelques vestiges profondément enfouis sous plusieurs mètres d'humus, d'après l'amicale des archéologues isariens et le fan club de Fanfan la Tulipe.

@7 : Les cèpes bronzés se cueillent en mai (il s'agissait bien de cette espèce, si l'on en croit les scriptes de l'époque et les archives de Boulogne-La-Grasse)

;)

12.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 01/05/2016 22:57
9.Posté par Pisse en l air le 01/05/2016 21:35 | Alerter
@5 : Le château de Montcuq en Chantilly a bien existé,
..........................

C'est ben vrai d'après l'un des visiteurs de ce château, le nommé Jacouille la cracouille . Selon lui,ce château a été construit par le Duc B'eaumâle.


(en vérité c'est le d'Aumale mais il faut tenir compte du principe de déformation temporelle. Le duc a laissé son nom à une expression argotique apparue vers 1880 et citée par Alphonse Boudard, "à la duc d'Aumale" qui désigne une position érotique compliquée, sur la technique de laquelle les auteurs divergent ; "le quatrième fils de Louis-Philippe était renommé pour ses acrobaties amoureuses.)

13.Posté par SEVERIN le 01/05/2016 23:36
Merci pour l'info @9 ,je vais m'enrichir un peu plus culturellement in yab des Yvelines

14.Posté par SEVERIN le 02/05/2016 14:29
Bien-sur pour l'historique c @11 du brave PISSE EN L'AIR,ah ce château me hante il faut que j'aille voir ce qui s'y passe.In yab des Yvelines

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales