Société

Pourquoi autant de ruptures de canalisation à Saint-Leu ?


Pourquoi autant de ruptures de canalisation à Saint-Leu ?
Saint-Leu n'en finit pas de compter ses dégâts des eaux usées consécutifs à des ruptures de canalisation. Une tâche pour une ville fortement tournée vers son littoral. La CISE, qui est l'opérateur en eau de la commune, offre deux lectures aux événements de ces derniers mois.

"La rupture de canalisation d'hier est à mettre à part, concède Fabien Fernandez, chef du secteur Sud-Ouest pour le compte de la CISE. La canalisation qui passe sous le pont de la Ravine l'Etang Saint-Leu est aérienne et donc soumise à l'embrun marin qui favorise la formation de rouille".

Un trou "de la taille d'un disque CD"

L'autre circonstance qui a amené au déversement d'eaux usées dans la ravine et donc du lagon tout proche est d'ordre technique. "La canalisation qui a cédé se trouve aussi être à un point de refoulement d'où s'exerce une plus forte pression sur les tuyaux", explique-t-il. La rupture n'était pas énorme, "de la taille d'un disque CD", mais suffisante pour déverser une quantitié non évaluée d'eaux usées dans le lit de la ravine. "Nous avons été avertis à 10h30. A 12h, la réparation était réalisée", assure Fabien Fernandez. En temps normal, cette eau usée est destinée aux bassins de décantation de la station d'épuration située près du cimetière, en sortie de ville côté Sud.

Il n'empêche, à Saint-Leu, cette actualité a tendance à se renouveler. Hormis les canalisations aériennes qui subissent directement les aléas climatiques, le point critique est à chercher ailleurs pour les tuyaux enfouis. "Les canalisations de la ville sont en "amiante-ciment", également appelée "Eternit", du nom de son fabricant", autrichien pour la petite histoire.

L'amiante-ciment encore moins adaptée à notre climat

Installées dans les années 80 à Saint-Leu, la fragilité de ces canalisations réside dans leur faible résistance au gaz de type hydrogène sulfuré (H2S), issue de la fermentation des matières organiques contenues dans les eaux usées. "L'amiante-ciment est attaquée par ce gaz, ce qui fait qu'il s'effrite", explique fabien Fernandez. On retrouve le même schéma de canalisations anciennes de près de 30 ans "à l'Etang-Salé ou à Saint-Pierre", tempère le spécialiste, du moins pour les communes gérées par la CISE.

Les tuyaux en Eternit n'ont, aujourd'hui, plus cours. "On utilise désormais des matières PVC ou en fonte", assure-t-il. D'autant que l'amiante-ciment est encore moins adaptée à nos climats chauds.

Double peine : lorsqu'une rupture est constatée sur le réseau, l'environnement le paye immédiatement. La raison en est simple. "Contrairement à des sols compacts comme en métropole, le sol rocheux réunionnais n'arrive pas à contenir la fuite tellement il est friable", explique-t-il.

Saint-Leu, qui a déjà engagé le renouvellement de ses canalisations suite à la précédente rupture survenue le 25 octobre, poursuit ses travaux "jusqu'à la fin de l'année et la trêve du BTP".
Lundi 26 Novembre 2012 - 12:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1722 fois




1.Posté par noe le 26/11/2012 11:27
Le sous-sol de St Leu est gorgé de sel (eau de mer) ...Tout rouille , casse , fout en l'air ...

N'accusons pas tj le maire actuel ... c'est aussi de la faute des anciens maires ...et puis l'urbanisation galopante est passée par-là !

2.Posté par polo974 le 26/11/2012 12:38
""" autrichien pour la petite histoire """
sauf que c'est tout faux.

Par contre la bonne histoire serait de savoir ce que va devenir cette saleté d'amiante (qui doit d'ailleurs s'effriter depuis un paquet d'années)...

3.Posté par mi marche ec Melenchon le 26/11/2012 12:55
la parfaite illustration de l'incompetence de nos elus: incapable d'anticiper, de gerer sur le long terme, et seulement capable de voyager entre emplâtres sur une jambe de bois

4.Posté par Jeff le 26/11/2012 13:22
Voyons, voyons! n'est-ce pas la commune ou un maire député crie au loup pour cacher son incompétence. les requins ont bon dos, c'est son focus.

Cette commune est incapable de mettre en place les moyens pour résoudre le problème du réseau d'assainissement, vaut mieux changer le PLU pour construire (le maire n'est-il pas promotteur immobilier que dégager du terrain pour construire une station d'épuration..

Ce TR est vraiment un n'impoirte quoi, un bruiyeux (qui aime faire du bruit pour rien).

5.Posté par ndldlp le 26/11/2012 14:38
ne pas oublier d'ausculter le contrat d'affermage ou la dsp entre la commune et la cise ou véolia..

à n'en point douter..il y aurait matière à dire ..

6.Posté par Tonton le 27/11/2012 09:36
Je croyais que c'était du sabotage dixit Le Maire sur Antenne Reunion. Finalement non selon la CISE, c'est le réseau de traitement d'eaux usées qui est défaillant, quelle surprise MDR. Plaisanterie mis à part, toutes les anciennes canalisations sont en amiante ciment, ils seraient innofensifs pour l'instant selon les experts.....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales