Politique

Pourquoi Jacqueline Farreyrol votera pour la loi sur le mariage pour tous...

La sénatrice UMP, Jacqueline Farreyrol, a décidé d'expliquer en détails pour quelle raison elle a choisi de voter en faveur du texte sur le mariage pour tous proposé par le gouvernement. Voici ses propos:


Pourquoi Jacqueline Farreyrol votera pour la loi sur le mariage pour tous...
"Le texte sur le mariage pour tous a été présenté en conseil des ministres le 10 octobre 2012 après avoir été annoncé de longue date. Il était libre à chacun, avant et encore plus depuis, de se prononcer, d’organiser des débats. Ainsi des mouvements se sont formés, des idées se sont exprimées. La mobilisation a certes été importante dans le camp du contre peut être plus encore que dans le camp du pour. Mais il semble vérifiable que le "contre" est toujours plus mobilisateur que le pour, et sur n’importe quel sujet.

Des manifestations ont donc été organisées. Le problème le plus souvent évoqué par les anti-mariages serait qu’aucun débat en la matière n’a été organisé. Pour être précis, je dirais qu’aucun débat n’a été l’occasion, pour eux, de faire triompher leur point de vue sur celui de l’adversaire, le "pro mariage".

Évidemment ! Il ne sert à rien d’avancer des arguments qui tendraient à justifier telle ou telle position : être convaincu que le mariage doit rester hétérosexuel n’a pas besoin de justification, et aucun argument ne pourra convaincre du contraire celui qui pense ainsi. Le problème demeure qu’inversement, rien ne fera non plus changer d’avis le "pro-mariage" pour qui des raisons séculaires d’hétérosexualité ou de caractère religieux du dit contrat ne semblent acceptables.

Bref, qu’on le veuille ou non, il y a eu, à l’assemblée nationale, 24 séances dans l’hémicycle, 110 heures de débat, une quinzaine de séances de commission spéciale, l’audition de dizaines de témoins de chaque camp, et des milliers d’amendements déposés et discutés. Pour étayer mon propos, y a-t-il eu des revirements de position ? Non. Personne n’a changé d’idée car il s’agit une fois encore de convictions qui tiennent de l’intime et qu’aucune argumentation ne peut faire varier, du moins j’en suis certaine.

Alors peut-être existait-il encore des indécis ? Ceux-ci ont pu se faire une opinion, si ce n’est à  l’assemblée, alors au Sénat. Là encore, l’arrivée du texte en discussion dans l’hémicycle ce soir n’est pas la première étape de la discussion. Il y a eu, comme à l’assemblée, des auditions et des discussions en commission sur plusieurs mois, et la commission des lois a validé et adopté le texte que nous examinerons par 23 voix contre 21. L’écart est faible et cela montre bien à quel point les avis sont partagés. Mais une majorité s’est dégagée et tout l’enjeu du débat dans l’hémicycle va être d’améliorer le texte si nécessaire et de le voter, ou, à défaut, de le rejeter.

Personne ne peut donc dire qu’il n’y a pas eu débat. Comme je l’appelais de mes vœux, ce débat parlementaire a apporté, parce qu’il s’est déroulé dans de bonnes conditions, les arguments nécessaires à une prise de décision qui s’appuie pour chacun sur la raison, et uniquement sur la raison. Il y a encore ce qui se veut être l’opinion de la rue. Mais si je reconnais le nombre, je ne reconnais pas plus au nombre la possession de la vérité, que je ne reconnais la raison à celui qui parle le plus fort. Cependant, même si j’ai de longue date un avis sur la question, j’ai entendu les arguments de chacun, pro et anti.

Je comprends que les changements que ce texte implique soient lourds de conséquence pour le droit français, plus lourds encore pour les mentalités.

Je le répète, je ne veux en aucun cas dire que faire preuve de conservatisme est mauvais ou rétrograde. Je comprends et j’approuve même que l’on souhaite conserver dans la mesure du possible les pierres angulaires d’une société qui fonctionne, d’une société que l’on idéalise. Je comprends que l’on soit encore plus attaché à ces marqueurs de notre société lorsque celle-ci traverse de nombreuses crises profondes et anxiogènes: économie fragile, chômage, crises internationales, violences, maltraitances, délinquances, tensions ethniques, tensions religieuses, phénomènes climatiques, radicalisations politiques,…

Mais, justement, la multiplication de ces indices n’est-elle pas le signe que les règles qui régissent la société, si bonnes furent-elles, ne fonctionnent plus correctement? Dès lors, ne doit-on pas se pencher sur ces règles pour, sinon les bouleverser, du moins les adapter ? C’est, de mon point de vue, le cas actuellement et le projet de loi visant à la reconnaissance du mariage pour tous est l’une de ces adaptations nécessaires.
 
Que l’ouverture du mariage civil aux personnes de même sexe effraie certains, je le conçois. Mais, à ceux qui refusent de voir aboutir cette évolution par crainte d’une déstabilisation voire d’un délitement de la société, je souhaiterais rappeler que ces termes renvoient aux débats sur l’instauration du divorce dans la loi française, il y a plus de deux siècles et au vote du PACS en 1999. Que je sache, la société n’a connu ni cette déstabilisation annoncée, ni ce délitement.

Aujourd’hui, que l’on se rassure, la modification de la loi pour permettre aux personnes de même sexe de se marier ne va en aucun cas modifier, comme certains pourraient le laisser entendre la sexualité de la population. En revanche, tout comme le PACS l’a permis, elle va permettre une meilleure structuration de la population basée sur une égalité des droits en adéquation avec la réalité de la société.

J’observe, circonspecte, ceux qui aujourd’hui se découvrent une nouvelle passion pour l’union civile ou le pacs amélioré alors qu’ils ont eu pendant 10 ans la majorité dans les deux chambres et la possibilité de faire cette réforme, sans jamais pourtant se pencher sur la question. Ce sont pourtant des gens de mon bord politique et cette faute est la leur et par conséquent, la mienne. Ils savaient comme moi que la majorité actuelle s’emparerait du sujet et n’ont rien fait pour les devancer. J’observe certains de mes collègues qui sont aujourd’hui les plus fervents défenseurs du PACS quand hier ils en étaient les plus vaillants adversaires. Je ne les critique en aucun cas. Cela prouve qu’ils ont vu, et compris que, finalement, cet « intolérable » statut créé en 1999, n’était finalement pas si destructeur, et aujourd’hui tout semble avoir donné raison à ses promoteurs d’alors qui voulaient donner un cadre protecteur à deux personnes qui vivent ensemble, qu’elles soient homosexuelles ou hétérosexuelles.

Je regrette simplement que notre pays laïc ait toujours autant de mal à aborder des thèmes de société, là où des pays éminemment catholiques, avec le catholicisme comme religion d’état, ont d’ores et déjà légiféré en la matière sans que le tollé soit de la même ampleur qu’en France. Mais il n’est pas question de prendre d’autres pays en modèle, ni d’apparaître comme suivant une mode. 

Non, le débat d’aujourd’hui concerne notre société, non pas comme certains l’idéalisent, mais comme elle est.  Et de fait:
- Les couples homosexuels existent déjà,
- Ils paient déjà ensemble des impôts,
- Ils participent déjà à la vie de la cité,
- Ils ont déjà une existence sociale,
- Certains élèvent ou ont déjà élevé des enfants.
 
Alors ceux qui ne souhaitent pas axer leur argumentaire sur le mariage, mettent l’accent sur l’adoption et le droit à l’enfant, arguant que les enfants seraient plus malheureux dans un couple homosexuel. Et je m’interroge : Hormis leur propre expérience de la filiation et de l’éducation d’un enfant, sur quelle expérience se basent-ils pour faire cette affirmation ? Ils mettent en modèle unique l’éducation donnée par un couple hétérosexuel (souvent le leur) et voudraient faire croire que de fait, les homosexuels sont incapables d’élever des enfants puisque le référent de l’autre sexe n’existe pas dans ce cas. D’où tirent-ils cette information ?
 
Ne croyez-vous pas que le nombre de familles monoparentales n’offre pas encore un autre modèle ? A-t-on vu 1,5 millions de personnes manifester contre les familles monoparentales parce qu’elles n’offrent pas un équilibre aux enfants par l’absence d’un parent de l’autre sexe? Soyons sérieux. A La Réunion on connait la triste importance des violences faîtes aux femmes. A-t-on vu pour autant une manifestation d’une telle ampleur regretter que des enfants grandissent dans des couples où la femme est battue et le père est violent, ou alcoolique ? Ce qui me semble donc bien être au final la véritable raison de cette opposition au mariage est donc bien, même s’ils s’en défendent, l’homosexualité. Au final, parmi les innombrables études réalisées en France ou à l’étranger, on sait qu’un grand nombre d’entre elles sont orientées idéologiquement mais les plus neutres montrent que la seule donnée véritablement déterminante pour l’équilibre des enfants est la stabilité de la cellule familiale.

Je tiens à le rappeler, car cette question est revenue dans un certain nombre des messages que j’ai pu recevoir, le fait d’être élevé par un couple, qu’il soit hétérosexuel ou homosexuel, n’implique pas d’en hériter la sexualité !  Par ailleurs, et parce que c’est là une des questions centrales du texte, le risque de discrimination à l’encontre des enfants élevés par des homosexuels ne pourra venir que de ceux qui refusent aujourd’hui de voir la possibilité aux homosexuels de se marier et d’adopter des enfants. S’ils ne veulent donc pas que de pauvres enfants soient victimes de discrimination, j’encourage chacun à voter en faveur du texte qui leur est aujourd’hui présenté et à adopter dès à présent un comportement conforme à ce vote.

Il ne s’agit pas, par ce texte, de transformer la société, il s’agit d’ouvrir les yeux et d’avoir conscience que cette société a déjà accepté que des situations différentes coexistent en harmonie, et à leur accorder les mêmes droits. A l’heure où tout le monde souhaite voir une société plus apaisée, moins égoïste, plus solidaire, plus tolérante, plus humaniste, il est temps, de mon point de vue, de permettre ce mariage pour tous.
 
L’institution du mariage n’y perdra rien : ainsi renouvelée, elle sera toujours la reconnaissance de l’engagement passé entre deux adultes consentants et égaux devant la République. Elle garantira aussi ce cadre juridique indispensable à des couples comme à leurs enfants.
 
J’ai été, comme certains de mes collègues, la destinataire de pressions de diverses natures. Je tiens à rassurer certains : On m’a demandé de « Votez librement et en conscience, mais de voter contre le texte » : Qui peut douter que je vote librement, alors même que je ne m’inscris pas dans la position majoritaire de mon parti ? Je suis Sénatrice, élue dans une République laïque. Je me refuse, malgré mes croyances personnelles, à me laisser guider par le dogme de l’église quand je réfléchis aux lois régissant le mariage civil. Le mariage religieux est autre chose et l’État n’a pas à se mêler de son organisation ni de ses exigences. C’est donc en toute conscience que je me prononce pour un texte qui vient protéger des couples et les enfants qui y sont ou y seront élevés.

Pensez-vous que ce serait normal de me conformer aux demandes de ceux qui menacent de ne plus voter pour moi si je me prononçais en faveur de ce texte ?  Pensez-vous que l’exercice serein d’un mandat électoral peut tolérer la pression et le chantage à l’élection ? C’est pour moi tout au contraire une question d’honneur que de voter un texte que je crois profondément juste sans me préoccuper des incidences électorales pour ma personne. 
Comme lors du vote de la proposition de loi de Patrick Bloche à l’Assemblée Nationale le 14 juin 2011, je voterai bien évidemment en faveur de ce projet de loi.
 
Jacqueline Farreyrol"
Vendredi 5 Avril 2013 - 09:59
Lu 2362 fois




1.Posté par Carlo le calamar le 05/04/2013 10:37
Pour une fois qu'elle ferait un voyage pour son boulo de sénatrice celle là !

2.Posté par A Mme Farreyrol le 05/04/2013 10:46
Madame le Sénateur,
Vous avez été endoctrinée par la franc-maçonnerie du GODF qui vous conseille et qui vous entoure.
Depuis que vous avez été élue sénateur, il n'est plus possible de vous rencontrer ni de vous parler, ne serait-ce qu'au téléphone.
Votre attaché parlementaire que j'ai eu au téléphone hier midi m'a ressorti texto les arguments du Grand Orient de France sur le sujet du MPT.
Un texte du site officiel du GODF que ne renieraient certainement pas Pol Pot, Allende, Pinochet et consorts.
Maintenant, c'est clair, si vous ne souhaitez pas être contaminée par l'éthique de votre Eglise, c'est que, manifestement, vous avez été manipulée par le Grand-Orient de France et que vous avez quitté l'Eglise catholique.
Dans l'Eglise universelle, les chrétiens votent pour la pensée de Jésus-Christ pas celle du Grand Orient de France via Hollande et Taubira.
Le pape a été clair à ce sujet. Si vous votez pour, vous vous serez auto-excommuniée.
Armand GUNET

Voici le texte du GODF sur son site web :
Copier-coller du site du Grand-Orient
(Slogan en-tête : Faire avancer concrètement la société ) :
Projet de loi sur le mariage pour tous
Date parution : 05/11/2012

"La définition des droits de la personne ne dépend que de la volonté collective des hommes.

Le Grand Orient de France condamne fermement les propos de l'Église Catholique au sujet du projet de loi sur l’ouverture du mariage civil à tous les couples qui sera présenté au Conseil des Ministres mercredi prochain.

Ainsi, l'évocation par le Cardinal André Vingt-Trois de " mutations profondes de notre législation qui pourraient transformer radicalement les modalités des relations fondatrices de notre société " témoigne de positions arriérées voire obscurantistes en décalage complet avec les nécessaires évolutions sociales et politiques de notre temps.

Ce projet de loi vise à assurer une reconnaissance républicaine du libre choix matrimonial des individus qui le souhaitent, au nom de l’égalité des droits.

Au nom de la Laïcité, le Grand Orient de France rappelle que les Églises doivent se restreindre à la seule sphère spirituelle, et ne pas interférer, par des imprécations stigmatisantes et des amalgames violents et haineux, avec les légitimes débats publics et démocratiques qui président à l’évolution et au progrès des droits civils.

Paris le 5 novembre 2012"

3.Posté par condor le 05/04/2013 10:59
les etats d'âme de notre chanteuse sont soporifiques
en votant non elle a peut être l'occasion de désavouer ce gouvernement d'incompétents et de voleurs
car cela va se jouer à moins de 10 voix pres

4.Posté par Alex 51100 le 05/04/2013 11:17
Bravo madame Farreyrol vous osez a dire tout haut ce que d'autres pense tout bas!
Ayant moi-même vécu petit dans une cellule familiale père mère pas si stable que tout le monde
affirme avec un père autoritaire violent et alcoolique et comme vous le dîtes la Réunion
en a beaucoup de ce genre de cellule familiale il suffit d'écouter la radio...
Mais il est vrai que le regard des gens et les discriminations sont toujours importante
il ne sera donc pas facile d'accepter ce changement de mœurs surtout quand je vois
que l'église appelle a manifester comme sa jusqu'à faire une prière devant le Sénat!
Il vaudrait mieux faire une grande prière pour la misère, la paix dans le monde,
je c pas moi mais ça franchement inutile!

5.Posté par Jlgrondin le 05/04/2013 11:18
Gunet a t il pété les plombs? Non! Il est comme ca tout le temps! Cependant, je le remercie de mettre en avant les propos du godf. Ca dédiabolise ce qu on m avait dit d eux! Quant a Mme la Senateur, BRAVO! Une belle preuve d indépendance, de fierté, de responsabilité, d indépendance. Y a des élus responsables et ceux qui pensent aux elections de l année prochaine et qui veulent pas perdre des électeurs!

6.Posté par A Mgr Aubry le 05/04/2013 11:22
Pouvez-vous s'il vous plaît écrire et téléphoner au sénateur Farreyrol pour lui expliquer que lorsqu'on crache publiquement sur l'Eglise et son enseignement, on s'exclut soi-même de cette Eglise ?
Lui expliquer aussi que personne ne peut se déclarer chrétien s'il est membre d'une loge maçonnique ou en suit fidèlement les enseignements.

7.Posté par Zozossi le 05/04/2013 11:27
L'UMP pire que le PS? La preuve par Mme Farreyrol, qui accumule les sophismes et les raisons fallacieuses:
-mise en doute de la force de mobilisation des défenseurs de la famille;
-refus d'admettre que le pseudo-"débat" est confisqué par les "pour", puis déclaration que le débat serait inefficace;
-refus de la "loi du nombre", qui n'est rien d'autre, chère Madame, que la règle démocratique qui vous a élue;
-déclarations contradictoires entre d'une part le refus feint d'accuser les adversaires de "conservatisme", et d'autre part la volonté affirmée de se conformer à une prétendue "évolution";
-déclarations contradictoires entre d'une part le prétendu refus de prendre modèle sur d'autres pays, et d'autre part la mise en avant d'autres pays où cet attentat anti-social n'aurait pas posé de problèmes;
-allégation, contre toute évidence, que la société ne connaîtrait ni "déstabilisation" ni "délitement" avec l'explosion des divorces;
-prétexte que puisque une situation existerait déjà (paires homosexuelles avec enfants), il faudrait la légaliser (par exemple, comme si l'existence du vol était une bonne raison pour légaliser cette pratique existante!);
-négation du besoin naturel qu'a un enfant d'un père et d'une mère, pourtant évident pour toute personne sensée, mais dont Mme Farreyrol demande "d'où on tire cette information" (sic...);
-dénonciation des manifestants "contre" sous prétexte qu'ils ne manifestent pas aussi contre l'alcoolisme et les violences conjugales (pourquoi pas des manifestations contre la bêtise, pendant qu'elle y est?);
-attaque contre l'opinion des "contre", qu'elle invite à cesser de "discriminer" pour faire cesser les "discriminations" (autrement dit: "Cessez de vous opposer et il n'y aura plus d'opposition"; raisonnement puissant...);
-accusation sournoise d'"homophobie" (argument inventé par la secte LGBT) contre les opposants à cette révolution anti-naturelle.
Aucun de ces "arguments" ne tient la route. L'UMP Farreyrol est pire que le PS Lebreton qui fait passer les lubies de son parti après la fidélité aux règles élémentaires du bon sens. Pas une voix réunionnaise ne doit aller à Madame Farreyrol!

8.Posté par zou le 05/04/2013 11:39
Tout ce grand bla bla pour tenter de justifier votre couardise et votre manque de discernement, pfff, la honte Jacqueline, la honte !

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/04/2013 11:54
pour une fois, BRAVO jacqueline.

10.Posté par dartagan 974 le 05/04/2013 12:02
u[dire que les partisans de la droite ump ont voté pour une telle candidate e 2011 poue eliminer de la scene politique un senateur qui avait fait ses preuves par son volontarisme et ses competences, quel gachis! maintenant apres la rouste memorable lors des legislatives et devant leur incapacité à remonter la pente, ils
, essaient de recoler les morceaux en approchant ces anciens qu'ils avaieent rejetés.N'est ce pas messieurs fontaine, robert, fouassin , gonthier, lacouture, hamilcaro dindar lagourgue(est-il de droite celui là?) et j'en passe!Je suis degouté par ces hommes et femmes politiques qui prefèrent voter pour une potiche au lieu de voir l'interet de la reunion. ET POURTANT J4AI ETE UMPISTE PENDANT DES LUSTRES!!!!!

11.Posté par SEVERIN le 05/04/2013 12:43
Bravo Mme FARREYROL,Il faut instaurer un changement de mentalité
dans ce monde de la politique.Assez souvent pour ses gens de la classe
politique leurs mentalités est resté a l'age de glace, ARCHAÏQUE et ce,
quelque soit l'étiquette du parti au pouvoir.In yab des Yvelines

12.Posté par polo974 le 05/04/2013 12:51
"""" Mais il semble vérifiable que le "contre" est toujours plus mobilisateur que le pour, et sur n’importe quel sujet. """"

il suffit de lire les réponses pour le vérifier une fois de plus...

13.Posté par haswell le 05/04/2013 13:03
bravo, très beau texte !

14.Posté par @jaqueline le 05/04/2013 13:10
je suis heureux de voir enfin un élu qui a une pensée structurée et plein de bon sens.
Je voudrais aussi demandé à certains énervés du ciboulot de se calmer. On ne risque pas l'excommunions quand on se marie civilement, tout comme quand on se remarie civilement après un divorce, faut arreter votre délire paranoïaque. On risque l'ex communion en revanche quand on est chez les intégristes catholique. Quand à la théorie du complot maçonnique ... mon dieu vous êtes en retard. L'important est que chacun puisse se faire son opinion sans pour autant se faire traiter de facho, d'homophobe ... ça s'appelle le respect et c'est bien là, le message du catholicisme.

15.Posté par La conscience le 05/04/2013 13:22
Quel désaveux Madame, non seulement contre votre propre partie, des électeurs, et du peulple chrétien.
Honte à vous, traitresse. Que l'UMP vos déshonneur.
Et voilà BEBERT, dès lors que vous mettez en place une malfuté pour préserver vos arrières en cas de perte de vos mandats, voilà cossa i arrive.
HONTE, HONTAS DE VERITAS

16.Posté par La conscience le 05/04/2013 13:23
En plus, c'est pas vous qui avez pondu ce texte mais bien un copie coller des Maçoniques.

17.Posté par Choupette le 05/04/2013 13:48
Madame,

Quand vous bûcherez pour une loi sérieuse(ment) appliquée contre la maltraitance des chiens et des chats à La Réunion, sujet ô combien intéressant et qui touche tout le monde, je prêterai une oreille à vos états d'âme.

18.Posté par John Galt le 05/04/2013 13:51
un homme et un homme détiennent t'ils la fécondation entre un ovule afin de concevoir un enfant ?? Il ya déjà une loi le Pacs qui est là répondant parfaitement à ce bazar tout ces connards de gauchistes ont trop regardé Prometheus Darwin avait raison je ne suis plus un loup, / Je ne suis plus qu'un chien fou qui garde la maison.

19.Posté par Réunionnaise le 05/04/2013 13:52
Sauf si je me trompe, Mme Farreyrol n'a jamais été confrontée aux urnes.
Les Réunionnais connaissent son parcours politique.
Que l'union civile existe pour les homos, pourquoi pas mais le danger repose sur l'adoption, la PMA.....
En votant pour, elle oublie les droits de l'enfant et que le ventre des femmes ne doit pas devenir un commerce.
Pour information, il y aura alors beaucoup de divorces homos car leur vie de couple ne dure guère plus d'une année, sauf exception, .....
Où sont les valeurs de la famille française ?
Où sont les us et coutumes de notre Nation ?

20.Posté par Le goût le 05/04/2013 15:00
EN somme POST 18. il fo 1 pilon et 1 calou pou garse piment.
Comment i fé 2 calous avec ou 2 pilons.
La nature lé bien fé, respecte à li.

21.Posté par Paul(St Gilles) le 05/04/2013 15:41
C'est très bien Mme Farreyrol ! Sénatrice UMP mais libre,responsable selon ses convictions personnelles ,en particulier sur un sujet qui dépasse les appartenances politiques.

22.Posté par Réunionnaise le 05/04/2013 15:49
Pour faire plaisir à BERGE?

23.Posté par tite chanson le 05/04/2013 16:13
allez tout le monde en chenille et on chante ...

24.Posté par John Galt le 05/04/2013 16:37
c'est bien ce que je disais avec le Néologisme socialisme ils vont finir par nous faire des ânes en chèvres

@ 20.Posté par Le goût faudra arrêter de croire les fictions d'alien pour croire que le « fils de Kane » est un héros non mais allô, quoi ! vous pensez vraiment que de types peuvent pondre une chiure

25.Posté par Pat 974 le 05/04/2013 16:47
pat974
Enfin un bon exemple. Cela s'appelle "de la democratie" une politique libre de ses opinions
Et non faire comme certains,jouer le petit canard et toujours suivre sa mere.
Le reste s'appelle un dictat
......

26.Posté par Gilles Bayet. le 05/04/2013 18:06
Jacqueline Farreyrol :
- Pour vous éviter d'écrire une si longue lettre, vous devriez quitter l'UMP !

27.Posté par Pascal Maillot de la RBM le 05/04/2013 21:12
Elue par copinage, de par ses chansons de gosses, cette dame participe à la destruction de la famille française!
Ses arguments ne tiennent pas la route comme sa culture politique. Accepter tout au nom de l'évolution est une erreur , un scandale! Une évolution doit être positive et là c'est un recul, une profonde provocation, une descente aux enfers!
Vive les repères: un homme - une femme , vive les enfants, vive la biologie divine, vive la norme!

28.Posté par dépravation et abomination , valeurs socialistes le 05/04/2013 21:33
moi je trouve que " LE TRAVAIL POUR TOUS " ou " la CMU POUR TOUS " ...est peut-être plus urgent que idée issue de cerveaux malades .

29.Posté par Creole Blanc de la Réunion le 05/04/2013 22:28
Mme la Sénatrice, je suppose que vous avez vécu avec un père et une mère. Moi je suis fier d'avoir eu mon père, et d'avoir eu ma mère. Tous les 2 pour éduquer, m'accompagner dans le début de ma vie. Avec leurs différences, celles qui nous donnent de la force. Merci papa, merci maman. Je ne souhaite pas rajouter encore à votre texte un peu long...

30.Posté par Umpa lumpa le 06/04/2013 03:15 (depuis mobile)
A ceux qui la critiquent et qui lui demandent de suivre ce que l ump veut je répond: quand elle etait députée elle avait déjà dit qu elle était pour le mariage. Vous n aviez qu à pas l elire senatrice si vous n etiez pas d accord.

31.Posté par dane974 le 06/04/2013 04:22 (depuis mobile)
A madame farreyrol. une grande admiration pour vous et en pensant que cela contribuera a changer la mentalité de la réunion ! cordialement.

32.Posté par Boomerang le 06/04/2013 16:08
Madame la sénatrice, vous êtes bien prétentieuse de dire que des gens ont voté pour vous.Nous avons voté et moi j'ai voté pour le premier nom de la liste à savoir Michel Fontaine, vous êtes devenue sénatrice que de manière accessoire et non pas par un vote direct sur votre nom. Dans quelques jours, J. F Copé sera à la réunion, militant encarté et jour de ses cotisations à l'UMP je serai présent moi aussi et je ne manquerai pas de venir vous demander si vous y serez, d'être un plus plus humble et surtout afin de vous mettre en accord avec votre conscience et vos réelles aptitudes à faire de la politique, de démissionner de l'ump et de retourner chanter "la banane et le cul main." vos mains ici pourront s'en donner à coeur joie.

33.Posté par Adherent rpr et maintenant ump le 06/04/2013 20:43 (depuis mobile)
Boomerang : A l assemblee comme au senat, le groupe ump, s il a une position majoritaire, laisse ses membres libres de leurs choix. L ump n est pas une dictature. Si tu le crois, tu t es trompé de parti

34.Posté par Choisis la Vie le 12/04/2013 13:35
Madame la Sénatrice,

Je voudrais simplement attirer votre attention sur le fait que le principe de laïcité cher à nos politiques en plus encore à ceux et celles qui arborent un tablier "en cachette:.", est un leurre...

Oui Madame, c'est un leurre car si l'Etat avait le courage de mettre en pratique le préambule de la Loi du 9 décembre 1905 sur la séparation DES églises et de l'Etat, il aurait l'obligation de se séparer aussi et surtout définitivement de l'Eglise qui a sa tête le Prince du Mensonge autrement dit SATAN.

C'est effectivement dans ses tanières ou Loges que sont fomentées toutes les lois contre la famille dont le Divorce, l'avortement, l'euthanasie, aujourd'hui le mariage des personnes de même sexe.

En effet Satan a résolu d’œuvrer contre l'humanité en dressant les hommes contre Dieu dans la plus diabolique des entreprises qui soit fait d'orgueil et de haine contre Dieu: la franc-maçonnerie.

Subtile œuvre de destruction qui se voile derrière une prétendue œuvre de bienfaisance

Subtils ordres qui viennent de Satan et que ne soupçonnent pas même les fidèles - certains - de cette secte.

Subtile vermine qui œuvre en cachette pour ébranler le trône de Dieu et prendre sa place

La Bible de la franc-maçonnerie n'est autre que l'Internationale Freimaurer Lexicon qui précise que "c'est du relativisme que découle le point du vue des francs-maçons sur les problèmes du monde et de l'humanité.

Dans les loges, il n'y a plus de droite ni de gauche, ils elles sont toutes et tous frères et soeurs.

Le Sénat est une mascarade pour faire croire au peuple que nous sommes en démocratie alors que tout est déjà décidé en loge.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales