Faits-divers

Pour une moto trop bruyante: "Ma fini èk zot’ race, moin !"


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Lorsque deux sourds-muets ont fait un peu trop de bruit sur leurs jeux vidéo, ça aurait pu finir entre deux bières au lieu de la salle correctionnelle (voir ici). Ce fut l’occasion d’une bonne séance détente ; ce n’est pas si courant.

Lorsque rhum, zamal et caractère de cochon s’en mêlent, un échappement de mobylette peut aller jusqu’aux menaces de mort. C’est ce qui était précisément reproché à Freddy Max Mickeil Paius. Le 12 mars dernier à Bois-d’Olive, il a menacé de mort ses voisins en des termes qui ne laissent aucun doute sur son aptitude à passer à l’acte.
"Mi sa tué à zot, moin !... Ma fini èk zot’ race !... Ma enterre à zot !... "

La dangerosité du prévenu, comparaissant entre ses gendarmes favoris car détenu pour d’autres motifs, ne laisse place à aucun doute elle non plus. Paius peut s’enorgueillir de plus de 10 condamnations à son CV judiciaire : vols à répétitions, vols avec violences, usage et cession de stupéfiants, recels, provocation à commettre des délits… Il a déjà purgé plusieurs peines de prison et ses sursis antérieurs ont tous été révoqués un à un. A 21 ans à peine, il se pose déjà en caïd et à la barre, ne cesse de jeter des regards chargés de haine au plaignant.

Les faits sont malheureusement simples et ne sont, en réalité, qu’issus de son cerveau gangrené par sa violence naturelle, confortée par l’usage fréquent du zamal, de l’alcool et des cachets. Un mélange que l’on sait détonnant.

Paius prétend que les plaignants, Michel, la trentaine, son épouse et leurs enfants, ne cessent de se plaindre lorsqu’il fait ronfler sa mobylette dans la cité. On lui dira qu’ils ne sont pas les seuls.

Piégé par la présidente

A l’en croire, pour se venger, Michel aurait fait ronfler le moteur de sa voiture sous ses fenêtres. Ce jour du 12 mars donc, à Bois-d’Olive, il a pété les plombs, a enjambé la clôture de son voisin et ennemi, proféré ses menaces de mort.

Il sème le souk à l’hôtel de police durant sa garde-à-vue, et la panique à l’hôpital où il a été emmené pour examen, réitérant devant le personnel hospitalier les menaces à l’encontre de ses adversaires.

Il nie tout mais se fait piéger par la présidente Flauss qui lui demande mine de rien :
"Mais vous avez menacé de lui faire la peau ? " - "Oui !" Puis, se rendant compte qu’il s’est enferré grave, ajoute précipitamment : "Mais moin la crié ça comme ça. Moin lété bourré". Ah !?!

"Ça in peine favorab’, ça !"

Michel, le plaignant, craint tellement l’autre agité qu’il ne s’approche pas de la barre et se contente de répondre de son siège :
"Oui on a peur de lui. Les résultats scolaires de mes enfants sont en baisse depuis !"
Ce qu’il demande ? "Juste qu’il aille habiter ailleurs !" La présidente lui explique que la Cour ne peut prendre unetelle ordonnance mais que s’il veut réclamer de l’argent, une indemnisation… ? C’est l’Illumination et après quelques secondes de réflexion : "Ben oui, 2000 euros koma !" avec un large geste du bras.

Le prévenu réplique alors que même s’il avait les 2000 euros, il préférerait aller en prison  plutôt que de casquer. Quand on lui annonce l’addition, 6 mois de rab’ dont 4 avec sursis, plus 600 euros à sa victime, il a juste ce commentaire abscons :
"Ben oui, ça in peine favorab’, ça !"

Comprenne qui pourra.
Mercredi 27 Mai 2015 - 10:03
Jules Bénard
Lu 3335 fois




1.Posté par moin la di le 27/05/2015 11:45
A post 4 Monsieur Jules Bénard en effet sans prendre partie pour post 1 si votre compte rendu est traité par la dérision l'ironie etc je pense que le bruit l'alcool zamal ne doivent pas être traiter à la légèrement car c'est un véritable fléau pour preuve votre nouvel article qui traite d'une menace de mort pour de pétardes de moto (Volé ?)

2.Posté par Ecolooualcolo le 27/05/2015 13:10
Fout ca ds un fond de ravine avec un masse pou casse le roche de 6h jusqu a 7h de soir ou va ouat si li fe tjrs son caïd ? Enfin caïd li la pa encore tombé si un i donna li,son affer

3.Posté par Porto le 27/05/2015 14:14
Dangereux toxicomane, parasitant et inutile au fonctionnement normal de la société !... sa nourrice. En conséquences, le mettre à l'ombre pour le restant de ses jours. Mais on peut faire mieux dans le genre, pourquoi pas par exemple le confier aux autorités saoudiennes pour un traitement ad hoc !

4.Posté par KLD le 27/05/2015 15:47
ok avec 2 , c'est le moment de réhabiliter les travaux forcés , c'est mieux que tourner en rond ds une cellule pour devenir encore plus enragé. En plus c'est vrai , foutez moi ts les prisonniers à casser des cailloux pour la NRL , si, si !

5.Posté par canardland le 27/05/2015 19:19
cas isolé,non,juste représentatif de caniard land.J'apprécie particulièrement zot race,détail très cher a notre charmante région....974 en l'air mon frere

6.Posté par totoché don le 28/05/2015 00:32
"Ben oui, 2000 euros koma !"

Mort de rire !!!!!! Ils ont pris leur bourreau de voisin pour la française des jeux LOL

7.Posté par ted le 28/05/2015 08:22 (depuis mobile)
Pfff encore une fois la justice ne ser a rien ! Quand il aura fait sa péne il sortira et se vengera sur la famille séquéstré torturé violé et sa fera un article de plus pour les jounau ! On sais que le mec et dangeureux mais il vie en toute liberté !

8.Posté par zaza le 28/05/2015 10:20
vous donnez raison à ceux qui n'ont de respect pour personne?????.... moi ausii j'en ai marre des gens qui font du bruit à pas d'heure, qui foute la music à fond à 3H du mat, qui essai leur moto trafiqué toute la nuit... ils n'ont pas besoin de se lever ses b....s. si je me prends à ces parasites, c'est qui est tord???.... je tiendrais jusqu'au moment ou....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales