Economie

Pour sauver les centres-villes, la CCIR veut le gel des projets d'implantation de grandes surfaces

Face à la désertification et paupérisation des centres-villes, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion, Ibrahim Patel, demande que tous les projets d'implantation de zones commerciales en périphérie des villes soient gelés pour trois années.


Les centres-villes doivent-ils disparaître au profit des implantations de grandes surfaces accordées par la CDAC (Commission Départementale d'Aménagement Commercial) ? "Sûrement pas", répond sans hésiter le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion, Ibrahim Patel. A l'occasion d'une conférence de presse, Ibrahim Patel a clairement expliqué que les centres-villes de la Réunion se meurent et qu'un déséquilibre est de plus en plus marqué entre les commerces de centre-ville et les activités en périphérie des villes.

Chiffre à l'appui, ses services ont mis en exergue le poids des grandes surfaces à la Réunion: "186.000 m2 de surfaces ont été autorisées par la CDAC depuis 2010, dont 150.000 m2 sont encore en projet". Les zones commerciales en périphérie grandissent alors que les centres-villes dépérissent à l'exception de Saint-Denis, Saint-Pierre et dans une moindre mesure, Saint-Paul. Sur la partie alimentaire, c'est le groupe Casino qui domine toujours le marché à 46% (31% Jumbo, 12% Leader Price et 3% Géant Casino), devant Leclerc (11%), Carrefour (11%), Auchan (10%), U (10%) et Autres (12%).

Sa solution? Que le gouvernement gèle les projets d'implantation et d'extension des grandes surfaces, projets encore nombreux, pour laisser la place à la réflexion et permettre aux centres-villes de souffler… "Je vais écrire au gouvernement afin qu'il exige la suspension des projets d'implantation des grandes surfaces pendant trois ans", a déclaré l'ancien président de l'association des commerçants de Saint-Paul.

Ibrahim Patel émet toutefois une exception à cette demande de gel: "Les grands projets qui se trouvent en centre-ville doivent être maintenus. Je suis pour l'espace Océan à Saint-Denis, le projet de Jean-Pierre Lao-Ouine à Saint-Paul et le projet de Casino dans le centre-ville du Port", expose-t-il. Le président de la CCIR est également favorable au projet Auchan défendu par le promoteur, Joël Narayanin, qui doit s'implanter en périphérie de Saint-Paul... même s'il ne conteste pas qu'il fait partie des grands projets à geler. Pas d'exception à la règle.

"C'est triste de constater qu'après avoir éjecté les chambres consulaires de la CDAC, tout se fait en catimini. Nous étions les poils à gratter. Je constate qu'il y a une sorte de code de bonne conduite qui s'est mis en place, des accords politiques qui se font au détriment du monde économique. Les grandes surfaces se battent entre elles mais qui paie les pots cassés? Les centres-villes", dénonce encore Ibrahim Patel qui estime que les maires doivent s'approprier ce dossier. "S'il y a une volonté politique de redynamiser les centres-villes, de relancer l'attractivité de ces zones, les commerçants joueront le jeu. Un maire doit s'occuper de tous les concitoyens", argue-t-il.

Pour travailler sur ce maillage commercial, la CCIR entend participer à la réflexion sur l'aménagement commercial à la Réunion à partir d'un nouvel outil qui sera opérationnel courant premier trimestre 2015, le SIDCOM, un système d'information décisionnelle sur le commerce.
Jeudi 6 Novembre 2014 - 15:03
MR
Lu 977 fois




1.Posté par domi le 06/11/2014 16:00 (depuis mobile)
Monsieur Patel veut surtout sauver les commerçants de sa communauté et favoriser certains de ses amis !!!i

2.Posté par pierrot le 06/11/2014 16:54
venez au centre ville.y a des parcmètres qui vous attends.lamentable...

3.Posté par noe le 06/11/2014 17:04
Les centre-ville sont trop vieillots , plein de bouchons , pas de lieux de stationnement et puis c'est cher !

4.Posté par ZAD le 06/11/2014 17:10
ok très bien mais n'est-ce pas prendre en otage les consommateurs réunionnais ?? les forcer à aller dans les vieux commerces du centre-ville inadaptés (horaires, produits, services...) au mode de vie réunionnais du 21ème siècle ??

5.Posté par Mat le 06/11/2014 17:27 (depuis mobile)
Hier je devais me rendre st denis fin de matinée.J ai tourné 20 mn pour trouver une place pour me garer.. Loin de l endroit ou je devais me rendre, à 12h qd j avais terminé ts les commerces étaient fermes.Sympa ! Alors préfere gde surfaces propres

6.Posté par Gaby le 06/11/2014 18:00
Après avoir tuer les petits commerce en autorisant l'implantation des grandes surface la CCIR veut ressuscite les petits commerce. Il vont sortir des conneries comme ça jusqu'à l'année prochaine avant les élections.

7.Posté par commerçant centre ville st denis le 06/11/2014 18:49
C'est de la démagogie pure et simple à quelques mois des élections consulaires. Le déclin des centre ville ne date pas d'hier. Aux problèmes récurrents de l'offre, du stationnement et des horaires (même si cela a un peu bougé) c'est surtout l'espace urbain (trottoir - lumières - aménagement) qui est laid, vieux, non fonctionnel.
Dans notre pays on oppose sans cesse les gens entre eux. Je ne suis pas contre les centre commerciaux en périphérie avec leurs lumières artificielles et leurs boutiques franchisées reproduites à l'infini. Ils ont leur utilité et leur raison d'être pour des achats quotidiens. Par contre un centre accueillant (piéton ou semi piéton) avec un transport urbain digne de ce nom et des parkings suffisants pourraient fonctionner en offrant des endroits de détente (terrasses - cafés restaurants mixés avec des boutiques originales ). Le cadre (patrimonial) est déjà là. Après c'est une question de volonté politique et d'un plan d'aménagement qui fasse des coeurs de ville des endroits à vivre et pas à fuir. Les politiques en ont rien à cirer car en soupoudrant quelques animations ils s'attirent encore les faveurs de commerçants propriétaires qui se contentent, malgré la baisse, de ce qu'ils gagnent car leurs charges ne sont pas élevées. C'est d'ailleurs souvent les mêmes que l'on retrouvent à la tête de franchises dans les GMS. On a pas encore touché le fond pour ces gens là même si les autres, les locataires, ferment les uns après les autres. Quand ca sera le cas, là les politiques réagiront pour proposer, promettre et il faudra quelques années avant que les choses s'inversent. Ibrahim PATEL a devancé les autres parcqu'il est malin et que cela peut lui rapporter quelques voix supplémentaires. Mais même s'il est réélu sur ce thème, rien ne bougera tant que le Maire n'aura ni la volonté ni le besoin de bouger. Et croyez moi c'est pas pour demain. Le pire est encore à venir. Sans moi. Bonne soirée

8.Posté par Nut le 07/11/2014 08:40
Si les commerçants des centre villes restaient ouverts un peu plus tard que 17 h30, ils gagneraient une clientèle supplémentaire. Car, on ne trouve pas tout dans les grande surfaces...

9.Posté par ZembroKaf le 07/11/2014 09:37
A Saint Pierre les rues : des Bons Enfants, Vigoureux, Four à Chaux... sont en train de mourir, la nouvelle rue commerçante (des Indes) peine à vivre, pendant ce temps La mairie de "la capitale du sud" valide un projet aussi grand que l'ex pole océan de saint denis...porté par les Locate/Cadjee à Casabona, alors que la ville est ceinturée par 3 centres commerciaux.Si il y a une ville a ne pas citer en exemple dans le développement d'un centre ville c'est bien St Pierre ( les antiques braderies ni n'évoluent pas et les nocturnes qui devraient être que des événements ponctuelles sont devenus banal ). Ce qui est rageant c'est de lire des commentaires vantant ces "temples" de la consommation comme des modèles et qui critiquent sans arrêt les centres ville qui sont des centre de VIE, ce sont eux qui sont en train de tuer les vrais petits commerces qui n'ont pas les moyens d'investir ailleurs, car les gros commerçants ils ont des portefeuilles de franchises ils sont en ville et en périphérie, car pas de clients...pas d’investissements !!!

10.Posté par ZembroKaf le 07/11/2014 09:52
@8
il faudrait sortir un peu, a Saint Pierre (80.000h) c'est 18h, à Saint Denis (150.000H) c'est entre 18h30/19h30 !!!
j'ai mis en lien les horaires de la FNAC à Strasbourg (250.000H) pour info : 10h/19h, comme quoi à La Réunion on est pas trop des "couche tôt " : http://www.au-magasin.fr/67000-strasbourg/fnac-29166.html#horaires

11.Posté par jim le 07/11/2014 22:36
C'est aussi le problème du pouvoir d'achat, les statistiques sont là alors le choix pour le prouver, moitiée de la population sous le seuil de pauvreté

12.Posté par Turbo le 10/11/2014 09:17 (depuis mobile)
En centre ville comme saint Paul ta fais un magasin ben tu les as tous fais ils vendent tous les mêmes vêtements !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales