Santé

Pour que l'autisme devienne "une grande cause nationale"


Lina Poirier, au centre de la photo.
Lina Poirier, au centre de la photo.
Miss Ming. Autiste, elle est actrice aux côtés de Gérard Depardieu dans le film "Mammuth" qui sort aujourd"hui, mais aussi "doctorante en arts plastiques, polyglotte et poétique" écrivait, dans son édition d'hier, le journal Libération.

"Est-ce que c'est comme la trisomie?", "Ce sont des enfants enfermés?", "C'est comme Rayman?" Ces réactions ont été recueillies pas plus tard qu'hier sur le marché forain de Sainte-Suzanne. De Rayman à Miss Ming, on aurait des raisons de croire que peu de chemin a été parcouru en terme d'information.

"Terrible, c'est terrible car j'ai découvert combien les gens ne savent pas grand chose à ce propos", explique Lina Poirier, qui milite dans le tissu associatif depuis plusieurs années. Hier, cette maman d'une personne autiste et des bénévoles de l'association Teddy ont mené une journée d'action qui est la première d'une longue série (voir les prochaines dates à la fin de l'article).

A quand le dépistage précoce?

Mais comment toucher une population pas forcément concernée? "On croit ne pas être concerné, s'exclame Lina Poirier, pourtant un enfant sur 150 naît autiste en France et s'ils sont 5.000 à la Réunion, on pense qu'une partie n'est pas encore dépistée", assure-t-elle.

Le commun des mortels a tendance à penser que l'autisme "se voit", "se détecte dans l'attitude", or beaucoup sont dépistés très tard. "Dans notre entourage, un jeune de 18 ans vient d'être dépisté. Sa maman est bouleversée de ne pas avoir pu agir plus tôt", raconte Lina Poirier, qui évoque ici le syndrome d'Asperger, une forme d'autisme.

"Ils peuvent être des gens très performants"

Ce trouble se caractérise par une altération sévère et prolongée de l'interaction sociale et le développement des modes de comportements, d'activités et d'intérêts restreints, répétitifs et stéréotypés. Il n'y a ni retard du développement du langage, ni perte significative des compétences développementales. "Ne pas le détecter à temps, c'est ne pas travailler assez tôt sur la compréhension des codes sociaux et cela peut aboutir à des situations difficiles comme la relation avec un professeur qui peut considérer l'enfant comme insolent parque que les réponses qu'il donne ne sont pas adaptées. Il est pourtant prouvé que, pris en charge, ils peuvent être des gens très performants", souligne la présidente.

La notion de dépistage précoce reste un problème majeur au point qu'encore trop de pédiatres et de médecins effectuent un mauvais diagnostic, "en affirmant par exemple que l'enfant est sourd", observe Lina Poirier, qui espère que cette maladie devienne une "grande cause nationale" afin de développer tant les structures adaptées que les méthodes permettant à une partie des autistes d'intégrer du mieux possible le milieu ordinaire.

L'association Teddy poursuit ses actions dans les jours à venir, voici les dates :

24 avril à 15h00 intervention d'un jeune lycéen autiste Asperger à la médiathèque de Ste Suzanne.
 
15 mai diffusion du film BEN X à la mairie de Ste Suzanne de 14h00 à 15h30.
 
22 mai manifestation toute la journée sur St Leu avec le CRIA (centre de ressource pour l'autisme).
 
24 mai diffusion du film BEN X aux enseignants du collège Emile Hugo à Ste Clotilde dans le cadre de la journée de solidarité.
Mercredi 21 Avril 2010 - 16:42
Melanie Roddier
Lu 3448 fois




1.Posté par Mama san le 21/04/2010 17:05
Amis zinfonautes, un bon geste, solidarité !!!


Faisons dépister et traiter Delepeu, sa forme d'autisme cocozamalien est particulièrement grave et méconnue de la médecine, qui privilégie les nombreux cocolarak !


Exigeons que l'autisme cocozamal soit reconnu grande cause pei !

2.Posté par etjosedire le 21/04/2010 18:16
Post 1: Je ne suis pas sûr que les patients autistes et leurs familles apprécient que vous tourniez en dérision le handicap douloureux dont ils sont atteints.

Choisissez un autre espace pour chambrer qui vous voulez. Mais de grâce ! Respectez ces personnes atteintes d'une affection longue durée.

3.Posté par Mama san le 21/04/2010 21:51
T'inquiètes pas etj'osedire, les gens qui font face à des épreuves douloureuses ont souvent bien plus d'humour que toi , laisse les donc tranquilles ils ne t'ont pas nommé porte parole !


Et puis si t'es pas sur...abstiens toi de dire des conneries sur des sujets qui apparemment ne te concernent pas !!!


Moi je souffre à cause de l' épidémie d' autisme cocozamal qui gangrène notre société, et j'ose dire qu'il faut combattre ce fléau, donc je m'exprimerai ou je veux et quand je veux (qui est tu pour me dire ou je peux m'exprimer ???) et je..... T' EMMERDE ! !



Pour le prochain post, et j'osedire degrosses conneries s'en prendra violemment, en tant que bonne conscience à 2 balles et porte parole auto proclamé de l'association des paralysés de France, à un brave zinfonaute qui (sur un post parlant de bouchons sur la route du littoral) a manqué de respect aux handicapés moteurs en parlant de PARALYSIE du réseau routier !

4.Posté par Marinette le 22/04/2010 07:12
Eh bien on comprend mieux pourquoi à la Réunion rien n'a bougé vu le degrés d'intelligence de certaines personnes ça fait peur.
Si c'est juste pour vous rendre intéressant ben c raté parce qu'on s'en fiche pas mal de votre humour déplacé et c tellement facile de se caché derrière un pseudo à la con pour dire des conneries. Continuez sur votre route mais dégagé de la notre on est pas du même monde et c tant mieux. Dieu merci les autistes sont là.

5.Posté par etjosedire le 22/04/2010 12:56
Post 1 et 3: vous me faites pitié.

J'estime que MARINETTE avec beaucoup de retenu, vous a exprimé ce que tout un chacun ressent à la lecture de votre verbiage.

Je souhaite pour vous que vous n'ayez jamais à exprimer un jour la souffrance des ceux que vous tournez en dérision.

N'oubliez jamais que tout se paye dans la vie.

Pour ma part je continuerai à penser que les choses que nous subissons ne peuvent jamais être l'objet de moqueries de la part de personnes sensées.

Je vous laisse à votre humour glauque et souhaite que vous ayez suffisamment de mémoire pour que le jour où vous aurez à subir comme eux, vous exprimiez tout l'humour et la dérision dont vous serez à ce moment là doté; car pour aujourd'hui ce que vous exprimez ne fait sourire que vous.

6.Posté par Miss Ming le 01/12/2011 18:26
BOnjour, je suis Miss Ming et je vous remercie d'aider les personnes différentes.
Je souhaiterais corriger des erreurs faites par Libération. Je ne suis pas autiste. Il faut toujours vérifier ses sources avant de les citer. Je ne suis pas non plus doctorante en arts plastiques.
Bref, je suis différente avec un handicap dit invisible. Je suis incasable et j'en suis contente.
Car l'handicap n'a pas besoin de placer un mot en avant. Il faudrait parler de différence.
Mais en ce sens où est vraiment la différence ?

Autre chose, je vous engage à venir discuter sur le forum ci http://forum.asperansa.org/index.php.

La différence est la plus belle couleur de notre existence.
Qu'est ce que la différence ?
Simplement ne pas être dans des cases, ou simplement dépasser la norme
Pourtant, certains ne supportent pas que de voir des êtres avoir de l'amour en eux. Quelque chose d'inexplicable.
Pourquoi toujours trouver des mots d'ordre psychologique pour expliquer la différence ?
Il faut comprendre que si des personnes sont différentes, elles n'ont pas forcément envie d'être cataloguées...
Apprenez à vous connaître un peu mieux et aimez-vous plus

What the difference?
Simply don't be in compartments, or simply exceed the standard
Nevertheless, some don't that to see beings having some love in them. Something inexplicable.
Why always to find words of psychological order to explain the difference?
It is necessary to understand that if persons are different, they do not necessarily want to be cataloged...
Learn to know a little better and love each other more more...


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales