Social

Pour les syndicats, l'année 2013 sera sous le signe de la contestation sociale

L'année 2013 risque d'être animée socialement à en croire les différents représentants syndicaux de la Réunion. Que ce soit la CFTC, la CFDT, la CGTR ou encore Solidaires, tous voient une année encore plus marquée par les problèmes économiques et sociaux, accompagnés de conflits sociaux dans notre île. Tour d'horizon et vision de différents représentants syndicaux.



Pour les syndicats, l'année 2013 sera sous le signe de la contestation sociale
Paul Junot, délégué régional de la CFTC : "Gouverner c'est prévoir. Dans le contexte de restriction budgétaire, il va falloir apprendre à faire mieux avec moins de moyens. Il faut bâtir un projet pour la Réunion. Pour 2013, il n'y a pas besoin d'être un voyant pour savoir qu'il y aura des manifestations. On a des craintes de voir une pression accrue pour l'année prochaine, les gens ont été dans l'attente cette année (ndlr: avec le changement de gouvernement). On doit procéder à une révolution pacifique de l'esprit. On doit élever nos consciences et ne plus être dans une société de marché comme aujourd'hui (…). Il ne faudra pas être dans la petite manifestation, mais se mobiliser trois jours, trois semaines, ou trois mois s'il le faut, pour créer la société de demain".





Pour les syndicats, l'année 2013 sera sous le signe de la contestation sociale
Jocelyn Cavillot, délégué régional Solidaires : "L'année a été difficile sur le plan économique et social. De nombreuses échéances arrivent l'année prochaine avec la fin du RSTA ou du bonus Cospar. Les effets des mesures fiscales prises par le nouveau gouvernement vont commencer à impacter l'économie. Est-ce que la loi de régulation économique et le bouclier qualité prix suffiront ? Si ce n'est pas le cas, le nombre de déçus va s'accroître. Il est urgent avant tout de désamorcer le mécontentement général. Mais la population est prête à attendre... jusqu'à quand ?"

Pour les syndicats, l'année 2013 sera sous le signe de la contestation sociale
Max Banon, syndicaliste CGTR : "Tous les indicateurs sont au rouge. On a qu'à le voir avec les 10.000 entreprises qui vont recevoir les mises en demeure de la CGSS pour le paiement des cotisations sociales. Si l'Etat ne fait rien on pourrait avoir près de 5.000 licenciements en plus pour l'année 2013 (…) Avec une croissance nulle, se pose le problème de la relance de l'économie et le gouvernement a du mal à prendre la mesure sociale. Avec une revalorisation du Smic de 0,3%, ce n'est pas avec ça que nous allons relancer la consommation et la création d'emplois (…). Cela va se tendre en 2013 et la situation va devenir explosive. Il faut que la population réunionnaise comprenne que nous arrivons à la fin d'un cycle et qu'il est urgent de construire un projet pour et avec eux".

Pour les syndicats, l'année 2013 sera sous le signe de la contestation sociale
Joël Dalleau, secrétaire de la branche commerce à la CFDT : "On est préoccupé, notamment par la situation du groupe Caillé. Que se passera-t-il s'il n'arrive pas à honorer les échéances de son plan de sauvegarde. Il y aura alors une répercussion sur les emplois et l'économie. Pour 2013, on va s'attacher à poursuivre notre combat pour encadrer le travail dominical. Nous allons mener plusieurs actions devant les tribunaux. On se prépare à assigner les groupes de grande distribution, mais également les commerces non alimentaires. Beaucoup d'employés travaillent le dimanche et les jours fériés et ne touchent pas la rémunération adéquate".
Mardi 1 Janvier 2013 - 18:31
Lu 970 fois




1.Posté par David Asmodee le 01/01/2013 17:56
Une année de licenciements donc...

2.Posté par le taz le 01/01/2013 18:18
défendre les emplois, comprendre le monde, changer d'époque et de logiciel, c'est un truc qu'ils ont jamais su faire.
et bien, bravo, les syndicats, continuez immuablement votre grande oeuvre de destruction de l'emploi, continuez vos contestations, vos marches (avec de moins en moins de monde - ben oui, les gens comprennent eux) pour réclamer la mort des entreprises, donc de l'emploi.
Continuez votre pseudo lutte de classes, déjà perdue mais ça, vous ne le savez encore pas.
Continuez à être les idiots utiles des libéraux, défendez les sans-papiers (personnes hors la loi), défendez la palestine et continuez tous vos combats inutiles... depuis des années, on en constate malheureusement les résultats pitoyables.
pendant ce temps, chaque augmentation de salaires que vous arrachez de vos luttes conduit à encore plus de chômeurs, et encore moins de richesses créées.
je ne vous souhaite pas une bonne année, vu que vous ferez en sorte que 2013 soit pire que 2012.
capitaine de pédalo vous donne un grand coup de main, saluez le et préparez bien la ruine de notre économie....

3.Posté par Cocos le 01/01/2013 16:50
Les syndicats coulent la france

4.Posté par Mékisonkons ! le 01/01/2013 19:07
Avec une revalorisation du smic de 0,3% , on ne voit pas comment les travailleurs du privé pourront se
plaindre de leur situation , ces nouveaux riches ! D'autant qu'à ce rythme il ne leur faudra que 176 ans
pour rattraper les 53% de sur-rèm des fonctionnaires dont les salaires , quelle injustice , restent gelés !

5.Posté par Thierry le 01/01/2013 19:28
C'est vrai ... le syndicalisme ... ils étaient présent pour lutter aux cotés des contrats aidés ... ils ont brillé par leurs présences syndicales ... et solidaires ...

Je crois plutôt qu'ils commencent à craindre pour leurs places au frais ... si les salariés les abandonnent ... puisqu'il n'y aura plus de patrons ... surtout les petits ... sur qui les pressions pèsent... en plus des charges ... Supporter le changement qui ne change pas ... fallait l'inventer ...

Un syndicat apolitique, vous en connaissez ??? et dont le vrai but est de défendre le travailleur ??? et non de passer à la télé sous son plus beau profil "le pause" ...

Le syndicalisme des classes privilégiées pas des autres ...

6.Posté par ndldlp le 01/01/2013 21:29
Vraiment consternant de lire certaines positions d'hommes pourtant respectables...quand le dogmatisme confine avec la deconnexion du monde reel..quelle tristesse.. faut savoir laisser sa place dans.ce cas..

7.Posté par ndldlp le 01/01/2013 21:31
Le pire..c'est max banon..

8.Posté par Albius le 02/01/2013 03:04 (depuis mobile)
Moi je suis syndicaliste, je m'occupe d'abord de moi et si j'ai du temps aprés de mon camarade.... H Poudroux

9.Posté par noe le 02/01/2013 06:44
2012 : l'attente de la "fin du monde"
2013 : grêves en vue car l'espoir donné par l'élection de François Hollande s'estompe petit à petit mais commence à s'accélérer .... on souhaite qu'il prenne des décisions pertinentes pour l'emploi , pour les aides et non des lois pour "le mariage pour tous" , l'école , impôts sur les grosses fortunes (qui font fuir)...
Grêvons tous , faisons des vraies marches de toutes les couleurs et non seulement des "blanches" ...montrons notre mécontentement !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales