Société

Pour le champion d'apnée, P. Frolla, les autorités et non les requins sont à incriminer


Pour le champion d'apnée, P. Frolla, les autorités et non les requins sont à incriminer
Le champion d'apnée Pierre Frolla, 37 ans, a époustouflé le public présent à l'Aquarium de Paris dimanche dernier. Il est resté 45 minutes entouré de 25 requins dans la plus grande sérénité. "On a créé des interactions superbes", a-t-il déclaré, sa démarche s'inscrivant dans une volonté de plaider la cause des seigneurs des mers.

Le quadruple champion du monde d'apnée a plongé dans un bassin de trois millions de litres d'eau en compagnie de 16 pointes noires, quatre requins gris, trois requins zèbres et deux requins nourrices. "On dit que c'est une espèce menaçante mais en réalité c'est une espèce menacée, elle est en voie de disparition car elle est surpêchée", a-t-il indiqué à l'AFP.

En outre, il n'a pas manqué d'émettre son point de vue sur la problématique requin à l'île de la Réunion. Selon son constat, il y a "un problème de territoires" entre les zones de reproduction des requins et la pratique du surf, a-t-il commenté à la presse. Dans une interview accordée au journal Sud Ouest, Pierre Frolla précise "qu'il ne faut pas s'en prendre aux requins. Incriminons plutôt les autorités qui n'ont pas su mettre en place des systèmes efficaces de surveillance. Repensons aussi notre rapport à la mer. Les animaux y sont chez eux et décident. On ne va pas dans l'eau comme on va au parc d'attractions".

Ces top prédateurs, indispensables à la biodiversité, sont menacés d'extinction à cause de l'augmentation de la pêche en haute mer. Chaque jour, des centaines de requins sont massacrés pour leurs ailerons ce qui contribue au dérèglement de la chaine alimentaire dans les océans.
Mardi 13 Novembre 2012 - 09:48
Daniella Maillot
Lu 2377 fois




1.Posté par noe2012 le 12/11/2012 15:45
Non !
Il y a certains qui s'affolent pour un aileron éventuellement vu par-ci , par-là ...
Ils gagnent saisissement pour rien du tout !

Qu'on laisse tomber ces psychoses de mauvais goût ! Qui n'affolent plus personne !
On a l'impression que certains aiment attiser le feu ... Politique de mauvaise augure sans plus !

"Le vin a le pouvoir d'emplir l'âme de toute vérité, de tout savoir et philosophie." (Jacques BOSSUET)

2.Posté par pepette12 le 12/11/2012 16:36
Noé !!!!!Mathieu,eddy,alexandre ont croisés l'aileron mais ils n'avaient pas lieu de s'inquieter !!!!!si on t'ecoute (tous a l'eau il n'y a aucun danger ) arrete de raconter des conneries tu n'as pas mieux a faire ?

3.Posté par Tris974 le 13/11/2012 09:17
Pépette12!!!! quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt. Noé petit plaisantin ;)

4.Posté par lachyasse le 13/11/2012 09:27
Ecoutons ce spécialiste : Chaque jour, des centaines de requins sont massacrés pour leurs ailerons ce qui contribue au dérèglement de la chaine alimentaire dans les océans.

Ahhhhh bon ! moins de 1 millions de requins péchés par an dans le monde ! on est bien loin des 100 millions de requins pêchés comme dit par les pleureuses pro-requin !

5.Posté par il ya requin et requin ... le 13/11/2012 09:43
cette plongée est un coup médiatique pour faire changer l'image populaire du requin.
Dans cet aquarium, M. Frolla ne plonge qu'avec des requins non dangereux (en aucun cas des bouledogues !!!)
attention à ne pas envoyer le message qu'ici aussi nos requins sont des bisounours !
regardez plutôt cette vidéo où un expert scientifique qui étudie le comportement des bouledogues explique à l'interviewer que "tant qu'on reste immobile et que le requin ne se sent pas menacé, il nous laisse tranquile" : quelques secondes après ...
faite gaffe mes dalons surfeurs et nageurs !

http://www.youtube.com/watch?v=7pjbH5OuBc4&feature=related://

6.Posté par Paupaul le 13/11/2012 10:01 (depuis mobile)
Oui c\'est un gros coup médiatique, mais maintenant cette affaire de requin devient plus médiatique que problématique. Arrêtons de se casser la gueule et d\'écouter ces politiques. Trouvons une vrai solution pour éviter le plus possible les accidents..

7.Posté par ahahahah le 13/11/2012 10:31
Depuis 2011, les scientifiques de l'IRD tentent (difficilement) de connaître l'habitat et le comportement des requins, et Mr Frolla, depuis Paris, est capable de savoir où sont les zones de reproduction de ces requins !

Bravo Mr Soleil, belle prévision, j'imagine qu'il nous offre gratuitement son "intuition" s'appuyant sur aucune donnée scientifique et uniquement sur son ressenti ?

8.Posté par palaxsa le 13/11/2012 10:37 (depuis mobile)
Mdr il se fou de qui avec ses requin inofensif..on va lui mettre avec dix requin tigres et dix bouldogue on vera s'il fait encore le malin.

9.Posté par Didier Moulbite le 13/11/2012 11:31
Un plongeur est pareil à un spectateur de course de rallye :
Il regarde passer les dangereux bolides en sécurité.

Un surfer n'est pas en sécurité car il ne voit pas l'éventuel danger.


On parle donc bien de sécurisation...

Cela ne sert donc à rien de prouver que les requins non dangereux ne sont pas dangereux.
Certains le sont dans un contexte particulier...mais pas dans un aquarium à Paris, et encore moins avec de srequins inoffensifs... C'est vraiment de la manipulation.

10.Posté par réyoné le 13/11/2012 11:44
Pierre Frolla spécialiste de la sécurité publique sur les plages ?
Demande-t-on à Sébastien Loeb son avis sur la sécurité routiére ? Pourtant c'est un grand spécialiste des voitures, il devrait s'y connaitre en risque au volant non ?!!!

11.Posté par lorema le 13/11/2012 12:39 (depuis mobile)
Champion du monde...faut pas pousser surtout en piscine. Alors ceux qui se sont fait attaquer sont des imbeciles arretez les conneries.

12.Posté par mr gentil le 13/11/2012 13:56
Comme Fred Buyle, Pierre Frolla en apnée avec les requins tigres en afrique du sud en video:

(Evitez de montrer ces images a eric Pesnel il va croire qu'on veut lui enlever son etoile de sherif et sa place de parking attitrée à la mairie)

13.Posté par @ 12 le 13/11/2012 14:59
à 12, mr gentil, ouinouin, bruce ou je ne sais qui :
arrête de nous les briser avec ton pesnel, il fait son boulot.
tous les mns ont vu leur charge de travail et leurs responsabilités augmenter avec cette crise et aucun ne se plaint.
ils continuent à sauver des vies (attaque du jeune à roches noires) et il faut être vraiment petit et mesquin pour les critiquer..
merci à eux

14.Posté par a 13, @ 12 le 13/11/2012 15:46
Pesnel ne fait pas son boulot, il joue au shérif en confisquant le domaine public maritime parce que ce boug fait semblant de découvrir qu'il y a des poissons dans la mer et qu'il est surtout préoccupé par son parapluie pour garder sa place de parking attitrée à la mairie.

En passant on rappelle qu'il a gagné un enorme gros bois dans la tete, quand Didier Derand a fait casser sa condamnation en appel. Les MNS etaient tellement ridicules qu'ils sont allé jusqu'a lui "confisquer" ses affaires laissées sur la plage quand il allait se baigner.

Depouiller les baigneurs est sans doute une habitude chez les pleutres puisque le pécheur bredouille au coup de boule fait de meme avec les journalistes de RFO.

15.Posté par perplexe le 13/11/2012 17:11
Mr Frolla, les Autorités vous remercient et vous demandent de vous contenter de faire de l'apnée !
Nous n'avons pas besoin d'une nouvelle leçon d'un éniéme énérguméne, nous avons déjà la notre !

Cordialement,

Les Autorités

16.Posté par à 14 le 13/11/2012 18:01
y a que toi qui pense ça...........

17.Posté par WQS le 13/11/2012 18:25
je pense comme 14

18.Posté par sortir du fainoir le 13/11/2012 18:57
L'avis de Mr Frolla est tres pertinent en tant qu'homme de terrain qui connait le comportement des requins in situ. Comme Fred Buyle, il recoupe l'avis des scientifiques et permet à toute personne objective de cerner ou se situe l'objectivité.

19.Posté par Époustouflant Frolla ! le 13/11/2012 19:48
Pierre frolla est une sommité dans son domaine et il montre qu'en se baignant avec les requins,,il n'y risque rien . C'est une démonstration époustouflante ! Rien a voir avec ces histoires de réquins fous ! Il nous apprend de l'humilité devant un fossile, qui pourrait lui arracher la tête d'un coup,de dent mais préfère le laisser tranquille car le requins,est naturellement bon! C'est de la pêche hauturière qui lui a pris ses,proies et il résiste stoïquement à l'envahisseur ,mais POUR COMBIEN DE TEMPS ? KREOL REVEYE TOI POUR LES ROKINS !!NOUTE NATIRE LÉ BEL MÊME !

20.Posté par Didier Moulbite le 13/11/2012 21:18
19.Posté par Époustouflant Frolla !


Epoustouflante bétise....!

21.Posté par Moutons sous perfusion de la pensée unique ( UMPS ) le 13/11/2012 21:53
" Il est resté 45 minutes entouré de 25 requins dans la plus grande sérénité. " Les grosses tap de Fêlurel , MadMarx ou de Robert le Simple préfèrent rendre l'écosystème comme eux , c-a-d déséquilibré .

22.Posté par réyoné le 13/11/2012 21:53
Frolla vend son image, avec des tours de passe-passe, mais là faut vraiment prendre les réunionnais pour des couillons pour espérer croire qu'on va être dupe de la supercherie !

Les réunionnais connaissent leurs requins, ils savent ce qu'ils gagnent faire, alors les guignols de la mer, rest' zot kaz' !

23.Posté par NE PAS FAIRE DE MASSACRE QUE NOUS REGRETERON QUE LES REQUINS AURONT DISPARU !!!!! le 14/11/2012 10:27
L'image négative des requins dans la culture occidentale date seulement de la fin du XXe siècle. Auparavant, c'était les prédateurs terrestres, comme le loup et l'ours qui véhiculaient le mal et la crainte. Après la parution de Moby Dick de Herman Melville en 1851, les baleines avaient suscité l'effroi, mais rien de comparable avec la peur actuelle des requins. Pourtant ces derniers étaient bien connus, Aristote avait décrit leurs principales caractéristiques dans un de ses traités de zoologie. De plus, les marins de la Grèce antique avaient une bonne connaissance du milieu marin et ils croisaient souvent des requins en Méditerranée. Durant les siècles qui suivirent, la culture occidentale ne mentionna plus les requins, même si on accorde l'explication du mythe du serpent de mer à certains requins, comme le requin-lézard et le requin pèlerin.
La figure du « mangeur d'hommes » n'est apparue que dans les années soixante, après plusieurs accidents dans les mers australiennes. La psychose culmina lors de la parution du best seller Les Dents de la mer de Peter Benchley en 1974, puis l'adaptation éponyme au cinéma par Steven Spielberg en 1975. Depuis, les squales trainent une mauvaise réputation dans la culture occidentale et symbolisent le danger, la mort et la peur. Après avoir fait part publiquement de ses regrets, Peter Benchley milite activement pour la protection des requins.
Contrairement à la culture occidentale, la culture des mers tropicales considère les requins comme des divinités. Les populations autochtones, dépendantes des ressources de la mer, côtoient les squales et connaissent leurs habitudes comportementales. Dans les îles du Pacifique, de la Nouvelle Guinée de l'Australie et de l'Océanie, les requins sont considérés comme des divinités qui secourent les nageurs en danger et les ramènent sur la rive. Le nageur doit cependant savoir respecter les requins, au risque de ne pas être sauvé. En Amérique du nord, les peuples vivant au bord du Pacifique utilisaient les dents de requins pour leurs pointes de flèches et représentaient des requins dans leurs totems
Dans la symbolique tahitienne, le requin est associé à la sagesse.
Dans la symbolique hawaïenne, le requin est associé à la protection (Aumakua).
Dans la symbolique māori, le requin est associé à un guide bienfaiteur du marin égaré.
Dans la symbolique japonaise, le requin est associé à la terreur.
Dans la symbolique polynésienne, le requin est associé à l'incarnation ultime de l'âme

Le déclin des populations de requins est corrélé à l'accroissement des activités humaines durant la fin du XXe siècle. Le nombre d'espèces de requins considérées comme menacées est passé de seulement 15 espèces en 1996, à plus de 180 espèces en 2010, dont 30 en voie d'extinction,


Le déclin des populations de requins affecte aussi la pêche car du fait de la fragilisation de l'écosystème, les eaux s'appauvrissent en ressources halieutiques. De nombreuses études scientifiques démontrent que la disparition des requins provoque la disparition de poissons, de mollusques et de crustacés commercialement importants, mais également d'autres prédateurs comme le thon
Comme la plupart des superprédateurs marins, les requins bioaccumulent dans leur organisme de fortes concentrations de polluants d'origine anthropique, comme les PCB, les métaux lourds et les pesticides Le mercure est présent dans leurs tissus sous sa forme la plus dangereuse, le méthylmercure. Il peut provoquer la stérilité chez l'homme, des maladies du système nerveux central et des problèmes rénaux. En 2001, une étude menée par l'Institut thaïlandais de recherche scientifique et technologique a révélé que 70 % des plats aux ailerons de requin contenaient des niveaux extrêmement élevés de mercure. En 2012, une étude a montré que de nombreux requins bioaccumulent de forte concentrations de Bêta-N-méthylamino-L-alanine (BMMA), une neurotoxine produite par des cyanobactéries à partir des rejets industriels déversés dans l'océan. À forte dose, elle provoque chez l'homme des maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Charcot. Les ailerons sont souvent traités avec du peroxyde d'hydrogène afin de rendre leur couleur plus attrayante pour les consommateurs, alors que ce puissant biocide est toxique et peut entraîner des problèmes de santé à forte dose

24.Posté par à 23 le 14/11/2012 10:52
je doute fort que le bouledogue ait jamais sauvé un baigneur en difficulté !!!
on n'a pas de problèmes avec les requins en général, on a des pb surtout avec les bouledogues.
j'échangerais volontiers chaque requin bouledogue de notre cote ouest contre les 25 requins de l'aquarium de M. Frolla.
ça ferait plein de requins en plus et tout le monde serait content :-)

25.Posté par réyoné le 14/11/2012 11:14
@23 : Pavé Cesar, ceux qui vont pas te lire te saluent !

26.Posté par @23 le 14/11/2012 11:22
Merci de ne pas prendre Gang de requins en référence, il s'agit d'un dessin animé, c'est pas la réalité !

27.Posté par 3 requins sont tués par seconde ,un peu de respect pour ces animaux marins , s'il vous plaît ! le 14/11/2012 20:09
Les requins sont menacés par l'homme ! Pas l'inverse ! Attention ! L'homme n'est pas une espèce menacée sur la lite 5 ! Il se reproduit de façon exponentielle ,mais les requins eux ,il y en 3 de tués par seconde .

LCI.fr : Quelles sont les conséquences du déclin des populations de requins ?

B. S.(Bernard Seret ) : Si vous éliminez les prédateurs, vous provoquez des effets en cascade. Une étude a montré que dans une région des Etats-Unis, la pêche a fait disparaître les grands requins. Les requins intermédiaires et les raies, qui sont de la même famille, se sont alors mis à pulluler et ont mangé toutes les palourdes. Et la disparition de ces coquillages a fortement nui à l'économie de la pêche. Au large de la Namibie, la disparition des requins et des autres prédateurs a provoqué la prolifération des méduses. Lesquelles mangent les œufs de poissons d'où la chute des stocks dans des eaux pourtant très poissonneuses. Le requin est en situation de crise ,il faut les protéger ,un de tué pour les mauvaises raisons (loisir comme le surf ) c'est déjà un de trop ! " .

28.Posté par les spécialistes sont unanimes :"Pas de requin à la Réunion " le 15/11/2012 18:15
fred Buyle ,le champion d'apnée qui nage avec des requins blancs dit :"je ne pensais pas qu'il y en avait si peu de requins",

L’augmentation du nombre d’attaques de surfers (impliqués dans plus d’un évènement sur deux par an en moyenne) semble refléter l’augmentation démographique, du nombre de pratiquants, en particulier en zone urbaine. Par contre, d’autres facteurs semblent jouer un rôle dans les attaques, comme par exemple la turbidité (baisse de la transparence de l’eau résultant de l’apport massif de matières transportées depuis les bassins versants, de la mise en suspension de cette matière et des matériaux déjà présents transportés par la houle), la qualité des eaux et l’apport en matière organique qui enrichit globalement le milieu

Antonin Blaison :Pour moi, la situation n'a pas changé. On a mis en place des dispositifs d'alerte. Les études sont en cours. Tant qu'on n'en sait pas plus sur le comportement des requins, on ne peut pas affirmer ni infirmer que les attaques sont plus fréquentes. On observe plus de requins bouledogues qu'avant. Ça ne veut pas dire qu'il y en a plus, mais qu'on en voit plus. On ne peut pas dire s'ils sont plus nombreux

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales