Faits-divers

Pour le SNJ, le député-maire de St-Leu a tendu un "guet-apens" aux journalistes


L'ensemble des organes de presse de la Réunion étaient représentés ce midi sur le parvis des Droits de l'Homme, devant le théâtre de Champ-Fleuri, à Saint-Denis. Une manifestation organisée par le SNJ (Syndicat national des journalistes) à la suite de l'agression, par des militants du député-maire de Saint-Leu, de plusieurs journalistes lors d'une conférence de presse, samedi après-midi, devant la préfecture de la Réunion, à Saint-Denis.

"Le SNJ dénonce les violences faites aux journalistes (…) Les journalistes menacés le matin, molestés l'après-midi et frappés à coups de pied et de poing (…) Cela fait quatre journalistes agressés par l'équipe du même député-maire dans la journée", explique Véronique Hummel, secrétaire régionale du SNJ Réunion. "Il a organisé une conférence de presse samedi dernier, puis a ensuite appelé à chasser certains journalistes (…) Cette attitude de notre point de vue s'apparente à un guet-apens (…) Un électeur de la République qui organise un guet-apens, ses électeurs devraient lui demander des comptes", ajoute-t-elle.

Au cours de cette manifestation, plusieurs journalistes, rédacteurs en chef et syndicalistes ont pris la parole pour dénoncer unanimement les agissements de samedi dernier. Dans l'auditoire, outre les journalistes de la Réunion venus en masse, des personnalités politiques de tous bords étaient présentes comme la députée-maire de Saint-Paul, Huguette Bello, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette ou encore la députée, Monique Orphé.

"Ne vous laissez pas intimider"

Plusieurs préconisations ont été prises par le SNJ et validées par l'ensemble des organes de presse présents ce midi. "On ne citera plus le nom de ce député-maire, même si on continue à informer sur ce qu'il fait ou ne fait pas (…). Le SNJ rappelle que, selon la loi, les conseils municipaux sont ouverts au public, donc il n'a pas à interdire aux journalistes d'assister aux conseils municipaux", précise Véronique Hummel. Pour mémoire, le député-maire de Saint-Leu était invité sur les plateaux de télévision au soir des deux agressions, il avait alors affirmé : "les journalistes du JIR ne sont plus les bienvenus au conseil municipal de Saint-Leu".

En plus, "le SNJ demande au préfet d'assurer la sécurité de tous les journalistes dans le cadre de leur travail. Ensuite, le bureau du SNJ alertera le président du MoDem (ndlr: François Bayrou). Puisque le député de Saint-Leu est l'un des deux seuls députés de ce parti, autant que son président sache ce qu'il se passe à la Réunion", souligne-t-elle, tout en rappelant une dernière fois à l'ensemble de ses confrères : "Ne vous laissez pas intimider".

Même tonalité du côté des rédacteurs en chef du Journal de l'île et du Quotidien, Yves Mont-Rouge et Thierry Durigneux. "La ville de Saint-Leu nous boycotte, tant pis pour elle", lâche en premier Yves Mont-Rouge. "On fera notre travail, on véhiculera les messages tout en gardant le droit de les interpréter, des messages des élus de la République, mais pas des idiots de la République", ajoute-t-il. Thierry Durigneux, puisque c'est un journaliste du Quotidien qui a été le plus sauvagement agressé, a réitéré sa fin de non-recevoir concernant les excuses du député-maire de Saint-Leu. "On ne peut pas se contenter d'excuses et je les refuse à nouveau", explique le rédacteur en chef du Quotidien.

Toute cette affaire aura des suites judiciaires, puisque les journalistes agressés par les militants du député-maire de Saint-Leu ont tous décidé de porter plainte.

En-dessous : Vidéo des interventions des rédacteurs en chef du Quotidien et du Jir.

Lundi 17 Septembre 2012 - 15:37
Lu 3426 fois




1.Posté par Gerard B. le 17/09/2012 15:54
T.Robert ,merci de donner de suite votre démission .Vous avez assez fait de mal comme ca ! Faites ça pour votre famille ,Mr robert elle ne mérite pas un boulet comme vous . Cet élu fait reculer la réunion de 30 ans .Comment voulez vous que les jeunes respectent ensuite quoi que ce soit si un député donne cet exemple de tonton macoute !

2.Posté par Oté le 17/09/2012 15:54
Que cet élu de la République ait jeté ses molosses sur les journalistes et qu'il ne soit pas intervenu pour les dissuader est inqualifiable, tout le monde est d'accord là dessus. Sur la vidéo mis en ligne par clicanoo, à un moment on voit bien qu'il est surpris par ce qui se passe devant ses yeux, il hésite à intervenir, puis poussé par son show, il renonce à intervenir, ce qui est une circonstance aggravante à mes yeux. En toute logique, un élu responsable, prendrait la décision de démissionner de son mandat parlementaire.
Sans excuser ce sinistre personnage, une question me vient quand même à l'esprit à la lecture de la une du JIR de samedi: la presse peut-elle écrire n'importe quoi au nom de la liberté de la presse ? Oui? Non ? Dominique WOLTON soulignait le pouvoir réel, non reconnu, de la presse, en 1991, dans son ouvrage "War Game" , à propos de la guerre des images lors de la première guerre du golf. A côté du pouvoir législatif, du pouvoir exécutif, et du pouvoir judiciaire, il y aurait un quatrième pouvoir , le pouvoir de la presse , le seul à ne pas avoir en face de lui un contre pouvoir qui "contrôle" son action ...

3.Posté par JD974 le 17/09/2012 16:17
Guet-Apens oui vous avez raison cette fois. Mais êtes-vous blancs comme neige pour lui donner des leçons de morale et de déontologie ? Les journalistes du JIR qui infiltrent, sans permission, des réunions politiques sur invitation, en se prétendant venus de Guinée, stagaires en droit invités à se porter candidats, cela, aussi, devrait être dénoncé ! Tout comme les infiltrations durables dans les partis par des journalistes, combien en t-on vu juste pour écrire un livre et comment est-ce défendable?

4.Posté par Pipelette le 17/09/2012 16:18
Mr Thierry Benbassat, directeur général du Quotidien, était présent pour vous soutenir ou alors se trouve -il déjà en train de s'installer dans son nouveau poste doré au CA de la Caisse Réunionnaise de Retraite Complémentaire ???
De cela vous vous êtes bien gardés de parler Messieurs les journalistes....

5.Posté par La plume le 17/09/2012 16:25
il y a un contre pouvoir à celui des journalistes, ce sont les tribunaux !

6.Posté par Mensonges974 le 17/09/2012 17:09
Comme le dit le post1, il y a encore trop de tonton macoute dans notre belle Ile de La Réunion... et lorsque je lis ici et la la belle entente entre les peuples à La Réunion je me marre doucement...

7.Posté par noe le 17/09/2012 17:26
Ce n'est que des ladi , lafé ... de l'énervement seulement ...
ça se comprend ! trop de souffrances accumulées après des promesses non tenues par Très Haut !

Pas la peine de faire un plat de haute gastronomie !

8.Posté par Jean-guitou le 17/09/2012 17:31
"le député-maire de St-Leu a tendu un "guet-apens" "
Oh la la , un guet apens, c'est quoi un get apens ?
En tout cas on dirait que c'est pas triste.

9.Posté par mancity974 le 17/09/2012 17:35
Pour moi ce monsieur c'est servis de la presse depuis pas mal de temps pour êtres député de radio Free dom ou il intervenait très souvent était avec les transporteurs au point de se coucher sur la route pour moi j'ai toujours dit cette personne est dangereuse pour la Réunion car na pas de limite il ce serre de la populations Quand c’était la rentrer il parlait requin il est toujours contre tout il a bien appeler a voter Hollande maintenant le gouvernement n'est pas bon 2017 Voter T.Robert Président Mdrrr

10.Posté par mancity974 le 17/09/2012 17:42
T.Robert ,merci de donner de suite votre démission .Cela restera un coup de pub encore et toujours pour que la population lui demande de rester affaire a suivre que la presse n'en parle pas c'est la meilleur pub que l'on peut lui faire

11.Posté par STOP INJUSTICE le 17/09/2012 18:21
Monsieur BENBASSAT nous avons trés envie de vous rencontrer, savez vous pourquoi ? nous on le sait !!!!!!!!

12.Posté par Choupette le 17/09/2012 18:58
@ 9.Posté par mancity974

Par contre, vous, votre français ça craint !

En rajouter une couche dans votre post n° 10., c'est du suicide.

Vous avez la permission de nager avec les requins dans les eaux du quartier 3 lettres ...

13.Posté par Choupette le 17/09/2012 19:03
"Guet-apens"

Tout d'suite les grands mots.

Et pour Charlie Hebdo, ils ont fait aussi une marche ?

Tsss...

14.Posté par mwa la pa di le 17/09/2012 19:14
Pauvre T R, la honte des élus locaux et peut être nationaux.... Le chemin de la sagessse est bien long, une utopie pour certain ?

15.Posté par pa moin sa !!! le 17/09/2012 19:29 (depuis mobile)
Oui mais dans tout ça, les journalistes qui ne sont plus les bienvenus à St-Leu, vous viendrez le 19 dans la ville du maire, ou sont attendus plus de 10 000 personnes pour la fête de Notre Dame de la Salette ?!!!

16.Posté par Jlh le 17/09/2012 19:50
Pourquoi n'étiez vous pas présent ce jour M. Dupuis?
Pas disponible ou pas concerné?

17.Posté par Mensonges974 le 17/09/2012 20:08
@post16

M'enfin il ne peut pas suivre plusieurs Robert à la fois... allons!

18.Posté par Kréol974 le 17/09/2012 20:21
Après la scène du malaise à la préfecture, la scène des pleurs à la radio.....Il y a bien un metteur en scène qui va le prendre dans son prochain film....C'est obligé !!!

19.Posté par 97436 le 17/09/2012 20:27
Bravo Thierry, le peuple de soutien et ce ne sont pas quelques inféodés qui t'empêcheront de défendre les intérêts de la population Réunionnaise. Aux journalistes, il est toujours facile de se cacher derrière la liberté de la presse mais le mal que vous faites en pourtant des jugements en relayant de fausses information mériterait d'être lourdement sanctionné. Avec votre clavier et vos doigts vous être prêts à casser du politique, thierry n'est la premier. Le JIR excelle en la matière. Souvenez vous de pseudos affaires portées par le JIR et qui sont restés sont suite, n'est ce pas M. Romuald Lenormad. Une désinformation et vous brisez la vie d'une famille complète. A le Réunion nous avons des journaleux pas des journalistes. Ils sont incapables de traiter des sujets de fonds mais pour le la di la fé vous êtes de champions. Bien sûr les débordements sont condamnables mais peut être ou le jour vous serez de vrais professionnels cela ne se reproduira plus. Allez Saint-Leu, et Vive thierry Robert

20.Posté par Fab le 17/09/2012 20:55
+1 au post 2. Ces débordements sont inadmissibles. Cette violence doit être sanctionnée, tout comme ce député qui ne réagit pas devant cette scène..
Cela dit la presse me dégoute de plus en plus. Regardez par exemple la une de Libération avec le "Casse-toi riche con", c'est de l'information ça sérieusement ? Un tabloïd genre Entrevue n'aurait pas trouvé mieux...

Le chômage et la misère augmentent, l'économie part en vrille, mais les médias trouvent toujours le moyen de noyer le poisson en détournant notre attention vers des sujets moins importants. La une des journaux ici ce sont les faits divers, le sang, la violence. Au niveau national c'est le culte de la sottise, du superficiel.. Aux heures de grande écoute sur quoi tombe-t-on sur TF1 ? "Secret story", "L'amour est dans le pré" et autres futilités. Ça cultive vachement tout ça !

@ Choupette : vous n'avez vraiment rien de mieux à faire que de vous moquer des personnes qui écrivent mal ? Ça vous apporte quoi de rabaisser les gens comme ça ?

21.Posté par Job le 17/09/2012 20:55
Le seul à être content de tout ce remue ménage, c est le roitelet de saint leu. On parle de lui, il s en moque seul son nom d agite sera retenu et c est ce qu il veut. C est sa stratégie.
Le plus dur pour un politicard c est Que l on ne parle pas de lui. Le reste en bien ou en mal n est pas très important, l'essentiel c est que le nom soit prononce

22.Posté par paolo le 17/09/2012 21:06
Arretez nous somme dans des débats stérile , TR c'est un homme d'action la Réunion à besoin de lui ,la Réunion il faut la changer biensur dans les régles de la République

Pourquoi il sont fait Mieux les autres élus c 'est pire les dégats c'est tout un peuple qui se retrouve sans Rien ! puisque personne prends les devants , biensur toujours dans les régles des droits de l 'homme métrisé formé informé !

23.Posté par Craignos le 17/09/2012 21:17
Post 12 Effectivement une critique nulle et non avenue quand soit même on utilise un vocabulaire aussi relevé que 'ça craint' !!! Quant à la proposition de baignade elle est du même niveau que les "académiciens" à la solde du député'maire !

24.Posté par Logique le 18/09/2012 03:02
22.Posté par paolo

Un quoi? un homme d'action?
Il actionne quoi au juste, à part sa grande bouche et les muscles de ses nervis hystériques?
C'est par solidarité entre grandes bouches que l'ensemble du post est en gras?

25.Posté par jason bourne le 18/09/2012 06:14
quand à l'époque zinfos était interdit à la région je n'ai pas vu de manifestation au nom de la liberté de la presse


26.Posté par chikun le 18/09/2012 06:33
On a les élus, les préfets et les journalistes que l'on mérite. Tout ce cinéma est un buzz soigneusement entretenu, comme celui de Justine de l'amour est dans le pré. Les journalistes sont comblés, ils passent pour des gentils.
Thierry Robert ,après avoir surfé sur la vague requins, se lâche contre des "journalistes" réputés pour la qualité de leurs commentaires .......(rires).
Cette agitation médiatico politique débouche quand même par 30 emplois aidés supplémentaires.
Cela fait 30 électeurs (+ leurs familles) de plus pour le maire de St-Leu. Bien joué.

27.Posté par jojo le 18/09/2012 07:18
ne vous laissez pas influancé par ces manipulations,il manque aux socialistes juste la commune de saint Leu,pour regner en maitre que de l'hypocrisie dans tout ça,un gros bravo a tous ses collegues qui regarde de trés loin les évenements pour crucifier ensuite

28.Posté par Dignité le 18/09/2012 13:52
Quand j'entends des personnes dire qu'elles soutiennent la démarche de Thierry ROBERT je me dis qu'elles doivent aussi bêtes que lui.
Dans cette affaire, il convient de ne pas oublier que Mr ROBERT n'est pas un simple élu local. Il est député de la Nation et à ce titre il doit avoir un comportement digne de cette distinction et du statut qui va avec. Pour l'avoir oublié, il a banalisé la fonction de député et a entraîné vers le bas la représentation nationale. Ses pairs , à l'Assemblée Nationale, devraient lui témoigner ignorance et mépris .
Jamais on aurait vu un Pierre LAGOURGUE , un Paul VERGES, un Paul BENARD et bien d'autres se donner en spectacle en se mettant à genoux publiquement.
Ce mec est un gamin mal éduqué. Ses références nombreuses à sa mère, qui voudrait qu'il arrête la politique, en témoignent.
Sa crédibilité est tombée à zéro et ses soutiens doivent avoir l'intelligence d'une huître.

29.Posté par durandal le 19/09/2012 07:58
comme il est content le socialomodem; vu que leur chef de file a clairement appelé à voter NORMAL 1er roi des glands. On parle de lui à longueur de journée, la prochaine fois il s'inscrira dans le parti de méchancon

30.Posté par audrey le 19/09/2012 13:23
quand la politique i bouge pas zot i cri, la ken kelkun i essaye fai un affaire zot i cri meme!!!!kreol jamai content sa!!!jusko jour ou personne i fera pu rien po zot va laiss a zot dans la misere zot ki va moud poiv!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales