Politique

Pour le PCR, le décret carburant met plus de 1000 emplois en danger

Pour le PCR, le nouveau décret carburant porté par le ministre des Outre-mer Victorin Lurel sur la fixation des prix des carburants pourrait remettre en cause les 1.000 emplois de pompistes au sein des stations-service. Voici le communiqué.


Pour le PCR, le décret carburant met plus de 1000 emplois en danger
"Le gouvernement travaille actuellement à un projet de décret sur la fixation des prix des carburants. Selon les informations disponibles, ce projet va diminuer la marge des compagnies pétrolières. Ces dernières décident de préserver leur bénéfice et de répercuter la diminution sur les marges des gérants des stations-service.

En conséquence, les gérants, disent qu'ils sont dans l'obligation de licencier les pompistes et passer à l'automatisation pour maintenir leurs marges. Rappelons que dans notre île, toutes les stations-service sauf 6 sont la propriété des compagnies pétrolières. Ces dernières ont donc tout pouvoir pour fixer elles mêmes le niveau des marges des gérants des stations.

Pendant ce temps, le prix du gaz risque d'exploser. Le prix de la bonbonne est annoncé à plus de 24 euros pour dans moins d'une semaine.

De tels projets ont déjà provoqué plusieurs grèves à La Réunion. Actuellement, les stations services des Antilles sont en grève illimitée.

Les Antillais protestent contre les menaces sur l'emploi des pompistes. A La Réunion, le projet de décret fait peser les mêmes menaces.

Le PCR propose donc que le gouvernement agisse pour faire la transparence sur les profits dégagés par les différents intermédiaires depuis l'extraction du pétrole jusqu'à son arrivée à La Réunion. C'est là que se trouvent d'importantes marges de manœuvre. Cela passe par donner de réels moyens d'investigation, et une réelle indépendance à l'Observatoire des Prix et des Revenus, conformément à l'esprit de la loi proposée par Elie Hoarau.

En agissant ainsi, le gouvernement contribuera à faire baisser les prix, sans remettre en cause plus de 1000 emplois à La Réunion.

Le Port, le 26 décembre 2013
Pour le secrétariat général du PCR,
Yvan Dejean"
Jeudi 26 Décembre 2013 - 15:04
.
Lu 936 fois




1.Posté par David ASMODEE le 26/12/2013 15:23
Les socialistes ont besoin de chômage pour prospérer. 1000 emplois perdus : c'est vraiment excitant pour Lurel ! Et les communistes le flattent en lui offrant ce prévisionnel.

Quel beau cadeau de Noël !

2.Posté par ? le 26/12/2013 16:34
Regarder en France Métropolitaine Mr DEJEAN si les stations essences ont besoin de pompiste:
Ce n'est qu'à la Réunion et autres DOM que l'ont voit cela, car les gérants sont des tireurs au cul et ne souhaitent pas investir encore plus pour le bon fonctionnement de leur station
Mr LUREL a raison à 100%, et il ne faut pas qu'il fasse marche AR.
Le PCR est mal placé pour parler, quand il était au pouvoir à la Région combien d'emplois en danger ont ils crées? Pauvre PCR, c'est la fin pour vous, et vous ne savez plus quoi dire ou faire pour vous faire remarquer
A quoi servent vraiment les pompistes? Ils ne font pas attention aux voitures des particuliers lorsqu'ils servent de l'essence (laisse couler sur la carrosserie) et aussi sont trop lent, donc préfère me servir moi même
Quand on voit les pompistes travailler, on voit en eux leur camarades DOCKER travailler, toujours à gréver

3.Posté par les élections arrivent le 26/12/2013 19:17
le pcr est dans une phase de pré-alerte électorale, ses dirigeants savent que leurs candidats vont prendre une raclée mémorable alors essayer de défendre 1000 pompistes c'est faire les yeux doux à cet électorat potentiel.
Certains pompistes pourront être reclassés, d'autres en pré-retraite et il y aura peut-être des licenciements, mais il faut que les choses avancent dans cette ile, qu'on arrête la psychose de pénurie, parce qu'une poignée d'irresponsables prennent toute la Réunion en otage. On est département français à part entière et non entièrement à part, quand c'est à notre avantage on prend et quand ça ne l'est pas on joue sur la spécificité de l'ile. Oté pcr, Oté gérants de station arrêtez de nous prendre pour des imbéciles....

4.Posté par soutien aux emplois le 26/12/2013 22:31
Honte aux apprentis sorciers qui veulent remettre en cause l'emploi des pompistes.
Si cela devait arriver ils seront peut-être les premiers à se faire racketter et agresser en se servant en carburant, ça ne serait que justice.
Mais ceux qui veulent supprimer les pompistes ... c'est peut-être les futurs adeptes du car jacking ?...

5.Posté par pat974 le 27/12/2013 00:33
comment peut-onlaisser se mettre en place une grève parce que les pétroliers ne veulent pas faire la transparence de leurs marge arrière au détrimentde celle des gérants des stations service.Les gérants des stations se trompent de cible en visant LUREL et nous consommateur.Des millions de bénéfice pour les pétroliers et une grève illimitéesous couvert d'un chantage scandaleux suppression de pompiste. Vous n'avez pas honte de râler la cuillère en argent dans la bouche. nous consommateur, nous devrions faire le boycott de toutes les stations et ne plus s'approvisionner pendant 24 heure une fois par semaine et pendant un mois.C'est quand même notre pouvoir d'achat que le gouvernement veut améliorer.Arrêtons de nous faire gober des couleuvres.

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/12/2013 17:28
lisez la contribution de la cftc..

7.Posté par polo974 le 29/12/2013 10:14
C'est à se demander ce que le PCR doit aux compagnies pétrolières ? ? ?


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales