Social

Pour fêter ses 25 ans, la Semader met du lien entre ses résidents

Le bailleur social Semader poursuit sa tournée anniversaire aux quatre coins de l'île. Pour fêter ses 25 ans, il organisait hier à la Possession un après-midi festif impliquant les habitants de ses logements sociaux.


Pour fêter ses 25 ans, la Semader met du lien entre ses résidents
La Semader invente le concept d'anniversaire durable. Non satisfaite de fêter une bonne fois pour toute une 25ème année de construction de logements sociaux, c'est avec ses résidents que le bailleur social souffle ses bougies.

Mercredi après-midi, journée des enfants oblige, c'est un nouveau créneau festif d'environ 6 heures qui a animé le quartier du centre ville de la Possession.

"Tout a été fait pour me faciliter la tâche du côté de la mairie" complimente Véronique Hoarau, chargée de mission "proximité" à la Semader. Entre les activités ludiques d'arts urbains (calligraphie, slam,...), de double dutch ou des arts du cirque, les marmailles se sont retrouvés en tête de proue pour inculquer les bons gestes écologiques autour d'eux. Du porte à porte pour distiller les bons gestes alimentera un après-midi bien rempli.

C'est en effet sous la thématique du développement durable qu'a été conçue cette nouvelle édition de "Sémafête". A l'heure du "tout à la poubelle", un troc de jouets a orné la place centrale qui met face à face les résidences aux noms évocateurs de "Raisin marine", "Pignon d'Inde", "Bwadelé" et des "zingades". Des résidences qui frôlent les 10 à 15 ans d'âge mais qui restent de façades encore fraîches, ce qui n'est évidemment pas le cas de tout le parc de logements sociaux, tous bailleurs confondus d'ailleurs.

Le groupe "Slam La Kour" a fait franchir le pas, en quelques vers, à des personnes en difficulté. Un bonheur en soi pour les agents de la Semader, présents en nombre pour encadrer l'événement. Défilé de majorettes, démonstration de twirling bâtons, concerts de séga, dance hall, reggae, partage de contes à destination des plus petits, cracheur de feu, sans doute assez pour faire oublier les devoirs pour le lendemain.

Ne plus stigmatiser ces quartiers

Une autre réalité s'impose. "Dans ces quatre immeubles, nous offrons 216 résidences en logement locatif social" précise Véronique Hoarau, consciente du public défavorisé auquel la Semader doit répondre. "La dernière opération du genre dans le quartier de Titan (Le Port) était par exemple révélateur. "Dans ce quartier, c'était 85% des résidents de la Semader qui bénéficiaient d'une allocation logement".

Même si les chiffres parlent d'eux-mêmes, la Semader veut briser les clichés. "L'idée, à travers une telle opération, est de ne plus stigmatiser et de veiller à la mixité sociale". Véronique Hoarau pointe d'ailleurs du doigt un local en déshérence sous les arcades même d'un immeuble de la Semader. "Grâce à un partenariat Région, ville de la Possession à travers le projet Proxima, le local a été cédé". On y trouve désormais une Case à Lire depuis fin août. "C'est d'ailleurs la deuxième Case à Lire aménagée de l'île que l'on voit là".

Puisque les 25 ans de la Semader s'apprécient tout au long de l'année, la tournée des villes se poursuit donc. La prochaine ville étape : le quartier Bois rouge à la Bretagne Saint-Denis. Ce sera la 8ème opération Semafête.

Un quartier en fête, c'est "Semafête"
Un quartier en fête, c'est "Semafête"
Jeudi 10 Novembre 2011 - 07:38
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 998 fois




1.Posté par Thierry le 10/11/2011 08:02
La Semader redore son blason .... elle est vraiment proche de ses baillés (gens qui baillent ou alors qui ont signés un bail) après les avoir endormis .... après la polémique sur .... vous savez .... cette histoire de ... euh ! non ....après tout on ne s'en souvient plus !!!! C'est du passé .... la polémique ...

Qui souffle les bougies ???? et qui mange le gâteau ???? .... et qui touche les SouSouSSS ???

Peux-je venir prendre une part du gâteau ???? et une petite bougie pour m'éclairer dans ce noir ????

2.Posté par CITOYENS PERPLEXES!!!.. le 10/11/2011 10:55
surtout avec son président qui endorment les gens,??

3.Posté par ndldlp le 10/11/2011 11:36
voilà une utilisation bien électoraliste des fonds de cette SEM, qui devrait plutôt utiliser ses ressources en rénovation, plutôt qu'en action de comm' vraiment répréhensibles.

honte à la semader, dont le journaliste devrait nous rappeler, la composition de son conseil d'administration, afin que cela soit clair pour tout le monde.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales