Economie

Pour Solidaires, les pétroliers réunionnais doivent faire le même effort qu'en métropole


Ce matin, le syndicat Solidaires a tenu une conférence de presse sur la question du prix des carburants. Jocelyn Cavillot, délégué régional et acteur du grand débat sur l'atelier de formation des prix des hydrocarbures à la Réunion, a réagi aux annonces du gouvernement (baisse de 6 centimes au niveau national) et leur application au niveau local. Pour lui, les pétroliers doivent faire un effort et procéder à la même baisse qu'en métropole. "Il y a un dispositif gouvernemental qui vise à faire baisser les prix des carburants pour tous les Français, à savoir 3 centimes par l'Etat et 3 centimes par les pétrolier. A la Réunion, on ne comprendrait pas que ce dispositif ne soit pas appliqué", explique Jocelyn Cavillot.

Reste à trouver une solution au niveau local, le mécanisme de formation des prix du carburant étant différent de celui de l'Hexagone. Les différents débats sur la fixation des prix des hydrocarbures, qui se sont tenus après les événements sociaux de février dernier à la demande de la Préfecture, ont permis plus de "transparence" sur les marges des pétroliers, stations-service et sur le coût réel d'un litre de carburant à la pompe. "La Réunion est le seul département qui a eu pendant des semaines un grand débat où tout les éléments (ndlr: marges, fret, fiscalité, approvisionnement) ont été débattus au fond dans les détails, on ne comprend pas que ces éléments ne puissent pas trouver leur application à la Réunion", souligne Jocelyn Cavillot.

"Sur l'aspect marge, les pétroliers ont une marge de 8,85 centimes sur un litre de carburant et les stations-service de 10,81 centimes. On nous a toujours expliqué que l'on ne pouvait pas toucher à ces marges en raison du modèle réunionnais (ndlr: employé de stations-service, investissement, rémunération)", souligne-t-il. Mais le délégué régional ne s'arrête pas là. Pour lui, la rémunération des pétroliers est exagérée, tout comme celle des gérants de stations-service. "On a calculé que l'impact des employés de station revenait à 5,3 centimes par litre. On est loin d'une marge à 10,81", ajoute-t-il. Jocelyn Cavillot rappelle également que sur 149 stations-service sur l'île, 110 appartiennent aux groupes pétroliers.

"Ici on connait le niveau de marge des pétroliers"

"Si on cumul les deux marges on arrive à 19,86 centimes par litre alors qu'en métropole cette marge est de 10,5 centimes", précise-t-il. Solidaires entend scruter avec intention les débats qui vont se jouer dans les prochaines heures entre les pétroliers, la Préfecture et la Région (ndlr : Pour le moment la Région n'a pas été invitée à une table ronde). "Quand on entend dire les pétroliers à la Réunion : "On n'a pas de marge de manoeuvre". Je ferai juste remarquer que le patron de Total en France, Christophe de Margerie, a dit qu'il allait participer et mettre la main à la poche pour préserver le pouvoir d'achat", explique-t-il.

"Ici on connait le niveau de marge des pétroliers, largement supérieur à celui de métropole. On ne peut pas comprendre que le représentant local de Total puisse dire qu'il ne peut pas participer", lâche-t-il.

A la Réunion, ce sont près de 800 millions de litres de carburant qui sont consommés chaque année. Sur un litre de carburant sans-plomb au 1er juin, le coût brut avant taxe était de 65 centimes par litre. La CCIR récupère 2 centimes, 14 centimes partent pour l'octroi de mer, 58 centimes pour le FIRT (Fonds d'Investissement Routier et des Transports), 3 centimes vont vers l'Europe, 2 centimes pour le passage en dépôt. Avec toutes ces taxes additionnées aux marges des pétroliers et stations-services (voir plus haut), le prix du litre de sans-plomb arrive à 1,65 euros.
Jeudi 30 Août 2012 - 15:13
Lu 790 fois




1.Posté par Marrant le 30/08/2012 17:14
Ils me font marrer ces mecs, ils sont tous solidaires quand c'est eux les bénéficiaires.
Pauvres mendiants

2.Posté par Nefer le 31/08/2012 10:56
Solidaire, c'est pour tous pareil.
Pour être solidaire, il suffit que le prix des carburants soit le même en métropole qu'à la Réunion.
Ca c'est de la solidarité, ce n'est pas quémender constamment.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales