Social

Pour Patrick Savatier, 2012 "a été très douloureuse"


Pour Patrick Savatier, 2012 "a été très douloureuse"
"Ce fut une très mauvaise année !", indique sans hésitation Patrick Savatier, président de l'association Momon papa lé là, qui apporte son regard rétrospectif sur l'année 2012. "Entre les licenciements, les fermetures d'entreprises et les colis alimentaires que je fais parvenir même aux artisans qui pourtant sont eux-mêmes des fournisseurs d'emplois... Et ça ne va pas aller en s'arrangeant", regrette l'acteur social qui anticipe sur l'année 2013 qui arrive.

A la question, "quels sont les événements qui vous ont marqué ?" Patrick Savatier répond : "tous les jours, on donne des colis alimentaires et ce qui est nouveau, c'est que même les salariés viennent chercher de quoi manger dès le début du mois. Il y a un nombre incalculable de gens qui ont un statut social et qui n'ont plus rien à manger alors que le mois est tout juste commencé".

Cette année 2012 "a été très douloureuse", insiste le militant. Selon lui, "la société réunionnaise était déjà dépressive mais elle l'est de plus en plus quel que soit le traitement qu'on lui apporte". La faute à qui ? "La faute à de mauvais choix politiques et économiques qui datent de nombreuses années et qui continuent à faire des dégâts".

"Avoir de l'argent , c'est de plus en plus compliqué"

L'homme pointe du doigt le système bancaire, "qui nous a mis dans une situation terrible". Du côté des institutions, sa position est sans surprise la même. "Aujourd'hui, les collectivités n'ont plus d'argent, même si le Conseil général fait une grande campagne de communication, les caisses sont vides, ce qui veut dire la mort de plusieurs associations dès l'année prochaine".

Patrick Savatier craint aussi pour l'aide à la personne, "qui risque de s'étatiser ou disparaître... Les gens donnent de moins en moins en numéraire et on en a pourtant besoin pour notre fonctionnement. Heureusement que les entreprises continuent à donner en nature. Avoir de l'argent , c'est de plus en plus compliqué".

Mais ce que Patrick Savatier trouve paradoxal, c'est l'affluence des gens dans les magasins pour le fêtes. "Mais je pense qu'en fait ils vont griller le peu de monnaie qui leur reste pour défouler leurs angoisses et s'amuser un peu".
Vendredi 28 Décembre 2012 - 14:34
Lu 1222 fois




1.Posté par noe le 28/12/2012 15:13
Il a franchement raison ! c'est l'année de l'élection de François Hollande !
On regrette notre Sarko qui donnait tant au peuple de France ....


"Pour vivre heureuse et toujours semblable à elle-même, une jolie femme doit mourir jeune, et une honnête femme mourir âgée." ( Joseph Joubert)

2.Posté par Jiji2 le 28/12/2012 17:23
En 2013 vous pouvez quoter avec cet incapable d'Hollande, ce sera pire!!!

3.Posté par Mwa la pa di le 29/12/2012 10:22
Mon cher Patrick, vous oubliez de parler des ses personnes qui ne savent pas gérer et malgré un salaire correct viennent prendre chez vous ce que d'autres ont réellement besoin...?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales