Société

Pour LGBT, Hollande "viole le principe même d'égalité des citoyens face à la loi"


Pour LGBT, Hollande "viole le principe même d'égalité des citoyens face à la loi"
"La loi s'applique pour tous dans le respect, néanmoins, de liberté de conscience (...). Les possibilités de délégations (d'un maire à ses adjoints) existent et peuvent être élargies".

Cette déclaration de François Hollande hier au Congrès des maires de France, porte de Versailles, au sujet du mariage gay fait réagir les associations de lutte contre l'homophobie. La fédération LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) attend que François Hollande lui apporte des précisions "plus que nécessaires" quant à son projet d'élargissement des délégations des maires. Elle souligne "l'ambiguïté de ces déclarations" et demande à François Hollande de "préciser sans tarder sa pensée quant à l'élargissement des possibilités de délégations des maires".

LGBT s'appuie sur l'article L. 2122-32 du code général des collectivités territoriales et l'article L. 2122-18 du même code pour dire que "les maires n'ont donc aucun besoin de liberté de conscience et de principe de délégation élargie supplémentaire, puisque la loi leur permet depuis longtemps de procéder à des délégations à leurs adjoints, voire leurs conseillers municipaux".

Pour les défenseurs des homosexuels, le président de la République évoque "une prétendue liberté de conscience élargie pour mieux céder aux opposants et aux maires qui ont déclaré, avec tappage et morgue, qu'ils ne célébreraient pas le mariage de personnes de même sexe si la loi était votée". En parlant de "liberté de conscience et d'élargissement de délégation, dans le seul cas du futur mariage des couples de même sexe, François Hollande viole le principe même d'égalité des citoyens face à la loi".
Mercredi 21 Novembre 2012 - 11:14
Lu 1127 fois




1.Posté par noe le 21/11/2012 10:29
On ne va quand même pas accuser M%. Hollande de "viol..." et encore avec une faute dans le titre ?

Du respect ! il a été élu avec une grande majorité de français comme "Président" !

2.Posté par Laluno le 21/11/2012 10:57 (depuis mobile)
Certement que. M.Normalement consttué n'aime pas s'embourbér avec la terre jaune...Il aurait du en parler à. Valoche ,on en serait pas la avec les dopés du cyclisme...

3.Posté par Caton2 le 21/11/2012 13:38
LGBT ne veut pas d'un mariage "délégué". Un mariage au rabais, quoi! Mes pauvres amis, vous n'avez donc rien compris au fonctionnement de Hollande. Ce type se fout du mariage gay. Ce qu'il voulait, c'était le vote gay. Il aurait bien oublié sa promesse, mais voilà, il lui fallait des contrefeux pour faire avaler l'oubli de son programme et l'impression désastreuse qu'il laisse à ses électeurs. Le mariage gay est un de ces contrefeux. Mais ça chauffe dans les communes parce que les maires en place ne veulent pas perdre les prochaines municipales. Les électeurs, voyez-vous, sont de moins en moins pour le mariage gay.
Le pauvre Hollande ne sait plus trop comment faire pour satisfaire tout le monde
Vous aurez sans doute un mariage au rabais, expédié par une secrétaire de mairie dans une obscure annexe . Ça ne sera pas beau et chic!!! Mais ne saviez-vous pas que Hollande, votre champion, n'est que beauf et chiffe!

4.Posté par Freelancer_57 le 21/11/2012 13:48
C'est quoi, cet article qui définit "LGBT", mais qui l'utilise comme s'il renvoyait à un organisme ? Le mot "Férération" a été escamoté deux fois, dont une dans le titre, qui, du coup, ne veut plus rien dire.

5.Posté par Place au débat ! le 22/11/2012 14:30
Voir aussi l'article du Monde en courrier de lecteur du 19 novemlbre : Place au débat !
www.reagissons-la-reunion.fr

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales