Politique

Pour Jean-Alain Cadet, "le plus dur commence" pour Emmanuel Macron

Lundi 8 Mai 2017 - 08:07

Pour Jean-Alain Cadet, "le plus dur commence" pour Emmanuel Macron
Le conseiller régional d'opposition, Jean-Alain Cadet, a tenu à réagir à l'élection d'Emmanuel Macron, qui a remporté dimanche l'élection présidentielle. Pour l'écologiste tamponnais, le candidat d'En Marche ! a désormais "une responsabilité historique". Outre la victoire d'Emmanuel Macron, Jean-Alain Cadet se félicite "de la clairvoyance du peuple d'avoir écarté l'extrême-droite qui est arrivée 3ème lors de cette élection".


 

Je tiens à féliciter le nouveau président de la république Emmanuel Macron.
La tâche sera rude et il a une responsabilité historique. Les deux partis traditionnels en France ont reçu un avertissement sérieux des Français dû aux échecs successifs de leur politique de droite comme de gauche depuis plus de 30 ans.

Je me félicite également de la clairvoyance du peuple d'avoir écarté l'extrême-droite qui est arrivée 3ème lors de cette élection (1er : MACRON, 2ème : VOTE BLANC, 3ème : LE PEN). La victoire de M. Macron n'est pas un chèque en blanc et les Français vont lui donner une majorité lors des législatives, mais une vigilance de chaque instant doit également se mettre en place.

Les vieux briscards de la politique (ceux qui ont été élus députés, sénateurs depuis 2, 3, 4 ou 5 mandats) vont sûrement revenir devant les Français pour quémander leur vote. Je fais confiance à mes compatriotes dans leur choix pour continuer à sanctionner les responsables de la situation dans laquelle est la France aujourd'hui.

La prochaine majorité nationale doit être à l'image de ce renouveau que souhaitent les Français. La politique doit désormais s'appliquer avec rigueur et surtout doit vite donner des résultats. Le pays doit se réformer en profondeur et se moderniser si nous voulons éviter dans 5 ans le FN ou peu importe le nom que cela prendra.

Pour ma part, je vais continuer à me battre pour les plus fragiles, je vais continuer à me battre pour que l'écologie soit au premier plan des politiques publiques. L'emploi, le logement, les transports, l'éducation sont des préoccupations qui doivent être priorités absolues.

Un dernier mot d’inquiétude concernant ma ville du Tampon ou le FN est arrivé premier lors du premier et du second de cette présidentielle où, il est vrai, André Thien Ah Koon fut le seul maire de La Réunion à avoir reçu Marine Le Pen. Ce geste du maire n'avait rien d'innocent et a créé le doute chez beaucoup de nos compatriotes Tamponnais. Je suis triste de cette instrumentalisation de la politique de la part d'un responsable aussi haut placé et qui fait de la politique depuis plus de 50 ans. Pour la prochaine séquence électorale, il est temps de tourner une page en disant non à l’extrême-droite, comme la France l'a fait ce 7 mai 2017 en élisant un homme nouveau, qui a su aller au-delà des clivages.
 


Jean Alain Cadet
Conseiller régional


 

Zinfos974
Lu 573 fois



1.Posté par Ti rat Miské le 08/05/2017 08:44

Zot l'a vu le peuple qui est venu acclamé François Hollande sur la place du Louvre Oussa lé GA l'a imité Francois Mitterrand ?
La meme chose que je vois chez notre carrefour lors dès promotions ou A l'arrivée du 787-800

VIVE LA FRANCE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter