Politique

Pour Eric Fruteau, J-P Virapoullé est un "grimacier"

Dans un courrier, Eric Fruteau dit vouloir rétablir la vérité "suite à la sortie médiatique", de Jean-Paul Virapoullé. Voici l'intégralité de son propos:


Suite à la sortie médiatique de l’actuel Président de la Cirest jetant l’anathème sur ma gestion en tant que Président de l’intercommunalité je souhaiterais apporter des éléments afin de rétablir la vérité. Je répondrai en trois points :

1/Situation globale de la CIREST
Même un homme de mauvaise foi sait que l’on ne peut pas faire dire ce que l’on veut aux chiffres. A fortiori un président !!!
Pour celui qui ne ment pas, la comparaison des comptes de 2008 et de 2014 montre clairement la réalité :
2008 : -3 millions d’euros (déficit après des années de présidence de Jean-Marie Virapoullé).
2014 : + 5 millions d’euros (excédent après la présidence d’Eric Fruteau).
On est donc passé d’une situation de déficit avec Jean Marie Virapoullé à une situation d’excédent avec Eric Fruteau.
Le constat est clair : la situation financière de la CIREST a été redressée lors du dernier mandat.

De plus rappelons que le déficit laissé en 2008 par l’ancien président, Jean Marie Virapoullé, a obligé l’intercommunalité à supprimer le versement des Dotations de Solidarité Communautaire aux communes membres. Ainsi  Saint-André a perdu  une recette de près de 6 Millions d’euros sur la dernière période.

Rappelons encore les mesures de correction prises dans le domaine des déchets ou dans les transports pour faire des économies ; dans le secteur des transports par exemple et conformément aux remarques de la Chambre Régionale des Comptes, la mise en route de la régie (jusqu’alors une boite de recrutement clientéliste)  en un outil véritablement opérationnel et d’exploitation, a fait économiser plus de 1Million d’euros à la CIREST.

Sur toute la période et malgré un contexte marqué par la crise et le désengagement du département (-1,3 Million de dotation transport/ an) les efforts de gestion des élus et des personnels de la CIREST ont permis de sauvegarder les grands équilibres budgétaires. Dans le même temps la CIREST a atteint son niveau d’investissement historiquement le plus haut depuis sa création (près de 7 millions d’euros sur un exercice).

La vérité est que la volonté politique manifestée par l’ancienne majorité et traduite par le choix d’une maitrise des charges de fonctionnement et de la fiscalité, a permis de mettre l’intercommunalité sur la voie d’une collectivité de projets et de développement. Cette orientation forte a permis de transformer la CIREST en un véritable outil pour construire  l’avenir de l’EST. Orientation partagée et validée par les 6 maires de l’Est ! (y compris ceux siégeant actuellement à la CIREST)

2/ Les bus hybrides et Le TCSP
Les bus hybrides
Soulignons d’abord que l’achat des bus hybrides répond à une procédure très réglementée des marchés publics et à un cahier de charges strict.
Soulignons aussi que le prestataire de la CIREST a été également choisi par d’autres intercommunalités comme la CINORD ou la CASUD.
Soulignons encore que  ces investissements (financés par la région dans le cadre du trans-eco express) étaient nécessaires pour le  renforcement du réseau estival en vue d’un meilleur maillage du territoire EST, d’une meilleure déserte et  d’un meilleur service pour notre population notamment la plus pauvre! En effet, quand on connaît l’importance de la précarité et de la pauvreté des familles de l’Est on comprend l’urgence à développer des transports en commun. Le nouveau président de la CIREST  est il l’exception qui confirme cette règle ?

Il est curieux enfin de noter que les bus incriminés ont parfaitement fonctionnés depuis 2012 et  jusqu'au récent changement de majorité.
Faut-il faire un lien entre les problèmes actuels de maintenance et les changements opérés dans les directions de la CIREST et de la SEM « Estival » ?

Le TCSP  
Tout le monde sait que Mr Virapoullé est totalement contre ! Il l’a maintes fois répété en campagne électorale. Quel crédit faut- il alors accorder à ce discours de la destruction ?
    La vérité est que le TCSP  est un grand projet et comme tout grand projet, il se développe par phases et par tranches.
    La vérité est qu’il est nécessaire dans ce type de dossier de maintenir la pression pour négocier les financements de l’ensemble des tranches.
    La vérité est qu’il faut se battre en permanence. C’est cette constance  qui a permis d’obtenir de l’Europe, l’état et la région le financement à 80% de la tranche du TCSP Esti plus et de lancer les travaux pour le secteur d’albany à Saint André. Encore faut-il en avoir la volonté ?
    Mr Virapoullé, le « Grand expérimenté » comme il aime à se présenter  n’aurait il pas une telle volonté ?
    Il est vrai qu’il est plus facile de détruire que de construire !
    
3/  Jeter l’anathème pour faire passer ses décisions impopulaires
LA VÉRITÉ est que toute cette théâtralisation cache la difficulté du président actuel de la CIREST à faire accepter ses propres orientations :
- diminution de la fréquence de collecte des bacs gris
- augmentation programmée de la TEOM pour financer l’incinérateur (le processus le plus cher, 250 millions d’euros annoncés !!!)
- suppression programmée du transport scolaire gratuit pour les enfants.

En réalité, nous avons à faire à un grimacier qui cherche sans cesse à discréditer et à insulter les autres pour cacher son incompétence. Il jette l’anathème sur ses adversaires pour faire passer les décisions impopulaires qu’il envisage de prendre. Mr Virapoullé doit assumer ses responsabilités !
Nous n’avons pas de leçon de gestion à recevoir d’un maire condamné pour gestion de fait et privé de chéquier ! Une première en France !!!
Nous refusons son discours de destruction et tournons le dos à toute  polémique stérile.
Nous lui rappelons que les élections sont terminées et l’invitons à se mettre au travail et à exécuter le budget qu’il vient de faire voter.

Que M. Virapoullé sorte de son "blues" permanent des années de gestion hasardeuse. Les temps ont changé et il doit s’adapter à une nouvelle culture de gestion !

Eric FRUTEAU  - Conseiller général

Saint-André, le 05 octobre 2014
Dimanche 5 Octobre 2014 - 21:50
Lu 2033 fois




1.Posté par noe le 05/10/2014 22:53
Il a raison peut-être !

2.Posté par posez-vous la question le 06/10/2014 06:54
le problème avec ces types ils sont tous aussi menteurs les uns que les autres qui croire , et c'est partout la même scénario aussi bien aux niveau de l'état ,il suffit qu'il y en n'a un qui à mis en place un projet l'autre arrive il le fou en l'air et à chaque fois c'est pareil la médiathèque à St Paul avec le Sini et aussi regarder à la région le vieux communiste avait le projet tram train qui étais pourtant bien partie et qui à couté un max ,et bien la sardine est arriver aller on casse même si il trouvais ça bien , bientôt il va avoir sa route il va être fier ,quelle bandes d'incapables

3.Posté par Le compte est bon le 06/10/2014 06:55
La balle est dans le camp à "Vira" !
Je suis sûr qu'il va chipoter pour une question de virgule !

4.Posté par citoyen le 06/10/2014 07:41
Comment une entreprise comme la cirest, qui renfloue ses caisses en ponctionnant les citoyens à travers les impôts, peut-elle se targuer d'avoir cinq millions d'excédent? Je n'ai pas bien compris le but de la manoeuvre. Que les comptes soient épurés et en équilibre, c'est une chose, mais que l'on dégage 5 000 000 d'euros d'excédent, ça me dépasse.

5.Posté par Toto le 06/10/2014 08:38
Ben pourquoi il n'a pas été ré-élu si il était si bon? Déjà faudrait pouvoir faire son auto-critique avant de conspuer l'autre...

6.Posté par Jack le 06/10/2014 09:36
enkor ou, toutes les semaines i fo ou montre out tête. Excuse a moin, moin lavé oublier que l'année prochaine na zélection.

7.Posté par dédé le 06/10/2014 10:28
Je comprends votre frustration, mais le peuple a choisi..........vous êtes comme Savigny et Consort à la Possesion. Comme on dit le chien aboie mais la caravane passe, ou bien de l'eau sur feuille songe, ou cause toujours......
Vous faites pitié, personne ne veut pas vous donner une petite place de directeur? Quand on perd le pouvoir c'est dur. Mme Bello ne s'est toujours pas remis...faites un club des rejetés du monde politique.

8.Posté par valerie le 06/10/2014 11:45
dédé oui le peuple a choisit mais il faudrait peut etre que vira se mette un peu au travail enfin envoye ses employés au travail la rentrees des classes c ete il y a plus de deux mois et tjrs aucun intervenant sportifs dans les ecoles de st andre tous ces intervenants attendent au services des sports que l accord leur soit donner par la mairie pour intervenir
mr virapoullé annule tous les projets bon ou mauvais de mr fruteau
le cssa club de foot avec plus de 300 jeunes a l arret nos enfants ne sont pour rien responsable de votre guerre politique !!!!!!!!

9.Posté par David Asmodee le 06/10/2014 13:55
Il faudrait aussi qu'il exhibe deux panneaux avec :
- montant taxe foncière sous Virapoullé
- montant taxe foncière sous Fruteau

Il comprendra peut-être pourquoi (entre autres), il s'est fait jeter de Saint-André comme un malpropre. Que Fruteau se fasse une raison : il ne manque à personne.

10.Posté par Dipadutout ! le 06/10/2014 14:37
De quoi se mêle-t-il cet ex pseudo-maire qui rentrait par la porte de derrière pour ne pas voir les administrés ? Il n'était pas maire le week-end ! On lui donnait un rdv et il arrivait 2h après !

11.Posté par Jannine le 06/10/2014 14:39
lé deux lé bon pou reste zot case. Vira la pi capab, Fruteau c'est un égoïste incapable. Rouve zot zié St-Andréens !

12.Posté par Karim le 06/10/2014 14:44
Il est fier de brandir un excédent de 3 millions dans une région où il y a encore des enfant qui attendent le bus sous la pluie ou en plein soleil. Pareil pour les personnes âgées qui ne peuvent même pas s'assoir faute d'abris bus et de banc. Vous êtes tous les deux des assoiffés de pouvoir et vous vous foutez totalement de la gueule des gens. Zot la pas honte ?

13.Posté par si udi à moin oui le 06/10/2014 15:19
allons éric... être grokèr n'a jamais rien rapporté...tu le sais bien.

laisse vira aller au bout de son rêve. tu auras bien plus de temps que lui, le cas échéant, pour reconfigurer ce qu'il aura fait. à l'instar de tout politicien.

la politique est un jeu sur fonds de con-tribuables et lecteurs (dans une île au taux d'illettrisme, c'est plutôt ubuesque!!) périodiques sur bulle teinte blanc ou scriptural, où l'on se fout de qui sera en place, pourvu que le contrat soit au bout de l'urne !

14.Posté par Karl le 06/10/2014 20:53
J'ai entendu dire que le syndicat majoritaire de la Cirest y sa dénonce ossi des choses dan les prochains jours.
A suivre mi espér !!!

15.Posté par ou la pas honte ? le 06/10/2014 23:04 (depuis mobile)
Mr arrête, ou la donne out madame la place. Alors nous veut mne fruteau y explique à nous, car où existe. Out pti mandat ds 6 mois la fini et allez fait le principal adjoint pistoné et raconte pti mne la possession ke lé maire comment lé dur qd la fi

16.Posté par Rien que la bouche le 07/10/2014 10:19
Un compte positif et à quel prix, une commune plus salle que jamais.je préféré vivre avec moins d'argent mais en bonne santé.

17.Posté par Bernard le 07/10/2014 14:08
On en a assez de vos conneries !!! ces deux clowns nous ont déjà montré leur incapacité, en dehors de leurs égos tout est petit chez eux.

18.Posté par lili rose le 07/10/2014 21:48
Allez dormi dont Mr le futur ex conseillé général. out temps la fini la. profite bien ti mandat y reste a ou parce qu'aprés ou sera un simple citoyen kom nou. Ou la fait la météo su saint andré pendant 6ans selon out envie. Vira o moins y rentre par la porte princpal de la mairie pas kom ou ki rentrait par derrière pour fuir la population que la mett a ou dans la mairie. Dis out camarade revien aide a ou pou cantonale kom li la aide a ou en 2008 pou municipale car out canard lé noir. mais méme avec son aide et son présence dans out permanence na pu rien pou ou parce que 0+0=O! zot 2 y vaut pu rien.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales