Faits-divers

Pour Bruno Cohen, c'est une "affaire DIANE" et pas une "affaire SFER"


Pour Bruno Cohen, c'est une "affaire DIANE" et pas une "affaire SFER"
Suite l'article paru ce matin sur Zinfos974 (Affaire SFER: La mère de la gérante du cabinet Diane libérée après un enlevement à Versailles ), le PDG de la société SFER, Bruno Cohen, a tenu à réagir sur notre site. Nous publions ci-dessous l'intégralité de sa réaction:

"Encore une interprétation abusive contre SFER

En aucun cas l'article d'Europe 1 ne fait un lien avec la SFER.

Le journaliste stipule "Le cabinet qu'elle dirige est en effet en pleine tempête, attaqué par des milliers d'épargnants, floués après avoir investi à perte dans des panneaux solaires à la Réunion. Autant de personnes qui avaient de bonnes raisons d'en vouloir à la présidente du cabinet et semblaient même, pour certaines, prêtes à tout pour récupérer leur mise."

Je rappelle que dans ces opérations d’investissements proposés par Cécile Sauser gérante de DIANE, SFER a parfaitement honoré ses obligations contractuelles en installant les centrales photovoltaiques dans les délais impartis aux contrats.

Du fait du mauvais montage par Cécile Sauser, requalifié par l'administration fiscale, l'ensemble des souscripteurs dans les SNC d'investissement a été notifié en redressement. A ce jour l'administration fiscale propose une diminution de l'avantage fiscale et reportée sur l'année d'obtention du Consuel.

Ainsi, j’imagine mal un investisseur, pour la plupart d'entre eux cadres supérieurs, médecins, chefs d'entreprises, devenir des criminels dans ces conditions. D'autant que les investissements dans le cadre de la loi Girardin font partis des niches fiscales plafonnées. A titre d'information, la moyenne des investissements, selon DIANE, est de 17 K€. Quel investisseur peut réclamer 500 K€ par un acte aussi criminel ?

Il est encore une fois dommage de constater que vos raccourcis et votre analyse de l'information écornent une fois de plus l'image de SFER qui se débat pour défendre une quarantaine d'emplois dans un secteur si prometteur d'avenir à la Reunion.

Votre manque de partialité dans ce dossier vous font perdre tout sens d'analyse et de réflexion. (...)

Je suis une nouvelle fois atterré par la position de la presse sur SFER.

Pourquoi titré affaire SFER, au lieu d'affaire DIANE ??

Je suis déçu des écrits de Monsieur Dupuy que je crois être un très bon journaliste."
Vendredi 12 Juillet 2013 - 16:46
Lu 1803 fois




1.Posté par JM le 23/07/2013 09:03
Que deviennent les investisseurs et le projet de défiscalisation KIOSK & Co autre produit du Cabinet Diane ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales