Société

Pouponnière sociale : Le grand gaspillage d'argent public du Conseil général

En plein marasme financier, maintes fois annoncés depuis les deux dernières années lors des présentations de budget, le Département ne s'est pas gêné, via l'association Frédéric Levavasseur, pour louer à fonds perdus pendant près de deux ans, une villa à Saint-Denis pour un loyer de 9.000 euros par mois.

Une villa qui accueillera en 2014 la nouvelle pouponnière sociale de l'association. En tout, près de 200.000 euros de loyer sont versés dès le 1er janvier 2012 alors que les travaux ne démarrent qu'en septembre 2013. Entre temps, le propriétaire a vu sa maison refaite à neuf et a empoché un jolie pactole grâce au Conseil général, et indirectement aux contribuables réunionnais.

Explication sur une opération financière pour le moins étrange.


Photo : La future pouponnière sociale de la rue Labourdonnais
Photo : La future pouponnière sociale de la rue Labourdonnais
Le Docteur Christian Kichenin a réalisé une très belle opération financière grâce à la "bienveillance" du Conseil général et de ses services. Ce cardiologue dionysien avait une maison vide depuis plusieurs années, rue Labourdonnais, à Saint-Denis. De son côté, l'association Frédéric Levavasseur (AFL) cherchait en "urgence" un lieu pour implanter sa pouponnière sociale - fermée depuis 2011 en raison d'une résiliation de bail à la Providence - et accueillir 30 enfants placés.

Il faudra attendre plus de deux ans pour que les travaux de la pouponnière soient achevés. Quant à sa réouverture, elle n'est pas prévue avant le mois de février 2014. En attendant, le Docteur Kichenin a empoché 200.000 euros de loyer pour une maison qui est restée inoccupée et il a vu sa maison refaite à neuf, pour près de 700.000 euros, grâce à l'argent du Département et à l'intervention personnelle de la présidente, Nassimah Dindar.

Fin 2011, la pouponnière sociale de la Providence, gérée par l'association Frédéric Levavasseur, est mise à la porte de son local suite à une résiliation de bail. Une situation dont le Conseil général avait été mis au courant dès la mi-2010 puisque le service de la Direction des Bâtiments et des Espaces publics du Département est mandaté à cette date pour trouver un local adapté à ce type de structure. Pour l'association, il s'agit de faire vite et de trouver, avec l'aide du Département, un relogement temporaire, le temps d'attendre la construction d'une structure pérenne (cf. documents).

Historique du choix de la maison. Il aura fallu attendre un an au Département (courrier du 28 décembre 2012) après signature du premier bail
Historique du choix de la maison. Il aura fallu attendre un an au Département (courrier du 28 décembre 2012) après signature du premier bail
Des loyers versés dans le vide pendant près de deux ans

Plusieurs locaux sont visités sur l'île mais le Conseil général, sous l'impulsion personnelle de Nassimah Dindar, arrête sa décision sur une villa de la rue Labourdonnais, celle du Docteur Kichenin. Un choix assez étrange compte tenu de l'état de la maison et d'autant que ce type de structure doit respecter des normes plus "draconiennes" que celles exigées pour un hôpital (cf. documents). Une villa qui entraîne également une diminution du nombre de place d'accueil (15 enfants contre plus de 30 à la Providence, ce qui a une lourde incidence financière, ndlr), d'où l'obligation pour l'AFL de continuer à placer des enfants dans des familles d'accueil (dispositif DAFA).

Des obstacles qui n'empêchent pas l'association Frédéric Levavasseur de signer un premier bail le 1er novembre 2011 (effet au 1er janvier 2012), pour six ans et un loyer mensuel de près de 9.000 euros par mois, et incluant le remboursement de travaux avancés par le propriétaire. Une jolie opération pour le Docteur Kichenin qui va empocher pendant deux ans un total de près de 200.000 euros de loyer pour une maison jugée "non réglementaire même pour un usage domestique", selon certains documents que nous nous sommes procurés.

Extrait de la note de la Direction des bâtiments et des espaces publics du Département
Extrait de la note de la Direction des bâtiments et des espaces publics du Département
Un second bail signé en fin d'année 2013

Etrange choix. Ce montage financier a fait tiquer certains services au Palais de la Source. Au début du mois de décembre 2013, un autre bail, professionnel, est signé, pour une durée de 12 ans, et le loyer baisse de près de 1.500 euros (le remboursement des travaux continue jusqu'en décembre 2014). Autre chose étonnante sur ce bail, il fait état du remboursement de travaux non effectués par le bailleur (Dr Kichenin), un ascenseur pour personnes handicapées, pour près de 30.000 euros et réaffectés vers d'autres types de travaux dont la nature n'est pas précisée.

Mais trop tard, le mal est fait. Entre les loyers et les travaux, le coût de l'opération se monte à plus de 900.000 d'euros pour l'AFL, ou plutôt pour le Conseil général qui a intégralement subventionné l'opération... Car l'association bénéficie d'une subvention du Département de près de 2,2 millions d'euros (inscrite au BP 2013 selon nos documents) et s'est servie des excédents inscrits au compte administratif 2011 et 2012 - près de 1 million d'euros - pour réaliser une partie des travaux.

Quant au Docteur Kichenin, grand gagnant dans cette affaire, il récupérera dans 12 ans une maison flambant neuve, tout en ayant touché 8.000 euros de loyer tous les mois ! Belle plus-value immobilière en perspective.

Pourtant, dans une note de service, le service de Direction des Bâtiments et des Espaces Publics indique que le coût mensuel de cette structure (plus de 14.000 euros/mois, travaux compris, soit 34 euros du m2) se révèle moins intéressante financièrement que la location de structures neuves dont le coût se situe aux alentours de 27 à 28 euros/m2. Mais que l'on se rassure, le Département a tout prévu et pourra toujours bénéficier d'une cession, en cas de départ de l'association de la maison, comme écrit noir sur blanc sur le dernier bail.

Extrait de la note de la Direction des bâtiments et des espaces publics du Département
Extrait de la note de la Direction des bâtiments et des espaces publics du Département
Kichenin proche de Virapoullé

Sollicité par nos soins, le Conseil général nous a répondu à sa manière. "Vos questions étant à charge et très orientées en termes accusatoires, et compte tenu de vos articles habituellement insultants voire diffamatoires, nous ne répondrons pas à vos questions sinon pour vous dire que ce dossier est tout à fait normal et que nous vous laissons en tirer l'un de vos pétards mouillés habituels", souligne la personne inconnue et signataire de cette réponse.

Nous avons en revanche pu joindre la responsable de la pouponnière sociale, Nathalie Pierrejean, par téléphone. Sur la question de l'urgence à trouver une "solution provisoire", la responsable nous explique que les délais ont été allongés, prés de deux ans, en raison "d'expertises multiples", sur la maison. Résultat, l'appel d'offres n'a été lancé qu'au mois de mars 2013 et les travaux ont débuté en septembre dernier.

L'urgence s'est transformée en chemin de croix. Sur la question du choix de la maison, la réponse a été pour le moins étonnante. "On a visité plusieurs maisons, la maison de la rue Labourdonnais semblait "être la plus adaptée" (avec un petit rire gêné, NDLR) pour la pouponnière", nous précise-t-elle. Sur la question du loyer, rien de choquant pour la directrice. "Sur l'ancien site, nous avions un loyer de près de 14.000 euros", précise-t-elle. Nous avons posé d'autres questions plus techniques par mail à la directrice de la pouponnière, un mail qui est resté sans réponse pour le moment.

Joint au téléphone, le Dr. Christian Kichenin livre sa version. "J'avais pour projet de faire un centre médical à une époque (abandonné pour des raisons personnelles ndlr). Une agence basée à Saint-Gilles est venue me voir et m'a proposé de s'occuper de mon bien. J'ai accepté", explique-t-il. Selon lui, il n'est pas intervenu dans le choix du Département de faire louer sa maison par l'association Frédéric Levavasseur. Pourtant, à la lecture des différents baux signés, pas de traces d'une quelconque agence immobilière.

Quel a été l'intérêt du Conseil général à proposer une telle maison à l'AFL pour y installer une pouponnière sociale ? Faut-il y voir un échange de bon procédé entre politiques de même bord ? Le Docteur Kichenin est en effet un membre de la famille proche de Jean-Paul Virapoullé, l'ancien sénateur-maire de Saint-André et il a été présent sur sa liste lors des régionales de 2010 (voir ici).

Une affirmation rejetée en bloc par Christian Kichenin. "Il n'y a aucun lien politique. J'ai été sur une liste, celle d'Alain Bénard, mais pas celle de Jean-Paul Virapoullé", affirme-t-il.

Le risque de perte d'agrément souligné par le Département
Le risque de perte d'agrément souligné par le Département
Du provisoire avant la construction d'une pouponnière neuve

Quant à la pouponnière sociale, elle ne sera livrée que dans le courant du mois de février 2014. Alors même que son installation rue Labourdonnais ne se justifiait que par l'urgence de trouver une solution avant le 31 décembre 2013, au risque de perdre son agrément. Argument aujourd'hui réfuté par la directrice de la pouponnière, malgré de nombreux documents en notre possession disant le contraire (cf.document).

Cerise sur le gâteau, tout cet argent n'aura été dépensé que pour une solution provisoire. La SPLAR (Société publique local Avenir Réunion) dont le Département est le principal actionnaire doit construire dans un futur proche une pouponnière sociale toute neuve...
Mercredi 8 Janvier 2014 - 10:39
Lu 6211 fois




1.Posté par jpleterrien le 08/01/2014 18:23
Quand magouille et incompétence se rencontrent, le contribuable trinque !

Et pas un juge ne mettra son nez dans ces tristes affaires...mais, vous, oui vous, n'oubliez pas de payer impôts et charges sociales....

2.Posté par Ano le 08/01/2014 18:26
"Autre chose étonnante sur ce bail, il fait état du remboursement de travaux non effectués par le bailleur (Dr Kichenin), un ascenseur pour personnes handicapées, pour près de 30.000 euros".Si je comprend bien il n'y a pas d'ascenseur dans ce nouveau local?.
Monsieur Christian n'a pas un local juste a coté? Si oui je crois qu'il y a un tout nouveau ascenseur pour personne handicapé dans ce batiment.

3.Posté par fierteréunionnaise le 08/01/2014 18:55
l'article est mal construit, vous dites des choses et son contraire. ON comprend qu'il n'y a aucun lien politique mais vous affirmez dans le titre que Oui. vous parlez d'une nouvelle pouponnière mais dans combien de temps ? est ce seulement acté ? budgétisé ? voté ? si oui quel est le calendrier ? C'étaiot quoi la solution ? y avait il un lieu ou un endroit qui convenait sur St denis ? rien n'est moins sur et quel est le cahier des charges ?

je trouve le journaliste un peu léger et l'enquête trop orientée pour être honnête.

4.Posté par pere Plexe le 08/01/2014 18:58
et pendant ce temps
le CG974, par le biais de mme DINDAR a négocié avec la CGSS retraite de la Réunion que les pensions de base soient versées au plus tard le 8 du mois, contre le 10 en métropole. Tenant compte des jours fériés et samedi dimanche.
Jusqu’ici cela a relativement bien fonctionné.
u[MAIS entre temps Mme DINeDAR empetrée ds ses scandales financiers, ne peut plus "indemniser" la CGSS pour les frais financiers relatifs a ce jour d'avance! ]u

et nous pauvres petits retraités ne pouvont QUE subir !

Ainsi ce mois de décembre le 8 étant un dimanche, elles doivent être versées le 6, ce vendredi. Comme en septembre (même configuration du calendrier) : ce fût valeur 6.
Ce 6 là je reçois un virement de CA, date du 6 MAIS valeur le 9 ! donc mon solde affiché n’est pas celui du jour, mais celui de lundi 9.

ce 8 janvier virement au CA, mais valeur 9.
Je suis aguerri à l’informatique, à internet et aux opérations bancaires, ça va.
Imaginez le pékin qui, au gabier, voit un solde créditeur. Il se dit « super je px retirer de l’argent pour le we » !! en fait s’il peut le retirer il se retrouvera DEBITEUR, avec facturation d’agios etc..

ALORS QUI essaye de plumer les petits retraités de notre ile ?
Le CG974 ? sachant que mme DINDAR est en plein scandale financier !
La CGSS réunion ?
Le CA ( ils ont muté leur système en octobre), qui en profiterait en douce : car ils reçoivent l’argent cette nuit de CGSS, et ne le rendent dispo que lundi !! sacré bénéfice sur notre dos
C’est un SCANDALE !

J’ai contacté le CG la CGSS et le CA .. personne ne sait !
Donc je passe par zinfo et freedom.

5.Posté par bof bof le 08/01/2014 18:58
vous tapez toujours sur le Conseil Général et à la Région, il y a pas des magouilles ? Stella Matutina ? l'annexe du conseil régionale elle coute combien ? Et l'antenne à Perth en Australie ça nous coute combien cette histoire ? SI vous voulez parler de l'argent gaspillé faut aller partout, faut pas juste taper sur vos ennemis. Allez du courage.

6.Posté par kikou le 08/01/2014 20:08 (depuis mobile)
Que le journaliste soit partial ou pas, c''est lamentable ce genre d''histoire, les plus grands escrocs c''est ce qui sont en haut de l''échelle sociale, ils ont les "moyens" de s''en sortir toujours blancs comme neige!

7.Posté par Anonyme le 08/01/2014 20:44
Je remercie le journaliste pour son travail et l'article me semble parfaitement construit et informé...

8.Posté par alix riviere le 08/01/2014 22:01
post , vous oubliez le domaine du MOCCA acheté par la région au patron du jir au prix de 13,5 millions d'euyos. mais cela n'excuse ps le conseil général et es gaspillages. Il serait intérssant de regarder aussi les villas que le département met gracieusement à disposition des services de l'Etat comme la belle villa attribuée à la DACOI.

9.Posté par pitaya le 08/01/2014 22:10
si la présidente juge que les articles de zinfos st des "pétards mouillés et diffamatoires", pourquoi ne porte-t-elle pas plainte? sachant que son ex mari est procureur!

10.Posté par Anonyme le 08/01/2014 22:53
Sous prétexte qu'il y a des "magouilles" ailleurs (Région), il ne faudrait rien dénoncer ? Quel sens de la justice !

11.Posté par kafir le 09/01/2014 04:17
Par un contexte économique de plus en plus délicat baisse des dotations de l'état. A cela s'ajoutent

une économie atone et une hausse considérable des dépenses dues à la politique gouvernementale actuelle. pour autant la présidente du CG mène une politique sans ambition, et sans aucune maitrise des dépenses malgré la pression financière. Que faire ?

kafir

12.Posté par Mamba noir le 09/01/2014 06:52
Elle subventionne les copains à tour de bras... elle dilapide l'argent... gaspille honteusement au CG et dire que c'est un tel personnage qui à le mot SOCIAL à la bouche chque fois qu'elle passe à la TV....


Comment peut-on laisser des élus faire ce qu'ils veulent de l'argent qui ne leur appartient pas ????

Nous, réunionnais, devrions porter plainte quand de telles magouilles sont découvertes.

Que ce soit à la Région ou au CG. Les deux sont très mal dirigés et il faut vite les VIRER.

13.Posté par Dimitri ALAIN le 09/01/2014 07:00
mari ex procureur veut pas dire pardonné elle ne porte pas plainte, surement que d"autres dossiers en souffrances attendent de remonter en surface histoire de salir un peu plus la reine mère .IL faudrait que la cour des comptes se penche sur le cas des organismes tel que la région ,conseil général ,la caf pour les déclarations frauduleuses de famille qui aurait de multiples enfants et qui sont déclarés dans 2 départements,renseignement anonyme venu du département en question il y aurait beaucoup d'économie a faire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

14.Posté par moufia le 09/01/2014 08:29
et quand sa y rouvre les yeux sur terrain communal annette la vendre nasima

15.Posté par jean Jouhis le 09/01/2014 10:37
post 4 pere PLEXE

oui vous avez raison, je viens de consulter mon compte,
c etait hier mais valeur ce 9 !!
et je me suis fais couilloner

c est ca la reine du 974 est fauchée !
ce n est pas grave on vote bientôt

16.Posté par La République le 09/01/2014 10:43
De quoi vous plaignez-vous ???

Tous VOS élu-e-es créoles ultra cumulards qui VOUS endorment à longueur d'années en disant avec le sourire que VOUS êtes les plus beaux/belles, les plus forts/fortes, les plus +++, etc...

ont bien été élu-e-s grâce à VOS voix que VOUS leur avez donné avec fierté ???

17.Posté par jlhoareau le 09/01/2014 13:28
Si j'ai bien tout lu, le propriétaire de cette maison qui nécessitait des travaux va donc récupérer une maison flambant neuf... dans douze ans. Espérons que le locataire (CG) refera les peintures avant de partir, parce que commflamabnt neuf, on a vu mieux après 12 ans d'occupation !

18.Posté par Mwa la pa di le 09/01/2014 14:57
Nous sommes dans la configuration des magouilles inter copinage et politico affairiste. du : je te fais et tu me fais..... Bref le CG et Nassimah en tête nous prennent pour des cons et utilise le bien public pour s'accorder des alliances par marchés interposés "hors de prix"... Il est temps que le peuple ne vote plus pour ces gens là. "Eveil citoyen 974" il est temps que tu établisses ta liste des personnes pour lesquels le peuple est invité à ne jamais voter ! Au fil des jours elle s'allonge.... Une case remise à neuve et une garanti de 12 ans de revenus locatifs grâce au copinage inter politico-communautariste....

19.Posté par ouighour le 09/01/2014 15:12
Et les noms des propriétaires avec le montant des loyers des locaux loués au "feu" ARAST, vous allez les publier quand?

20.Posté par Titi or not Titi le 09/01/2014 17:44
" Je Suis le Boeuf Moka de Personne !! "

😜😀

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales