Politique

"Porter une stratégie rénovée pour l'ultrapériphérie"

Trois semaines après avoir validé un Memorandum visant à renforcer la solidarité entre les régions ultrapériphériques (RUP), Didier Robert participe actuellement au 1er Forum des RUP à Bruxelles. L'occasion pour le président de la Région de rencontrer les commissaires Michel Barnier et Johannes Hahn et de leur réaffirmer un certain nombre d'ambitions et de projets pour la Réunion.


"Porter une stratégie rénovée pour l'ultrapériphérie"
Après Las Palmas le 7 mai dernier, le président de la Région Didier Robert s'est à nouveau exprimé sur la position de la Réunion au sein des Régions ultrapériphériques européennes. Organisé les 27 et 28 mai à Bruxelles, le 1er Forum des RUP a été lancé dans le but d'un bilan des préoccupations et attentes des différents présidents de RUP parmi lesquelles la Réunion, la Martinique ou les Açores.

Mais ce déplacement à Bruxelles était également l'occasion de deux rencontres personnelles avec Johannes Hahn Commissaire européen en charge des politiques régionales, et le Commissaire chargé du marché intérieur et des services, Michel Barnier. Lors de ces entrevues, Didier Robert a tenu à réaffirmer ses positions sur "la nécessité de mettre en cohérence les politiques européennes nationales et régionales" ce qui se traduit par le soutien aux cinq secteurs clés d'activité de la LODEOM (Loi pour le développement économique de l'Outre-mer). Sur ce point, le président de la collectivité locale n'a pas manqué, après Las Palmas, de revenir sur la filière Canne-Sucre-Energie, par ailleurs déjà intégrée au Memorandum des RUP (Voir "La Région valide un memorandum sur l'avenir des RUP.

Accompagnement des grands chantiers et ouverture sur la zone Océan-Indien

Second point abordé lors de ces entretiens, le souhait d'une certaine souplesse à travers les actions des politiques européennes en direction des régions ultrapériphériques à l'image du maintien du dispositif de l'Octroi de mer pour les départements d'outre-mer. Mais sans oublier un sujet régulièrement évoqué à la Réunion, celui de la commande publique. Dans ce domaine, Didier Robert a mis en avant l'importance de l'accompagnement des grands chantiers structurants de la nouvelle route du Littoral associées au projet de voies réservées pour les Transports en commun en site propre (TCSP). Un accompagnement qui doit être perceptible à l'échelle européenne.

Manquaient alors à l'appel le "pari d'un développement durable" et l'obligation pour la Réunion de s'ouvrir aux différents pays de la zone Océan-indien aux rangs desquels l'Inde, la Chine et l'Australie. Le président de la Région a profité de ce Forum pour convier les Commissaires européens à une visite à la Réunion, ce qui a été confirmé par Michel Barnier pour 2011.
Vendredi 28 Mai 2010 - 08:00
Ludovic Robert
Lu 1563 fois




1.Posté par Tcherno-Bill le 28/05/2010 08:17
Et le financement de la continuité territoriale ?

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/05/2010 00:10
1) vous prenez la valeur moyenne des salaires dans le chiffre d'affaire du privé
2) vous prenez le nombre de chômeurs
3) vous prenez la rémunération moyenne
vous mettez dans un shaker et vous remuer...
et vous aurez une estimation "gros doigt" des revenus qui manquent à la Réunion pour qu'on propose un travail pour tous, dans une hypothèse où le privé absorberait l'offre de travail non satisfaite.

toujours est il qu'un travail des économistes serait pertinent, quant à la simulation du PIB qui manque pour assurer le plein emploi à la Réunion..

3.Posté par tcherno-Bill le 29/05/2010 12:48
Sans oublier de déduire les prestations sociales ou de chômage versées aux sans emploi
Autre estimation interressante le total que représente la sur-rémunération versée aux fonctionnaires Run , actifs + retraités : 600 Millions d'Euros ? = au budget de la Région ? ou atterrit cet argent en fin de course ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales