Economie

Port Réunion: 140 millions d’euros d'investissement jusqu'en 2018


Port Réunion: 140 millions d’euros d'investissement jusqu'en 2018
Le Grand Port Maritime de la Réunion faisait, ce 20 février, son point annuel sur les chantiers engagés pour les quatre années à venir au Port de plaisance et de commerce du Port.

Les investissements prévus sur la période 2014-2018 s’élèvent à 140 millions d’euros, avec un taux de subvention de 70% (en provenance de l'Union Européenne, de l'Etat et des collectivités territoriales).

54 opérations réparties sur les sites du Port Est et du Port Ouest constituent le chantier prévisionnel pour les quatre ans qui viennent.

Parmi ces opérations, de gros projets sont attendus comme la phase 2 de l'extension du Port Est, qui passera par l'allongement et l'approfondissement de la darse conteneurs.

La filière conteneurs bénéficiera de plus de 100 millions d’euros d’investissement pour remettre l’outil aux normes. Le business plan intègre le traitement de 40% de tonnage supplémentaire en 2018 par rapport à 2012. Le Grand Port Maritime affiche sa "politique volontariste" dans le secteur du transport maritime conteneurisé avec un objectif de près de 100.000 containers (EVP) en transbordement à l’horizon 2018.

Accueillir les navires de dernière génération

L’aptitude du Grand Port Maritime de La Réunion à répondre aux attentes des armateurs est attendue. Pour s'y préparer, Port Réunion sera l’un des seuls ports de l’hémisphère Sud à pouvoir accueillir des porte conteneurs d’un tirant d’eau de 14,70 mètres.

Cartographie des zones d'extension du Port Est
Cartographie des zones d'extension du Port Est
Les caractéristiques du projet "Extension Port Est - phase 2", avec notamment le creusement de la darse à moins 15,50 mètres, le prolongement des quais avec un linéaire de 640 mètres et l’acquisition de deux nouveaux portiques pouvant opérer des navires de 22 rangées de conteneurs, permettront au GPM de La Réunion d’offrir en 2016 des conditions optimales pour les navires de nouvelle génération avec l’ambition de devenir l’un des principaux hub régionaux.

En 2014, les travaux en cours au niveau de la Darse de Grande Plaisance coûteront 9,3 millions d'euros, la phase 2 de l'extension du Port-Est, dont l’acquisition de deux portiques à conteneurs fait partie, pèsera 19,3 millions d'euros.

L'ensemble des investissements lancés pour l'année en cours sont de l'ordre de 51,4 millions d'euros, dont 34,9 proviennent de subventions (UE : 24 millions, Etat : 8 millions, Région : 1 million). Le GPM abonde à hauteur de 16,5 millions d'euros.

La validation du projet stratégique du Grand Port présenté ce matin ne sera définitif qu'une fois l'évaluation environnementale portée à la connaissance du public. Les orientations d'aménagement devront appréhender la gestion des risques technologiques, la protection de l'environnement et des espèces protégées. Cette dernière garantie environnementale obligatoire depuis 2012 pour les Grands Ports de France devrait être bouclée au cours du second semestre 2014.

Hervé Marodon (président du conseil de développement), Stéphane Raison (président du directoire), Alain Gaudin (président du conseil de surveillance) et Michel Séraphine (ville du Port)
Hervé Marodon (président du conseil de développement), Stéphane Raison (président du directoire), Alain Gaudin (président du conseil de surveillance) et Michel Séraphine (ville du Port)
Jeudi 20 Février 2014 - 12:30
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1470 fois




1.Posté par SHUAN ZI le 20/02/2014 20:17
que de chiffres qui donne le tournis mais quel est la place donnée aux travailleurs du grand port maritime

2.Posté par timagnol le 21/02/2014 07:52
TOUJOURS plus d'argent pour TOUJOURS plus de produits importés et TOUJOURS plus de bagnoles. Que demande le peuple ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales