Social

Port : Grève à SGM, le Préfet appelle à la responsabilité des parties

Le port paralysé. C'est ce qu'il risque d'arriver si la grève se poursuit à SGM, l'un des manutentionnaires de la zone portuaire. Après une semaine de tensions, le préfet, Michel Lalande, a décidé d'appeler à la responsabilité de la direction, comme des salariés, afin qu'une solution soit trouvée rapidement.


Port : Grève à SGM, le Préfet appelle à la responsabilité des parties
Depuis le 11 juin, l’activité de la Société Georges Michel (SGM), l’un des quatre manutentionnaires du port, est paralysée par un mouvement social. Ce conflit empêche ainsi plusieurs navires d’être déchargés.

En cause, l'échec d'un accord autour de la négociation annuelle obligatoire qui vire désormais au bras de fer entre la direction de la SGM et les grévistes (voir article précédent ).

Le préfet de La Réunion, Michel Lalande, attentif aux conséquences économiques et sociales potentielles de ce conflit, a appelé les parties à la responsabilité.

Il souhaite que la médiation en cours, sous l’égide de l’inspection du travail de la Réunion, entre la direction de l’entreprise et les organisations syndicales représentatives, permette de trouver une issue rapide à ce différend salarial.

Lors de leur dernière grève en 2009, les salariés de la SGM avaient également paralysé une partie de l'activité du port en cessant de travailler.
Lundi 18 Juin 2012 - 15:33
.
Lu 1073 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales