Faits-divers

Pont du 10 novembre: Les maires vont devant le Conseil d'Etat


Suite à la décision du tribunal administratif de suspendre la décision, par les maires de 11 communes de droite et du centre, de mettre en congé leurs employés municipaux ce lundi 10 novembre sur la base d'un risque de perturbation du fonctionnement des écoles, au moins sept communes ont décidé d'introduire un recours devant le Conseil d'Etat.

Les avocats de 7 communes (Salazie, Bras-Panon, Cilaos, Saint-Pierre, Saint-Philippe et la Plaine des Palmistes), Me Jean-Jacques Morel et Me Ingrid Blameble, portent beaucoup d'espoir sur la décision que prendra le Conseil d'Etat. Ils estiment en effet que le président du tribunal administratif a pris une décision "surprenante" qui procède "d'une erreur de droit car, à notre sens, rater un jour de cantine scolaire ce n'est pas compromettre l'accès à l'éducation", a réagi Me Blameble à la sortie du tribunal.

Le Conseil d'Etat a 48 heures pour statuer.
 
Vendredi 7 Novembre 2014 - 16:58
Lu 2563 fois




1.Posté par mulo le 07/11/2014 17:12 (depuis mobile)
c' est vrai que sauter un repas c' est grave pour un enfant... Ces maires sont vraiment a gerber

2.Posté par Citoyens de st denis le 07/11/2014 17:13
LAISSER L ÉTAT GÉRÉ LA RÉUNION ICI UNE POLITIQUE D' INCOMPÉTENT IL SUFFI DE VOIR ST DENIS

Bravo Mr le préfet faite respecté la loi les Réunionnais souffre de ces Mairie incompétente a par assoiffé de politique il ne savent rien faire d'autre

3.Posté par steph le 07/11/2014 17:29
nous vous soutenons, messieurs les élus !!!
bon courage dans votre combat

4.Posté par JORI le 07/11/2014 17:47
Tiens, je croyais que ces mêmes élus prétendaient avoir des difficultés à gérer leurs collectivités faute de moyens!!. Pas tout à fait vu qu'ils sont prêts à se doter d'avocats. Mais peut être que ces avocats qui vont les défendre vont le faire à titre gracieux sinon ce sera encore aux contribuables de payer. Enfin pour ceux qui paient encore des impôts car dans tous les cas cela ne sortira pas de leurs poches.

5.Posté par soutien au prefet le 07/11/2014 18:07
Avec NOTRE FRIC?
Incroyable le gaspillage d'argent public par ces maires car là ils trouvent de l'argent pour payer des avocats pour leur magouille politicienne, mais y a pas pour l'école!!!!!!!!!!

Les maires les plus NULS de la France entière!!!!!!
Tant que l'on ne sanctionnera pas ces maires hors la loi, avec INELIGIBILITE à la clé (car seul le pouvoir les intéresse), la Reunion est mal barrée

6.Posté par Mwa la pa di le 07/11/2014 18:26
Du n'importe quoi ! leurs avocats disent : surprenante" qui procède "d'une erreur de droit car, à notre sens, rater un jour de cantine scolaire ce n'est pas compromettre l'accès à l'éducation" Ce n'est pas un repas qui sautait, mais toute une journée de cours, les hypocrites ! Décidements nous avons des élus qui ne sont pas responsables et qui se soucient guère de leurs administrés. La politique politicienne va vous envoyer dans le mur. Vous agissez comme si voue n'étiez pas concernés par la crise que nous vivons actuellement et dont vous êtes aussi en parti responsables.

7.Posté par droit de grève le 07/11/2014 18:53
ah bon parce qu'un agent qui travaille dans une école n'a pas le droit de faire grève ? et les profs eux ont le droit ? c'est écrit ou ça ?

8.Posté par noe le 07/11/2014 19:24
Le droit de grève doit etre effacé de notre future constitution (la 6e constitution) ... ce droit engendre trop de paresses parmi des pseudo travailleurs !
Le droit de donner des congés de maladie doit aussi etre supprimé des compétences des docteurs !
Le droit de tomber "malade" doit etre banni de la terre !

9.Posté par La vox populi.com le 07/11/2014 20:17
Les avocats de 7 communes .............payés par?........Les habitants des ces villes.....

10.Posté par EXCLAVE le 07/11/2014 20:49
COMMENCE DONNE UN BON L'EXEMPLE , L'EQUIPE BIGMALION , OUSA I LAI L'ARGENT LA PAUVRETE .COMMENCE PAR RESPECT LE CODE PENALE. !!!!!!!!!!!!

11.Posté par citoyenne le 07/11/2014 20:49
c'est sidérant les maires et la Présidente du Conseil Général veulent faire gréve pour défendre leurs avantages et peu courageux ils utilisent les agents de la fonction publique comme moyen de pression - mais moi qui suis fonctionnaire territorial et je n'ai pas du tout envie d’être leur arme et j'aurais souhaité aller travailler - seulement pour le CG, si on compte 5000 agents à environ 100€ par moyenne par agent, ce caprice d’élus coutent à la collectivité, donc à vous et à moi 500 000 € ...à méditer!!!

12.Posté par Français le 07/11/2014 22:16
Maires hors la loi ? C'est VOUS qui avez mis cette bande crapules au pouvoir .. Comme dit créole, mange zot mer*d ester !

13.Posté par lobs le 07/11/2014 22:35
14 maires
pas un juriste dans les mairies pour leur dire que c'était illégal.
un avocat, candidat de la droite sur saint-denis qui arrive après la guerre.

14.Posté par KLD le 07/11/2014 23:32
Et en plus ils insistent !!!!!

15.Posté par KLD le 07/11/2014 23:50
c'est plus les 11 de l'amdr , c'est les 7 mercenaires ! les plus , comment dire , pour rester courtois , ...têtues !

16.Posté par Ange le 08/11/2014 07:14
Alors là. ON VA RIRE . Le Conseil d'Etat va vous mettre une claque dont vous allez vous souvenir.

Déja , ce n'est pas une gréve mais une mise à pied dans le but de "grogner". Les agents n'ont pas d'avis à donner et ne le donnent pas, par ailleurs.

De plus, l'intérêt général prime sur les manoeuvres politiques. Le Conseil va mettre à nu vos démarches grossières pour perturber la continuité du service public.

Enfin, tout ce rafus parce que les collectivités locales perdent de la dotation ? Vous pensez vraiment que la haute Cour administrative va cautionner une perte des fonds publics pour obtenir réparation d'une autre perte qui ne sera jamais compensée ?

eh ! les avocats ! Vous êtes pas publicistes vous ! ça se voit ! Vous avez une obligation d'information de vos clients ( les maires incompétents ) et là, vous courez à la débâcle.

De la médiocrité et de la vanité. Pi-to-ya-ble.

17.Posté par alékons le 08/11/2014 07:14
AAAAAAHLESKONS doit se dire in petto le sieur Morel, avocat qui en profite pour faire son beurre (merci à jacques Dutronc pour son indémodable "opportuniste") et tout ça sur le dos de nos impôts. La droite peï et ses élus "batay coq" est vraiment la plus ringarde. Vite, un prix margoze bien amer (comme les brèdes de l'avocat...) pour ces guignols.

18.Posté par @ alékons le 08/11/2014 10:48
c'est une mane financiére de plus pour cet avocat!et politicien de dernière classe au mois quelqu'un qui a compris la mafia, dans laquelle patauge la REUNION!!!.

19.Posté par Mwa la pa di le 08/11/2014 10:52
Post 7 de quel droit de grève vous parlez ? de celui des maires qui accordent une journée de congé à leurs agents ? A ma connaissance les employés n'ont pas déposé de préavis de grève ! Une grève payé à 100 % par les élus avec l'argent du contribuable. MRD

Nos élus rétrogradent de jour en jour....

20.Posté par canard enchainer le 08/11/2014 13:48 (depuis mobile)
Le Pouvoir leur monte a la tête de ces élus imcompentent..ils son assoiffé de pouvoir et d''argent. .ils pensent que leur intérêt perso...Remplir leur poche et leur familles et partir sur une bonne retraite.ils sons tous des lâches. ..a nou le Peuple

21.Posté par zinfo le 08/11/2014 14:34
bof c'est pas grave la métropole n'est pas à cela près payer des gens à se gratter les fesses elle le fait tous les jours on n'est pas à un jour près faut pas etre mesquin,allons barré

22.Posté par Morel and co ont tout faux : légalité républicaine le 08/11/2014 14:37
Il ne s'agit pas de "sauter un repas", comme le souligne Me Morel, avocat pas très brillant au demeurant.

1/ aucune surveillance des enfants pendant la pause méridienne : responsabilité des maires sur le plan administratif certes mais également pénal en cas d'accident.

2/ entrave à l'instruction car, non, le modèle "normal" du parent n'est pas d'être chômeur ou au RSA mais bien de travailler ou en tout cas d'essayer. Certes les élites locales entretiennent volontairement la misère et l'assistanat, la dépendance aux miettes qu'ils veulent bien jeter (avec l'argent du contribuable) à la population, instrumentalisée. Donc en supprimant toute présence d'employés communaux, le résultat sera que les enfants ne pourront pas aller à l'école et les parents ne pourront pas aller travailler.

3/ le parallèle avec le droit de grève des enseignants (qui serait dès lors "illégal", on rit car il s'agit d'un droit constitutionnel) est erratique : les profs peuvent faire grève car c'est de LEUR profession qu'il s'agit. Il n'existe pas de droit à entraver l'exercice de la profession des autres.

etc...

4/ Certains maire n'ont pas compris une chose pourtant essentielle : ils doivent exécuter les décisions de l'Etat, la répartition des compétences entres municipalité et État n'est pas qu'horizontale mais aussi et surtout verticale. Un maire n'est pas un seigneur, ni un président à l'échelle municipale.

Pour comprendre cela il fadrait qu'un certain nombre de maires, sortent de cette conception archaïque du pouvoir, une conception patrimoniale. Un maire n'est propriétaire de rien, un maire est au service des administrés, un maire doit respecter la légalité républicaine: c'est l’État de droit et merci au préfet Sorain de le rappeler.

23.Posté par KLD le 08/11/2014 22:47
Morel .............no comment .............. More hell..............

24.Posté par zobock le 09/11/2014 11:10
moins mi lé couillon, mé mi di : qui sa lo bob
Préfet ou lo lékip en face
Mi attede lo répons

25.Posté par zazou le 09/11/2014 13:36
Personne ne semble se soucier de l'intérête de l'enfant que tout le monde met en avant dès qu'il s'agit de scolarité -Cette décision des maires - d'accorder une journée de congé le 10 - est purement démagogique : leurs emplyés contituent leur réserve électorale. Un employé c'est au moins 10 bulletins de vote….!!!
Alors si les enfants perdent une journée d'école …. bof … hien …. mais une journée de congé donnée par not maire; ah qu'il est bon not maire…on a bien fait de voter pour lui.. non ???
De toute façon ils seront chômeurs et iront demander un contrat aidé à leur maire comme leur parent

26.Posté par KLD le 09/11/2014 14:59
zazou , zazou !!!!!

27.Posté par A mon avis le 09/11/2014 17:25
Les démarches de ces maires sont pitoyable !

1°) parce que ces maires utilisent les enfants pour faire valoir leurs revendications personnelles.
2°) parce que ces maires utilisent leur autorité sur le personnel communal pour faire valoir leurs revendications personnelles.

A comparer avec les lâches qui, dans les conflits, utilisent les civils comme boucliers humains !

28.Posté par la lutte finale le 09/11/2014 18:20
l'intérêt de l'enfant, au vu de la médiocrité des activités TAP dans certains communes...laissez moi rire ... on s'en contrefout depuis toujours ! les mauvais résultats et la médiocrité des étudiants (cf le taux de réussite en 3eme année à la fac) en sont la preuve, malgré d'autres réussites mais relativement marginales au regard de la masse d'une cohorte à la Réunion !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales