Faits-divers

Pont du 10 novembre: "Je souhaitais un minimum d'accueil pour les enfants"


Pont du 10 novembre: "Je souhaitais un minimum d'accueil pour les enfants"
Pas de pont et pas de mise en congé des employés communaux par les 11 communes de droite ce lundi 10 novembre. C'est la décision prise par le tribunal administratif de Saint-Denis suite au dépôt d'un déféré par le préfet de la Réunion.

Le tribunal administratif a demandé aux maires des communes concernées de ne pas entraver le "droit à l'instruction" (lire l'article ici).

Le préfet de la Réunion, Dominique Sorain, a réagit à la décision du tribunal administratif. "iJe prend acte de la décision. J'avais pris ce déféré et je m'en était expliqué hier (voir [ici). Je souhaitais qu'il y ait un minimum d'accueil dans les communes pour les enfants, leur prise en charge, la sécurité et bénéficier des repas. J'étais sûr que les collectivités feraient en sorte d'assurer ce service minimum. Je n'ai pas d'autres commentaires à faire sur ce sujet]i", a expliqué le préfet de la Réunion.

Si le tribunal a donné raison au préfet, sept communes ont déjà annoncé leur intention de porter ce dossier devant le Conseil d'Etat (voir ici).
Vendredi 7 Novembre 2014 - 17:40
Lu 810 fois




1.Posté par noe le 07/11/2014 19:20
Merci M. le Préfet pour avoir défendu l'avenir de nos enfants !

2.Posté par la lutte finale le 07/11/2014 19:40
attendons avec patience le prochain mouvement de grève des agents communaux..nous verrons alors comment le Préfet oblige les mairies au service minimum ..?

3.Posté par nobel le 07/11/2014 20:02
bizarre quand même toute cette agitation pour le premier dégré et aucun commentaire pour la mise en congés des personnels de la région et du département qui font tourner colléges et lycées .lundi vos marmailles occuperont des locaux ou l'entretien ne sera pas fait sans compter du service de restauration non assuré car pas produit aujourd'hui dans les cuisines centrales et personnes pour servir d'éventuels sandwitchs ce lundi.
Bizarre ,Bizarre,le Prefet pousse les édiles des communes au T.A. ,mais signe un blanc seing pour Didier et nassimah bizarre ,bizarre......

4.Posté par jim le 07/11/2014 21:22
pur le second degré casse tete aussi pour les parents , par exemple pas de restauration dans les collèges or tout le monde martèle que l'éducation est une des priorités pour la jeunesse à la réunion.

Les enfants inscrit à la restauration du collège et dont les parents ne peuvent venir recupérer ou meme qui prennent le bus , je ne pense pas que les réseaux de transport soient parés à cette grande affluence , la sécurité ...il reste beaucoup de question sans réponses

5.Posté par franck le 07/11/2014 22:12
faire des illettrés pour mieux les manipulés exploité plus de 160 000 les esclave moderne , Merci Mr le préfet faite appliqué la loi a c'est rigolo

On veux retrouver St Denis non a Sindni gauche droite la même choses politique d'esclavage

6.Posté par jim le 07/11/2014 22:23
Pour le second degré casse tete aussi pour les parents , par exemple pas de restauration dans les collèges or tout le monde martèle que l'éducation est une des priorités pour la jeunesse à la réunion.

Les enfants inscrit à la restauration du collège et dont les parents ne peuvent venir récupérer ou meme qui prennent le bus , je ne pense pas que les réseaux de transport soient parés à cette grande affluence , la sécurité ...il reste beaucoup de question sans réponses

7.Posté par KLD le 07/11/2014 22:43
Merci l'état de droit !!

8.Posté par La vox populi.com le 07/11/2014 23:36
@ 7
Nos satrapes locaux pensaient qu'ils pouvaient bouger le cocotier à leur guise.....Le retour de manivelle est terrible: ils ont agi en amateur et le boomerang la revnu. Quelles tête ils feront lorsqu'ils seront autour d'une table avec le préfet.

En tout état de cause, deux "petits" juristes fonctionnaires de la préfecture ont totoché X avocats.....

9.Posté par tioztikok le 21/12/2014 22:56
Bonsoir,
Je souhaite meilleurs Voeux à Monsieur MULLER.Amitiés

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales