Faits-divers

Police: Une formation pour prévenir l'insécurité dans les transports en commun


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Depuis le début de l'année, les agressions se multiplient dans les transports en commun de la Réunion. Face à cette insécurité grandissante, la délégation au recrutement et à la formation de la police nationale (DRFPN) mène actuellement une formation à destination de la police nationale et municipale dans notre département. Une façon de "prévenir et lutter" contre ces incidents devenus trop nombreux.

"En tout 15 policiers nationaux et 15 policiers municipaux suivent cette formation sur trois jours à Sainte-Anne", explique André Alfonsi, adjoint au chef de la DRFPN. La formation se déroule sur le circuit Félix Guichard de Sainte-Anne, permettant ainsi aux policiers d'être sur un terrain d'entrainement se "prêtant" aux conditions réelles d'intervention dans les transports en commun. Sur le circuit, un bus est mis à disposition des policiers pour effectuer leur formation.

Une formation dispensée afin de favoriser une coordination optimale des personnels, ces derniers étant susceptibles d'intervenir dans le cadre de la mission qui consiste à assurer la tranquillité des voyageurs lorsqu'ils utilisent le réseau de transport en commun. Au cours de cette action, les techniques d’intervention les "plus récentes" et "adaptées" à chaque situation vont être enseignées. "Cela permet de sensibiliser les effectifs à une intervention en milieux clos avec des passagers à l'intérieur et de procéder à des exercices d'interpellation spécifique à l'environnement", souligne André Alfonsi. Le policier est confronté à différents types de problèmes. "Il doit apprendre à s'adapter face à une situation. Par exemple, il va chercher s'il faut ou non interpeller l'individu fautif ou préserver le chauffeur. Les techniques d'interpellations diffèrent entre la rue et l'intérieur d'un bus", précise-t-il.

La délégation au recrutement et à la formation de la police nationale de la Réunion dispense pour la première fois cette formation dans notre île. "Elle existe au niveau national, mais deux formateurs l'ont adaptée spécifiquement à la Réunion", ajoute-t-il. Dans l'Hexagone, cette formation s'applique à tous les types de transports en commun (train, bus, métro…) alors qu'à la Réunion, les policiers seront formés uniquement sur des interventions dans les bus.

Cette formation mise en place par la DRFPN colle avec les récents faits-divers. Depuis le début de l'année les agressions dans les transports en commun se multiplient sur l'ensemble de l'île. "C'est une adaptation à l'actualité. On se doit de mettre ce genre de formations en pratique face au phénomène de violence dans les transports en commun", conclut-il.
Jeudi 18 Octobre 2012 - 14:03
Lu 1184 fois




1.Posté par Antiflic le 18/10/2012 14:38
ça va être du boulot pour essayer de leur faire comprendre quelque chose ...

2.Posté par harry le 18/10/2012 15:52
Les policiers sont rarement sur les lieux lorsqu'il y a un problème. C'est aux chauffeurs et aux controleurs qu'il faudrait donner une formation de ce genre pas à la police!

3.Posté par USPPM le 18/10/2012 18:28
Chers (e) internautes
Il est tout de même remarquable que les élus locaux n'ont de cesse de répéter que la SECURITE PUBLIQUE est une tâche "régalienne", alors qu'ils engagent les policiers municipaux dans ce genre de mission !
Il faudrait arrêter de prendre les français pour des imbéciles, les revendications des policiers municipaux sont légitimes et utiliser comme prétexte "la libre administration des collectivités territoriales ( article 72 de la Constitution de la 5e République) semble être une réponse bien trop facile, les textes sont là pour le prouver ; article L 2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales et plus récemment le Code de la Sécurité Intérieure....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales