Société

Polémique sur le temps d'intervention des pompiers : La guerre des chiffres


Polémique sur le temps d'intervention des pompiers : La guerre des chiffres
2 minutes et 20 secondes… C'est le temps que les pompiers affirment avoir mis pour arriver sur les lieux de l'incendie qui a détruit trois magasins rue des Bons Enfants à Saint-Pierre.

Il n'est pas habituel que les pompiers se justifient sur leur temps d'intervention mais il faut dire que la polémique a enflé sur les ondes de radio Freedom, hier. Les pompiers ont donc souhaité, non pas se justifier, mais mettre fin à ce qu'il considèrent comme une rumeur.

Pour soutenir leur thèse, ils expliquent avoir vérifié l'heure des premiers appels enregistrés au numéro d'urgence, le 18, plus de 13 minutes après le début de l'incendie. L'heure des phases radio, calée sur l'horloge universelle, ferait également foi. Hier, plusieurs témoins ont assuré, sur les ondes, que les pompiers ont pris 28 minutes pour arriver sur les lieux.

Les soldats du feu expliquent que souvent dans l'affolement, pris par l'émotion, les gens perdent toute notion de délai. Chaque seconde, chaque minute devient une éternité. Ils en profitent aussi pour passer quelques message: Ils rappellent qu'il est important d'appeler le Codis pour donner des informations, et non pour demander ce qu'il se passe...
Mardi 18 Décembre 2012 - 08:00
.
Lu 1993 fois




1.Posté par toc toc le 18/12/2012 07:13 (depuis mobile)
parfois, ils appellent radio FREEDOM avant les pompiers..... peut être que le compteur a demare des le premier appel passé. Mais ou a t-il été passé ?
les gens Sont vraiment dégueulasses. ils leur faut toujours des coupables, innocents ou pas.

2.Posté par LE NOUVELLE OBSERVATEUR 974 le 18/12/2012 07:29
3 mn est tout à fait réalisable.

3.Posté par Didi974 le 18/12/2012 05:41
Et il faudrait rappeler aussi(et c'est important!!!)qu'il vaut mieux appeler les Pompiers et NON Radio Freedom dans ce genre d'incident.

4.Posté par noe le 18/12/2012 10:29
Le 18 répond tj paraît-il ! Les gens préfèrent passer un coup de fil à Freedom , plus rapide pour expliquer à tous les auditeurs ce qui se passe et c'est mieux ainsi ...On connaît les actualités locales avant les médias ... Nous sommes friands des "choses" qui se passent sur notre île et c'est super !
La soif de connaissances est une bonne chose pour le peuple qui veut tout connaître ...Au Moyen-Âge , il fallait un an pour savoir , aujourd'hui , avant de pêter , on entend le bruit caractéristique (et l'odeur viendra après) !
Maintenant les histoires du temps d'intervention des pompiers , c'est à la justice d'enquêter !

5.Posté par Ctoyens de St-Pierre le 18/12/2012 11:26
En effet, par expérience je reconnais que le 15, 18 et le 17 répondent rapidement au téléphone. Mais c'est après que l'attente est très longue... Une personne tombée sur le trottoir du bd Hubert-Delisle en plein jour a du attendre 45 mn allongée sur le bitume avant qu'ils arrivent ! Heureusement que les gens sont gentils ici... La Mairie tout en sachant les problèmes insolubles des déplacements en centre-ville, continue de faire des projets délirants et irréalisables dans ce petit centre ville si visité par tous genres de personnes. Ce genre d'incidents graves, on est amené à en vivre de plus en plus souvent. D'où l'iangoisse des habitants pour leur sécurité avec des projets débiles genre multiplexe, grand hôtel 4 étoiles, centre de congérences, etc... M. le Maire, arrêter vos folies!

6.Posté par @3 le 18/12/2012 12:16
Plusieurs auditeurs ont affirmé à l'antenne de Freedom qu'ils avaient appelé les pompiers, certains plusieurs fois, en s'étonnant qu'ils n'arrivez pas !

Je suppose que Freedom, s'il y a une enquête sérieuse, pourra fournir les enregistrements ?

7.Posté par Autrement dit... le 18/12/2012 12:20
Les responsables chez les pompiers traitent les auditeurs de Freedom, soit plus de 40 % des réunionnais, de débiles, de menteurs, des demeurés ?

8.Posté par Commission d'enquête le 18/12/2012 12:24
Je crois que les médias, radio, télévisions, journaux, ont l'obligation légale de conserver tous leurs enregistrements.

Je suppose que, en cas d'enquête sérieuse et indépendante (en fait, là est la question !), les enquêteurs et la Justice sauront réquisitionner ces enregistrements.


9.Posté par Mwa la pa di le 18/12/2012 12:28
Le problème n'est pas seulement le temps mis par les pompiers entre l'appel et l'arrivée sur les lieus, que le temps mis pour les alerter : presque 20 minutes et surtout : quels étaient les moyens de sécurité dans ce magasin ? extincteurs ? nombre suffisant ? réaction au départ du feu ? matière inifugée ? Bref des questions importante car en dehors du magasin incriminé , il y a les autres qui sont détruits....Peut être que la municipalité, à travers sa commission de sécurité devrait elle avoir un regard plus sévère et exiger que les systhèmes soient efficace avant de laisser le public entrer. Expliquez moi, comment un feu démarant dans une vitrine ne peu pas être rapidement matrisé si tout le matériel prévu et obligatoire et si toutes la matière sont inifugés, ne puisse pas être stopper dès le départ ?? Cela m'interpelle, et je souhaite que la justice se pse aussi la question. Est ce que tout était conforme , EST CE QUE LA COMMISSION AVAIT DONNE UN AVIS FAVORABLE ET S IL Y AVAIT UNE MISE AU NORME A FAIRE? ET DEPUIS QUAND LA DERNIERE VISITE !

10.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 18/12/2012 22:04
Je ne vais pas polémiquer sur le temps d'intervention des pompiers, c'est à dire appel au 18 et leur arrivée sur les lieux.
1) est ce que ces magasins et boutiques étaient aux normes électriques et autres ???
2) est ce que ces magasins recevant du public (vu la surface "Omarjee" 1200M2 environ sur plusieurs niveaux) étaient ils contrôlés par la commission de sécurité ???
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Etablissements-recevant-du-public,13420.html
3) si ce sinistre serait intervenu en pleine braderie commerciale qu'elle aurait été le temps d'intervention des pompiers avec l’étroitesse des rues et des embouteillages ???
M. le maire il serait temps de faire respecter la sécurité et l'accessibilité des commerces, de faire respecter le stationnement dans les rues de Saint Pierre et surtout d'arrêter de bétonner à tord et travers notre ville pour faire plaisirs à vos amis promoteurs, un drame humain a été évité, tirez les enseignements de cet incendie avant qu'on déplore des morts.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales