Société

Pointée du doigt en raison d'un recrutement tendancieux, la Réserve marine s'explique

L'embauche à la Réserve marine de Myriam Dupuis, présidente de Tendua, association de défense de la biodiversité, "amie et partenaire de Sea Shepherd et de la fondation Brigitte Bardot", selon les associations d'usagers de la mer, passe difficilement auprès de ces dernières. Interrogée sur ce recrutement qui pourrait faire naître un conflit d'intérêt, Soraya Issop-Mamode, la directrice du groupement d'intérêt public, détaille les étapes de ce recrutement qui soulève une polémique sur le "manque de neutralité de la Réserve".


Pointée du doigt en raison d'un recrutement tendancieux, la Réserve marine s'explique
Zinfos974 : Mme Myriam Dupuis a-t-elle pris son poste et pour une mission de combien de temps ?
Soraya Issop-Mamode : Cette embauche est effective depuis le 2 avril 2014 et se terminera le 31 décembre 2014 car l'agent a été recrutée sur un CDD plein temps et d’une durée de 9 mois, rémunéré au Smic.

Comment s'est réalisé ce recrutement ?
Dans le cadre du programme "Islands" démarré en 2011 et financé par l’Europe auprès de notre groupement, le projet "Sentinelles du récif" a pour objectif l’élargissement du réseau de sentinelles mis en place par notre structure au niveau local, à l’échelon du Sud-Ouest de l’océan Indien. Les Sentinelles du récif, créé en 2012, ont vocation à être en veille sur le milieu marin et faire remonter aux gestionnaires de la Réserve marine tout élément exceptionnel constaté, positif ou négatif. Ce réseau participatif permet ainsi aux usagers de prendre part aux missions de la structure. Ainsi, en 2014, le réseau a permis d’avoir un grand nombre de données pour pouvoir déterminer l’impact de la mortalité de poissons sur l’aire marine protégée. Financé à 75% par le FEDER et à 25% par la Région, le projet prévoyait l’ouverture d’un poste en 2014 de "Chef de projet du réseau".

Quelles étaient les compétences que vous attendiez sur ce poste ?
La Réserve Nationale Marine de la Réunion a procédé au recrutement des candidats via Pôle Emploi. Les conditions administratives requises demandaient d’être titulaire d’un Bac + 4 a minima, avec une bonne maîtrise de l’anglais et des compétences en gestion administrative et budgétaire. Les candidats devaient envoyer leur CV et leur lettre de motivation à Pôle Emploi, avant d’être reçus par la RNMR.
 
Quel est le degré "d'affinités" entre cette personne et Sea Shepherd ? Cela pose-t-il un conflit pour vous ?

Je ne pourrais pas répondre à la place de cette personne sur ses affinités avec des ONG ou non. Nous n'étions pas au courant de ces éléments avant son recrutement. Six candidats ont répondu à l'annonce parue au Pôle Emploi et tous ont été reçus en entretien. Dans un souci d’équité, une grille d’évaluation a été établie et les mêmes questions posées à tous les candidats qui se sont présentés.

Cette grille d’évaluation, complétée de manière collégiale par l’attribution de points en fonction des compétences recherchées pour le poste et des qualités des candidats, a permis la pré-sélection de trois profils. Le choix de la candidate proposée par la direction du GIP/RNMR sur la base du profil présentant le plus de compétences en gestion administrative et opérationnelle de projets a été soumis au Conseil d’Administration de la RNMR qui l’a approuvé.

Quelle est la fiche de poste de cette nouvelle recrue ?
Le chef de projet, rattaché à la Cellule Connaissance Gestion et Protection du Patrimoine Naturel, sera amené à faire vivre les outils permettant au réseau des usagers de la Réserve de se développer. De nouveaux outils seront créés à cet effet. Son rôle sera de faire vivre le réseau et de l’élargir tant au niveau local avec les autres usagers, car le réseau a été créé au départ avec les plongeurs, qu’au niveau régional avec les autres pays de la zone océan Indien. Ce challenge ne pourra être couronné de succès qu’avec la participation de tous. Il est l’opportunité de montrer que le gestionnaire et les usagers de toutes pratiques sont capables de travailler ensemble pour la Réserve.
Mercredi 23 Avril 2014 - 17:29
Lu 13031 fois




1.Posté par Feelgood le 23/04/2014 18:58
Sur la page Tendua que j'ai liké, administrée par Myriam Dupuis, j'ai été banni sans aucune autre forme de procès.

Je n'ai pourtant manqué de respect à personne, et suis resté courtois. J'ai juste posé une question. Restée sans réponse.

Ca me rappelle bizarrement les méthodes d'une certaine ONG...



2.Posté par Bide Océane le 23/04/2014 19:16
La RMNR connaît pertinemment le parcours de cette femme venue faire il y a peu de temps une conférence dans une pizzeria dionysienne sur le sujet requin qu'elle ne maîtrisait pas.

Cette embauche de complaisance n'est destinée qu'à structurer un peu plus le lobby conservationniste local.

3.Posté par Bobby le 23/04/2014 19:34
6 Réponses pour une offre d'emploi de ce type à la Réunion Mde ISSOP se fout de notre Gueule c'est vrai qu'ici nous avons le pleine emploi et que les réunionnais n'ont pas de diplôme ....

4.Posté par Cruella le 23/04/2014 19:34
encore des assistés payés à rien foutre ...!

5.Posté par Vert mémé le 23/04/2014 19:50
La réserve Marine est un panier de crabe et une pompe à fric.

6.Posté par Et mon derrière est fait de blancs de poulet ! le 23/04/2014 20:20
C'est vraiment curieux les assos d'usagers (usagés ?) et les victimes d'attaques de requins ont vraiment le sentiment de compter pour zéro sur cette île. Ou plutôt moins que zéro...

Il y a une grosse semaine, l'IRT nous sortait sa belle affiche "dents de la mer", de très mauvais goût et surtout mensongère : à quelle heure peut-on pratiquer des loisirs nautiques à la Réunion avec l'arrêté d'interdiction de fréquentation de l'Océan? Pourtant on voit sur cette affiche une jolie jeune femme arborer un sourire des plus "dentaire" avec entre lesdites quenottes une pagaie... Que de bon goût !

Et devinez qui a réalisé la campagne de l'IRT ? Une agence de ...Montpellier. Tout va bien, tout est normal. Circulez...

Et puis là, l'embauche par la RMNR d'une lobbyiste extrémiste ayant co-lancé avec Sea Shepherd des pétitions diverses dont la plus scandaleuse était contre le projet Caprequin, un programme des plus éco-responsables mais pas assez pour cette femme, diplômée de Programmation neuro-linguistique, ce qui signifie rompue aux techniques de manipulation : l'intitulé de SA pétition ?

"STOP AU MASSACRE CAPREQUIN" : rien que ça, ça rappelle des souvenirs, non ? Bien sûr le tout à grands coups de désinformation à l'endroit des métros signataires de la pétition. Mais la réserve ne savait pas. C'est pas moi c'est ma sœur.

La RMNR ne savait pas non plus que cette femme a organisé la venue à la Réunion il y a quelques mois (à la ferme Kélonia) de François Sarano, véritable manipulateur du green washing, ami avec les Sea shepherd et qui impute la responsabilité de toutes les attaques de requins à l'inconscience des victimes, avec moult mensonges ÉNORMES (comme celui selon lequel les spots de l'Ouest ont TOUJOURS été réputées dangereuses : contre-vérité monstrueuse mais qu'importe, là où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir, hein ?) ...

CESSEZ DE NOUS PRENDRE POUR DES ANIMAUX DE BASSE-COUR, ou faites-le avec un peu plus de finesse, à tout le moins !

Moralité : il n'est pas certain que madame Mamode ait été au courant du passif de cette Myriam Dupuis, mais ceux qui l'ont faite passer en missouk eux le savaient. Peut-être un souci interne à la RMNR avec un conseil scientifique ultra-idéologisé qui berne tout le monde, s'avère omniscient et omnipotent, comme l'avait dénoncé la vice Pdte de région Meme Couapel ?

Vivement le grand ménage au conseil d'administration dans un mois (à la suite des municipales, la majorité va changer).

ps : il faut dissoudre ce pseudo-conseil scientifique, paniers de crabes intégristes verts.

7.Posté par flashkon le 23/04/2014 20:33
ce que Mme Issop ne dit c'est que l'on a fait venir cette dame de Paris !!

8.Posté par Mamba noir le 23/04/2014 21:03
Rien compris à sa fiche de poste... sinon qu'elle va aller batte carré dans les pays de la zone.

C'est une copine à quel "pourri" encore celle-là ?

- "Payée au smic..." fé rire ma bouche !

9.Posté par pren pa nou pu couillon le 23/04/2014 21:04
la directrice i fout nou gueule, y té conné pas fam la lété ecologiste, i suffi tape son nom sou google pour voir qui i lé?

10.Posté par Bien sûr le 23/04/2014 21:10
Une personne qui postule dans une réserve mettra forcément en avant son parcours d'écologiste, Mme Mamode nous raconte des conneries .

11.Posté par ministere de l ecologie le 23/04/2014 21:21
7.Posté par flashkon

et le fric pour payer les anciens bracos embauchés par philippe Berne, les salariés des travaux sous marins (bien content de gagner une tite monnaie entre 2 contrats sur la route du littoral) qui remettent des bouées apres chaque train de houle il vient d'ou a ton avis?

12.Posté par Et le scandale continue le 23/04/2014 21:36
On se fout vraiment de nous !
Un poste crée sur mesure pour soutenir les requins. Mme Issop, vous qui avez eu du mal à supporter à un moment les critiques envers la Réserve, vous donnez le baton encore pour vous faire battre. N'endossez pas cette charge à la place des autres, je veux dire, les scientifiques cachés dans votre conseil d'admnistration qui tirent toutes les ficelles pour faire de la Réunion un laboratoire à requins grandeur réelle
WELCOME TO SHARK ISLAND ! SHARK ISLAND ! SHARK ISLAND !

13.Posté par flashkon le 23/04/2014 21:45
11.Posté par ministere de l ecologie le 23/04/2014 21:21

y encore des abrutis pour croire que La Réunion sans Paris ferait pitié....c'est vrai qu'à La Réunion on ne paye pas d’impôts...tout arrive de Paris...même les cons.

14.Posté par mairie de saint paul le 23/04/2014 22:04
@11
et le fric pour payer une incompétente n'ayant jamais mis la tête sous l'eau comme directrice de la réserve marine, il vient d'où 11 ?

15.Posté par ministere de l ecologie le 23/04/2014 22:29
13.Posté par flashkon le 23/04/2014 21:45

encore un abruti qui reve de la goyave mauricienne qui fait pourtant vomir les reyonés. Pour ce qui est de la realité réunionnaise en matière de contribution à l’impôt, malgré l'ISF974, tu risques d'etre surpris sur celui qui serait le gros con.

16.Posté par zoé le 24/04/2014 00:08
Le principe de la réserve marine est de sauvegarder et non de détruire le milieu marin.
Rien d'étonnant a ce que la réserve marine recrute des personnes aux convictions similaires et motivés.

On ne recrute pas celui qui va autoriser la pêche à tout va sur fond d'accident dramatique. Il n'y a pas de compassion a avoir pour entacher la quête de la conservation du milieu biologique. Il en va de notre environnement pour l'avenir. On parle donc intransigeance à avoir, même si en réalité, l'application des sanctions est bien de ça de ce qui est prévu en cas d'atteinte au milieu. (voir tout simplement nul a cause de personne compatissantes ne comprenant pas la nécessite de cette intransigeance)
Le code de l'environnement est un code juridique qui est amené à se développer de façon importante dans les prochaines années. Il faut suivre le pas de la rigueur pour cette tolérance zéro.
Nous devons faire des efforts pour notre environnement !!
Trions, exigeons la qualité des eaux usées rejetées dans le milieu marin, respectons les zones de sanctuaire et de repeuplement des poissons.
Na pa que nou pou exister sur not ile oté !

17.Posté par célèbre lobby surfers/pêcheurs le 24/04/2014 00:59
"Le principe de la réserve marine est de sauvegarder et non de détruire le milieu marin.
Rien d'étonnant a ce que la réserve marine recrute des personnes aux convictions similaires et motivés.

On ne recrute pas celui qui va autoriser la pêche à tout va sur fond d'accident dramatique." etc...

Bon là c'est dramatique en effet. Vous pensez donc que pour trouver une personne compétente (?) pour veiller sur notre récif il faille aller chercher une lobbyiste parisienne ?

Les locaux ne peuvent pas le faire, sans doute ?

Oula, ça interroge Zoé.

18.Posté par Bide Océane le 24/04/2014 07:37
Pourquoi ne pas avoir recruté un chef d'équipe parmi le personnel même des Sentinelles du récif? AUCUN réunionnais ne présentait de profil adéquat pour ce genre de poste? Il serait intéressant de voir le CV des 2 autres préselectionnés mais non retenus. Si ces gens pouvaient se faire connaître.

ENFIN POURQUOI L'ANNONCE PARUE SUR POLE EMPLOI A DEJA DISPARU? Alors que les autres annonces restent 3 mois sur site.

19.Posté par daoud zitouni le 24/04/2014 09:14
Un boulot de chef de projet, bac+4, parlant anglais, avec des compétences de gestion administratives et budgétaires....rémunéré au smic ! Là est le vrai souci.

20.Posté par surcouf le 24/04/2014 06:36
Il faut savoir que la directrice n'a pas de pouvoir face au préfet et à la sous préfète de st Paul qui décide de tout et...encore plus. La réserve semble s'éloigner de son but et être un instrument politique entre l'état et les autres membres. Bref on est bien loin des idéaux de protection de la nature. Encore une fois tant pis pour le Réunion.

21.Posté par couillonisse le 24/04/2014 10:33
Remarquez vaux mieux çà qu'un de ces attardés de surfeurs sanguinaires, le choix est vite fait !

22.Posté par lilo faraons le 24/04/2014 11:24
heuuu qui à décider que c'était tendancieux?



23.Posté par flashkon le 24/04/2014 13:41
15.Posté par ministere de l ecologie le 23/04/2014 22:29

gros complexe de supériorité dis donc ministère...continue tu tiens la dragée haute.

24.Posté par martinebonbois le 24/04/2014 13:45
16.Posté par zoé le 24/04/2014 00:08 |

C'est beau Zoé comme tu écris...avec toi et ton discours fleurette la planète est sauvée. Oh oui plus de sévérité, aux fers, aux cachots les malotrues de pêcheur et de surfeur. D’ailleurs si tu pouvais donner l'exemple et faire un petit effort en arrêtant de respirer, c'est pour la conservation de la planète tu comprends...

25.Posté par Toto le 24/04/2014 14:02
Ce qui est grave si c'est vrai c'est d'aller recruter quelqu'un en Métropole pour un travail au SMIC;

26.Posté par Nono le 24/04/2014 14:04
@22 En deux minutes de recherche sur le net, vous savez que cette dame anime un blog pour la protection des requins, ce qui est très bien en soi, mais qui pose problème vu le contexte actuel.

http://www.protection-requins.org/a-propos

Ces gens de la réserve marine ont vraiment le chic pour jeter de l'huile sur le feu.

27.Posté par Nono le 24/04/2014 14:13
@16 Zoé, je suis tout à fait d'accord avec vous. En parlant d'intransigeance et de tolérance zéro, je me demande comment peut-on d'un coté militer pour la biodiversité, et de l'autre avoir bossé pendant 8 ans chez Thalès (Aéronautique, Espace, Armement).

28.Posté par Cruella le 24/04/2014 18:04
Qu'on arrête de nous bassiner avec leurs requins ! la Mer leurs appartient et n'appartient en aucun cas à ces boutonneux qui font un sports de débilos !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales