Santé

Point épidémiologique dengue et chikungunya

Communiqué de l'ARS:


Point épidémiologique dengue et chikungunya
Situation à la Réunion

Au cours des 6 premiers mois de l’année 2013, la Réunion a connu un épisode de circulation du virus de la dengue dans le sud ouest de l’île.

Deux regroupements de cas sont survenus, tout d’abord au Tampon / Saint Pierre puis à l’Etang Salé, donnant lieu au total à la détection de 21 cas
autochtones (dont 9 confirmés et 12 probables).

Depuis la mi-juillet, aucun nouveau cas autochtone de dengue n’a été identifié. En revanche, 7 cas importés probables ou confirmés ont été signalés, dont 4 au cours du mois d’octobre.

Ces patients étaient des voyageurs de retour d’Asie du Sud Est (Thaïlande, Indonésie et Malaisie, n=4), d’Inde (n=2) et du Sri Lanka (n=1).

Par ailleurs, depuis le début de l’année, aucun cas probable ou confirmé de chikungunya n’a été signalé à la Réunion.

Situation internationale

Aucun cas autochtone de dengue ou de chikungunya n’a été rapporté dans les pays voisins de la zone d’échange régionale (Madagascar, Maurice, Seychelles et Comores) au cours des dernières semaines.

En revanche, des épidémies de dengue de très grande ampleur sont toujours en cours dans plusieurs pays avec lesquels la Réunion entretient de nombreux échanges touristiques et/ou commerciaux (Thaïlande, Philippines, Vietnam, Laos, Inde, Indonésie, Sri Lanka, etc.).

Par ailleurs, certains de ces pays (Philippines, Indonésie, Inde) sont également touchés par des épidémies de chikungunya.

L’arrivée de l’été austral va s’accompagner de conditions particulièrement propices au développement du vecteur Aedes albopictus. Ce moustique
est un vecteur de la dengue et du chikungunya mais peut également transmettre d’autres arboviroses.
 
Il est donc essentiel de rappeler à la population de lutter contre les moustiques et de consulter son médecin traitant en cas d’apparition d’un syndrome dengue-like.

Analyse de la situation épidémiologique

Aucune circulation autochtone de dengue (depuis juillet 2013) ou de chikungunya (depuis septembre 2010) n’a été identifiée par la surveillance.

Par ailleurs, aucun cas autochtone de dengue ou de chikungunya n’a été rapporté récemment dans les pays proches de la zone océan Indien.

La situation épidémiologique correspond donc toujours au niveau de veille 1A* du plan de lutte contre les arboviroses ("Absence de cas ou apparition de cas isolés sans lien avec une épidémie dans la zone d’échange régionale").
Lundi 25 Novembre 2013 - 16:13
Lu 1215 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales