Economie

Plus de sans-plomb chez Shell et Elf si pas de hausse des prix au 1er août

Elf et Shell ont lancé un ultimatum à la préfecture à l’issue d’une réunion hier. Les deux sociétés pétrolières ont indiqué à leurs distributeurs qu’ils ne leur livreraient plus de sans-plomb à partir du 1er août, s’il n’y avait pas de hausse des prix à la pompe à cette date.


Plus de sans-plomb chez Shell et Elf si pas de hausse des prix au 1er août
Coup de bluff, poker menteur ou vrai ultimatum ? Toujours est-il que les directions de Shell et de Elf ont annoncé hier aux gérants de stations-services leur décision de ne plus leur livrer le sans-plomb à partir du 1er août si la préfecture n’augmente pas son prix au 1er août alors que, selon le Quotidien, cette augmentation interviendrait le 1er septembre.

Selon un des participants à la réunion qui s’est déroulée dans un restaurant de l’Ouest, les pétroliers de Shell et d'Elf justifient leur décision par un coût plus élevé “lors du renouvellement de leur stock. Ils nous ont dit qu’ils ne voulaient pas vendre à perte”. Il faut savoir que, en plus, les sociétés pétrolières ont demandé à la préfecture de rembourser leurs pertes de 2008.

Ce serait bien qu’elles expliquent aux contribuables qui vont payer une deuxième fois leur carburant, comment, avec de telles marges dénoncées par trois rapports d’Etat, elles ont réussi à perdre de l’argent.

S’il est vrai que le prix du baril a passé la barre des 70 € il y a quelques semaines, jamais les pétroliers n’ont voulu jouer la transparence sur leurs circuits d’approvisionnement.

Aussi, il ne suffit pas de pleurer et de menacer la préfecture de ne plus distribuer le sans-plomb pour abuser la population, surtout lorsque ces mêmes pétroliers sont prêts à sacrifier 1.300 emplois et la cohésion sociale de La Réunion... Ce que les pétroliers appellent “le chantage à l’emploi”, en licenciant la plupart de leurs employés et en les remplaçant par des pompes à essence automatiques, histoire de préserver leurs bénéfices substantiels…
Vendredi 24 Juillet 2009 - 07:36
Jismy Ramoudou
Lu 1055 fois




1.Posté par FRANCO le 24/07/2009 08:02
les pétroliers ont-ils payé leurs 40 millions € d'amende, 10 millions € pour chacune des compagnies avant de vouloir prendre en otages et menacer les Réunionnais sur le dos desquels ils se "gavent" littéralement depuis tant d'années ? Quand les petits Réunionnais doivent une amende quelconque, est-ce qu'on ne les fait pas poursuivre, avec tous les coups supplémentaires d'huissiers, jusqu'à ce qu'ils paient ? " Selon que vous serez puissant ou misérable...." les réalités du temps du roi et des seigneurs que dénonçait La Fontaine n'ont pas vraiment beaucoup changé à la Réunion !!!

2.Posté par regsky le 24/07/2009 08:09
que dieu les entendent ces pauvres petroliers, pas de sans plomp chez eux qu'importe nous irons ailleurs !
vraiment gonflés avec tous les benefices qu'ils ont fait l'an dernier c'est indecent des faire un tel chantage. "vendre a perte", je ne savais pas qu'ils faisaient dans l'humanitaire aujourd'hui !
attention messieux a force de tirer sur la corde elle fini par casser, mefiez vous que ce ne soit pas les consomateurs qui viennent vous bloquer un jour prochain !
et puis si il y a perte vous vennez de toucher 44 milliond d'euos de nos impots alors tapez dedans !

3.Posté par Toto le 24/07/2009 08:19
Chiche!

4.Posté par FAIVRE DANIEL le 24/07/2009 08:48
Messieurs les Milliardaires Pétroliers arraité de pleuré la bouche pleine, vous n'ètes plus crédible
pour que l'on vous croient, afficher vos salaire, dite la vérité a la place de nous prendre pour des couillons, aller plutot faire la grève devant la Région pour qu'elle baisse ces taxes( octroit de mer)
nous payons des taxes, et le mauvais entretien des routes, toujours payé mais pour qu'elle
service.

5.Posté par ASSENJEE.M le 24/07/2009 09:26
Le préfet devrait prendre des mesures disciplinaires sévères à l'encontre de ces pétroliers qui pensent faire la loi dans un état de doit.Menacer de licenciement des employés,je trouve cela pitoyable de leur part alors que les bénéfices se comptent en millions de dollars dans ce secteur.
On ira se servir chez TAMOIL!
Bientôt LA REVOULUTION ,je vous dis.Il y aura bien un moment ou tout cela finira par exploser!

6.Posté par Cambronne le 24/07/2009 09:41
1. Posté par FRANCO le 24/07/2009 08:02

Mon cher Antoine comment voulez vous qu'i en soit autrement , voilà comment en Soviétie Française les choses fonctionnent dans les arcanes du modèle Jacobin depuis 1793 jour sacré du moi républicain Ventôse... parce qu'ils avaient même changé les mois ...
les gouvernements successifs sont les seuls à y trouver leurs comptes à combien s'élèvent les taxes et prélèvements sur les produits pétroliers ?
faudrait aussi voir les véritables s responsables


7.Posté par Stephane TARDIF le 24/07/2009 09:48
Chiche ?
Je me demande qui tiendra le plus longtemps le client qui ne veut plus etre pris pour une vache a lait ou les petroliers qui devront a un moment vendre leur produit ?
En tout etat de cause il serait quand meme interressant que l Etat mette un peu la main au portefeuille dans cette histoire car de cela on n en entend pas parler (il se conçoit que je parle egalement pour les collectivites qui perçoivent quelques euros grace à notre tres cher petrole.
Je rappellerai egalement que augmenter les prix impliqueront forcement une consommation moindre donc je ne suis meme pas sur qu ils seront gagnants.

8.Posté par zinfonaute le 24/07/2009 15:23
Qui décide de l'emplacement des stations services sur l'ile? ne serait-ce pas une profession réglementée au même titre que les pharmacies, medecins, notaires et autres ??
A vérifier et si tel était effectivement le cas.... il ya aurait peut-être d'autres volontaires à prendre la place....
Et dans le pire des cas, il n'y pas qu'Elf et Shell à La Réunion.... ;)

9.Posté par thierry le 24/07/2009 16:22
nos pétroliers pei ont l'honneur du canard cette semaine...entente pour sur facturer le kérosène à gillot, 40 millions d'amende !

10.Posté par etjosedire le 25/07/2009 04:02
Je note que le prix du gas oil ne leur pose aucun problème, bien que les deux produits dérivent du même brut. Donc Mongin et sa clique, les barreurs de route historiques, ne sont pas concernés.

Comprenne et déduise qui voudra !

11.Posté par kersauson de (P.° le 25/07/2009 10:25
de quoi se plaignent ils? l'etat vient de leur verser 40 millions pour compenser la hausse non faite dans les antilles ! (40 millions ? le meme chiffre que leur amende tiens donc)

CHICHE
que le prefet en profite pour donner acces aux grandes surfaces
en métropole les prix sont de 10 à 20% moins chers chez eux que chez Total
et vivenet les pompes automatiques: RAS LE BOL de perdre mon temps avc un employé "QUI PREND SON TEMPS" , je sais me servir seul
au fait quid de Total ? on parle de ELF , ma is c'est une filiale de Total (en métropole du moins)

prendrre les automobilistes en otage est un scandale : de toute facon le prefet mettra une réquisition en place.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales