Economie

'Plus de 500 000 euros de perte pour l’agriculture'



Suite à la grève des transporteurs il y a une dizaine de jours, le président de la Chambre d’agriculture tire un lourd bilan des pertes.  "Lorsque la grève a commencé, il y avait 23.000 tonnes de cannes aux champs. A la fin, il y avait 32.000 tonnes de canne qui sont restées sur pied, soit 245.000 euros de pertes rien que pour le secteur de la canne".
Les fruits et légumes ont aussi largement souffert: 140 tonnes de fruits et légumes ont été perdues, et 25 tonnes de letchis n’ont pu être exportées vers l’Europe.
Jean-Yves Minatchy espère pouvoir convaincre l’industrie agricole cannière de la mise en place d’une réunion hebdomadaire jusqu’à la fin de la coupe, pour établir une stratégie face aux pertes de cette année.

Lundi 17 Novembre 2008 - 13:00
Karine Maillot
Lu 840 fois




1.Posté par Trouillomètre au maximum le 17/11/2008 16:37
Les agriculteurs comme les réunionnais sont "gentils" :
"Grâce aux transporteurs on a gagné 10 centimes par litre" ... disent-ils.
Quand on veut on peut. Yes we can ... disent d'autres ...

Quelle belle victoire !
En réalité : Les transporteurs ont gagné. Les réunionnais ont perdu.
Il nous faudra "10 000 ans" de pleins avant de récupérer ce qu'on a perdu pendant la prétendue grève (mais vrai holp up avec prise d'otages).
Les con tribuables paieront les 10 centimes supplémentaires des grosses entreprises de transport ...
(par rapport au foyer moyen elles sont forcément grosses : voyez le prix d'un seul camion ...).

Le plus triste :
Les gens sont persuadés que le droit de grève est un dispositif qui permet de bloquer les routes ...
Merci le préfet et le prok.

2.Posté par Pierre-Olivier le 17/11/2008 17:49
On ne fera jamais avaler que la canne qui n'a pas été coupée ne peut pas l'être. Ce ne son quand même pas quelques jours de blocages qui font pourrir cette canne sur pied.

Par contre, pour les fruits et légumes, ça je peux comprendre qu'un problème puisse se poser. Encore que, si l'on prend l'exemple des tomates (d'ailleurs en baisse cette année, merci la crise ... point de vue de consommateur), ce n'est pas à chaque fois que je les vois extra mûres sur les étals ...

De toute façon, pour la canne, on a l'habitude, c'est tous les ans que les producteurs se plaignent, pour une raison X ou Y. Vive les subventions !

3.Posté par verderum le 17/11/2008 18:34
C'est à se tordre de rire, 25 tonnes de litchis non exportés!
Je pense et je suis sur que c'est Minatchy et les planteurs,marionnettes de Paul Verges qui ont mis fin à la "greve" des transporteurs.
Le coup était imparable,en bloquant les routes,on mettait à mal la canne.Alors que la canne est soutenue à bout de bras.
Bravo Paul,des Mongin ou Carroupaye n'ont pas ta pointure.

4.Posté par CREOTAS le 17/11/2008 20:16
Je veux pas être méchant, mais faudrait quand même livrer le "décodeur" avec pour comprendre le président de la chambre d'agriculture!

Je n'ai par exemple rien compris au calcul pour arriver à 245.000 euros de perte...

De toute façon, messieurs et dames les agriculteurs-trices, on dit qui? Merci les "camarades" transporteurs!

Et si on est fûté, on fait quoi? On envoie la facture au CON-tribuable, via le Département ou la Région!

On fait pas des barrages? Ah non, j'oubliais, le band kamarad i vé pas!

En tous cas, 245.000 euros de perte par rapport aux 2,5 millions et autres obtenus par les rançonneurs en camion: c'est "petit"!

Mais cela risque d'illustrer le fait que le CON-tribuable va finalement payer 3 fois le coût de la "rançon":

- la "rançon" (M. MONGIN parlait, lapsus révélateur, de gateau....) elle-même (détaxe + 2,5 millions) qui servira à redresser en réalité les comptes de quelques entreprises de transporteurs (car je l'ai dit plusieurs fois, le prix du carburant, le même pour tous, se répercute dans les factures ou les situations des marchés, inévitablement... et n'est donc pas supporté à la fin par le camionneur; le problème est ailleurs....)

- le coût des grand travaux à payer de toute façon (puisqu'il faudra compenser la détaxe, les travaux étant alimentés notamment par le FIRT, prélèvement sur les carburants, qui a été diminué, par la "rançon")

- les pertes sectorielles de chaque profession: agriculteurs, artisans, ..... qui se paieront de façon directe, par des aides publiques futures des collectivités, ou indirectes, par du chômage et des paiements ASSEDIC...(les 2 pouvant se cumuler: aide puis liquidation d'entreprise...!).

Bravo les rançonneurs!

5.Posté par patrick floc'h le 17/11/2008 21:28

3. Posté par verderum le 17/11/2008 18:34
C'est à se tordre de rire, 25 tonnes de litchis non exportés!
Je pense et je suis sur que c'est Minatchy et les planteurs,marionnettes de Paul Verges qui ont mis fin à la "greve" des transporteurs.
Le coup était imparable,en bloquant les routes,on mettait à mal la canne.Alors que la canne est soutenue à bout de bras.
Bravo Paul,des Mongin ou Carroupaye n'ont pas ta pointure.


______

Surtout les mensonges du synopsis simple concrétisation de l'abstrait de l'Histoire,


http://www.reunion.chambagri.fr/-Export-

Nous sommes en début de saison et M. Minatchy voudrais nous faire croire qu'il y aurait déjà eu 20% de la production pour l'export en perte?
faudrait arrêter de nous prendre pour des gogos ...

Quand on sait que 70% des fruits pourrissent dans les arbres parce que soit disant pas rentable de les ramasser

6.Posté par Jean NEURION le 18/11/2008 18:13
Au fait, qu'est-ce qu'il est ressorti de la réunion qui s'est tenue à la préfecture vendredi dernier concernant la mortalité des animaux malades depuis quatre ans et dont personne ne parle. Pourquoi les médias sont tenus à l'écart de ce grave problème?
Merci Pierrot de nous trouvé l'info

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:12 Le RSI assigné en référé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales