Santé

Plus de 150 Réunionnais en attente d'une greffe d'organe

A la Réunion, plus de 150 personnes étaient en attente d'une greffe d'organe en 2010, selon l'observatoire régional de la santé (ORS). Mais un chiffre est particulièrement inquiétant dans notre île: 148 Réunionnais sont en attente d'une greffe rénale en raison d'un nombre quatre fois supérieur, par rapport à la métropole, de personnes présentant une insuffisance rénale chronique.


Plus de 150 Réunionnais en attente d'une greffe d'organe
Ce 17 octobre est la journée du don d'organes et de la greffe. L'occasion pour l'observatoire régional de la santé de dresser un bilan du nombre de Réunionnais en attente d'une greffe d'organe. En 2010, 152 Réunionnais étaient en attente d'une greffe (une personne en attente d'une greffe cardiaque, trois personnes en attente d'une greffe hépatique et 148 personnes en attente d'une greffe rénale).

Or, seules 53 personnes se sont déclarées en tant que donneurs, auprès du service de régulation et d'appui (SRA), qui assure la régulation, la répartition et l’attribution des greffons, 24 heures sur 24, en étroite relation avec les équipes médico-chirurgicales de greffe. Il intervient également en appui auprès des acteurs de santé en favorisant la mise en place de réseaux associant tous les établissements impliqués dans le prélèvement et la greffe et en développant l’information des personnels de santé et du public.

Cette même année, 19 donneurs ont été "prélevés" à la Réunion, contre 22 en moyenne sur les précédentes années. Mais le refus des familles face au prélèvement d'organes sur un proche décédé est toujours élevé. En 2010, le taux "d’opposition au prélèvement" à la Réunion était de 37%, contre 33,7% en métropole. Pour améliorer ce taux, plusieurs pistes sont envisagées par les SRA, comme permettre au donneur, de son vivant, de mieux informer ses proches de sa position vis-à-vis du don d'organe.

Faute de greffe rénale, 25 personnes décèdent en moyenne chaque année

Sur les 152 personnes en attente de greffe, un chiffre interpelle à la Réunion: 148 Réunionnais sont concernés par l'attente d'une greffe rénale. Une proportion importante qui s'explique par un nombre de malades atteints d'insuffisance rénale chronique quatre fois supérieur à celui observé en métropole. "L’insuffisance rénale chronique (IRC) est due à la destruction progressive et irréversible des deux reins. La diminution des fonctions rénales s’effectue, dans la majorité des cas, lentement sur plusieurs années (…). Parmi les affections susceptibles d’entraîner une IRC, les maladies cardiovasculaires et le diabète sont devenus les principales causes : les néphropathies hypertensives ou diabétiques représentent près de la moitié des cas", explique l'Observatoire régional de la santé. Or la Réunion est particulièrement exposée aux problèmes d'hypertension et de diabète.

En 2010, 1.564 personnes souffraient d'insuffisance rénale chronique traitée à la Réunion, dont 1.231 traitées par dialyse et 333 porteuses d’un greffon fonctionnel. "Avec un taux standardisé de 228 dialysés pour 100.000 habitants en 2010, la prévalence de la dialyse est près de quatre fois supérieure à la Réunion par rapport au total des 23 régions du registre REIN", souligne l'ORS.

Faute de greffe rénale, 25 personnes décèdent en moyenne chaque année à la Réunion. Depuis fin 2011, année de la reprise de l'activité de greffe rénale au CHR de Bellepierre (en 2010, l'activité avait été suspendue suite à plusieurs erreurs médicales), 24 greffes ont été réalisées.
Mercredi 17 Octobre 2012 - 15:39
Lu 1368 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales