Economie

Plus de 130 professionnels se mobilisent pour la Fête du Tourisme


Plus de 130 professionnels se mobilisent pour la Fête du Tourisme
La Fête du Tourisme se déroulera cette année du 2 au 6 avril 2014. Organisée par l’Association des iupiens des Mascareignes (AIM), l’île de la Réunion Tourisme (IRT) et l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE), cette manifestation sera parrainée par Laurence Roustanjee (actrice, animatrice, chanteuse…) et Gonzague (Gonzague TV).

Au total, plus de 130 professionnels du tourisme participeront à cette Fête du Tourisme, dont l’objectif est, outre de mettre en avant les différents acteurs du tourisme, de créer un moment privilégié et convivial pour que les touristes et la population réunionnaise connaissent mieux l’île et ses attraits.

Pour cette 5ème édition, les animations proposée se retrouveront autour du thème suivant : "les totems de La Réunion".

Parmi les animations proposées, il y aura notamment un colloque universitaire sur les totems de l'île, un festival de l’e-clip, un pique-nique géant ou encore des animations culinaires. Pour mettre en valeur La Réunion, un clip vidéo sur la chanson de Pharell Williams, "Happy", sera tourné dans les endroits emblématiques de La Réunion (Anse des Cascades, Plaines des Sables, Plaine des sables, plage de l’Ermitage…). Au total, 14 villes différentes participent à la Fête du Tourisme.

Vous pouvez consulter le programme complet en cliquant sur le lien.

Plus de 130 professionnels se mobilisent pour la Fête du Tourisme
Vendredi 28 Mars 2014 - 07:44
Lu 1203 fois




1.Posté par Bidon le 28/03/2014 09:59
Encore une pompe à fric
Qui paye ?
Comme d'hab, le contribuable

2.Posté par Dimitri ALAIN le 28/03/2014 10:47
les touristes résides de plus en plus dans la zone nord un peu moins sous l'équateur la réunion six millions de voyageurs le rêve continu et pour d'autre le cauchemar !!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par Jayce le 28/03/2014 10:55
C'est surtout les retombées futures qui comptent. Bien sur que ça coûte (ou gaspille) mais on à rien sans rien. C'est un début, il en faut bien un. ça sera toujours mieux que de ne rien faire, car foncièrement la Réunion à un potentiel de développement économique par le tourisme énorme, mais si nous même ni croyons pas ou ne voyons pas l'intérêt pour tous que cela revêt. C'est tout de même plus palpitant que de faire des centres commerciaux en ententes commerciales, mieux que de donner des p'tits contrast péi électoraliste et précaire aux gens, mieux que des sempiternel logements sociaux sur logement sociaux (on ne fait rien pour la catégorie médiane).

Après, sur le fond même de ce type de manifestation ? il faudrait que les instances comme la C.O.I y soient aussi conviées, pas pour (que) manger des langoustes, mais surtout, entretenir les liens d'amitiés des iles mascareignes, profiter pour faire le point sur les avancées stratégiques et poser les pistes à développer : on à plus y gagner en se concertant/collaborant qu'à essayer de tirer la couverture que sur soi au lieu de l'autre!

4.Posté par pigeon voyageur le 28/03/2014 19:10
Soyons lucides un instant SVP...

A qui profite d'abord ce type de manifestation organisée chez nous, payée avec nos impôts de la Région/IRT, à part les invités et ceux de chaque île voisine parle de de ses attraits touristiques ?

Forcément à celle qui possède ce que les autres n'ont pas ...

1- Maurice..... pour un rapport qualité/prix/accueil incomparable
2 -Seychelles..... pour les plages et les palaces plus l'accueil
3 -Maldives ..... idem que ci-dessus plus le dépaysement
4 -Mada et les Comores.... avec tous les risques que l'on connait

Imaginez que des centaines de milliers de touristes d'Europe vont se payer très chers
10 à 12 heures d'avion pour venir marcher dans les cirques , fussent-ils pour l'instant encore classés par l'Unesco est une vue de l'esprit quand on connait la beauté des Alpes Françaises; Italiennes; Suisses; Autrichiennes où les Pyrénées ou l'Irlande ;la Norvège;la Finlande et bien d'autres endroits en Europe ou aux Açores;aux Baléares ou aux Canaries;...avec des paysages somptueux à quelques heures de voiture ou d'avion;...

Pour ce qui est des volcans en vraie activité l'Italie en possède au moins 4 dans des paysages grandioses et l'Islande dans des glaciers impressionnants !!!

Quand les Rénioné auront compris cela ils s'apercevront ,peut-être, que les dizaines de millions d'euros dépensés par leurs élu-e-s pour promouvoir notre île sert d'abord à les promener eux et leurs proches dans des lieux réservés à une élite friquée !!!

5.Posté par Gabriel Picard le 28/03/2014 19:44
Tout ça c'est de la foutaise ! IL N'Y AURA JAMAIS DE TOURISME A LA REUNION TANT QUE LE PRIX DES BILLETS D'AVION RESTERA EXORBITANT, TANT QUE DANS UN BILLET D'AVION A 934 EUROS IL Y AURA 384 EUROS DE TAXES ! Supprimez les taxes et le tourisme décollera ET DANS LES DEUX SENS !
Gabriel Picard.

6.Posté par jayce le 28/03/2014 20:37
C'est sur, ce que vous dîtes est tout à fait exact, on ne peut pas nier ces arguments : la France est magnifique, ses montagnes, ses monuments historiques qui ont une âme (pour peu qu'on apprécie les choses), les plages du sud, le prix du billet d'avion ici est voleur de chez voleur, surtout si on se met à la place de l'européen qui à le choix entre les USA, les Antilles....et la Réunion voleur, clair qu'on se prend une claque. Le choix entre Paris/Berlin/Londre...New York, Los Angeles, Montreal...ou Chien Denis Réunion...heu, le choix il est vite fait.

Mais dans ce cas, que proposez ? Rien ! statu quo, on laisse faire, et on regarde nos voisins subir un vrai développement économique grâce aux retombées économiques réels du tourisme. Ou on essaye, maladroitement certes, mais on essaye, car il faut un début, de prendre part à ce gigantesque essor économique.

La Réunion est une île magnifique, elle a beaucoup plus d'atouts que ces voisines, qui ne vivent que de ça (c'est aussi leur force....lorsqu'on à pas le choix entre travailler ou se gratter le fion en attendant que tombe les allocs.

La Réunion est gangrénée par les politiciens, soucieux de se faire réélire et empêche un essor économique par le tourisme, l'industrie (vote pou moin, ma donne à ou un p'tit contrat péi....que va faire que ou lé dépendant de moi et du renouvellement de mon mandat. Mais surtout pas un vrai boulot, parce qu'a ce moment là, ou va réfléchir, ou sera moins bête et faudra que mi propose un vrai programme pour faire réélire à moin.

Gangrénée par les gros bonnets du privés, qui avec la complicité des politiciens, enchaînent monopole sur monopole, entente sur entente, rachètent des franchises, non pour les ouvrir, mais pour pas que qqun d'autre achète la carte et ne vienne leur faire concurrence.

Consommez, consommez, endormissez vous et contentez vous de quelques cacahuètes pendant que eux, ne vivent même pas dans le département.

Ces monopoles privatifs, genre transport aérien, explique nos retards et les bâtons qu'on nous met dans les roues pour évoluer. Un développement économique par le biais du tourisme,aurait des impacts immenses et permettrai de sortir de l'assistanat tout azimut : vivre d'un développement économique plutôt que de revenus de transferts.

Et le tourisme est un vrai levier de développement économique. Faut pas cracher dessus et minimiser son importance.Elle serai générateurs d'emplois direct, de formations professionnalisante, d'infrastructures dignes de ce nom, d'une manne de flux humain si importante, que nécessairement, il faudrait créer plus de ligne aérienne et donc, de concurrence...

On à les fonds nationaux, européens, les lois et dispositifs à la défisc, l'UNESCO, la COI, des compétences accrues des régions O.M en matière de coopération inter régionale...bref, les outils, juridiques et économiques ne manquent pas. Et pourtant, pas besoin d'aller bien loin, rien qu'en allant à Maurice, on voit ce que c'est un pays en croissance économique. Leur aéroport donne une claque à notre pauvre Roland Garros défraîchi et has been. Bientôt, ils auront un tramwyas aérien, alors que nous, on en est encore aux bus, une route du littoral payée par tous, mais pas pour tous (contribuables vs utilisateurs) et pas pour tout de suite...si elle se fait.

Enfin bref, on peut dénigrer ce genre de manifestation, mais c'est un début nécessaire. Qu'ils se gavent la pense avec nos impôts...ben rien n'est gratos, c'est pas pire que nos assistées sociaux qui cumulent travail au black pour les mecs et argent braguette pour les meufs ! Du moment que le boulot est fait, un peu de faste...pufff !

7.Posté par ile cochon le 28/03/2014 22:13
quelle hypocrisie pour une ile cochon! une ile en plus qui perd sa culture avec les "totems" (!) nouvelle mode, tout ce qui sorte de dehors faut gober la bouche ouverte, faut même payer pour des "parrains", du foutage de gueule et de fric en l'air. L'argent source à l'irt de l'ile cochon

8.Posté par Dimitri ALAIN le 31/03/2014 08:03
bravo ile cochon vous avez mis le doigts sur du lourd quel culture local les totems de la réunion on nous inventes des cultures ,pourquoi pas les statuts de l'ile de pâques ou les totems des indiens d'amérique jamais entendu un ramassis de connerie sur une culture nourrie a coût de subventions et de mensonges arrêter de faire honte la réunion de nous faire passer pour des idiots ,

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales