Economie

Plus de 1.000 nouveaux ménages surendettés en 2011

L'IEDOM a rendu public le 23 décembre son dernier "bulletin trimestriel de conjoncture" financière et bancaire. Dans ce bulletin, l'institut parle d'une économie toujours atone et de nouveaux dossiers de ménages surendettés en 2011, même si, rapporté à la population, ce taux reste inférieur à celui des ménages métropolitains.


Plus de 1.000 nouveaux ménages surendettés en 2011
Selon l'Institut d'Emission des Départements d'Outre-Mer, l’économie réunionnaise semble connaître des difficultés supplémentaires au troisième trimestre 2011. L’indicateur du climat des affaires se dégrade (- 6,2 points par rapport au deuxième trimestre) et s’établit à nouveau nettement en dessous de sa moyenne de longue période (- 6,8 points).

Ce mouvement s’explique principalement par les craintes des professionnels interrogés par l’Iedom pour la fin de l’année, mais aussi par le jugement sur le passé.

L’activité du système bancaire au troisième trimestre 2011 est très peu dynamique, dans le prolongement du constat dressé les trimestres précédents. L’épargne collectée localement comme les encours de crédits à la clientèle restent globalement atones, alternant d’un trimestre à l’autre de légères hausses et de légères baisses, qui se résument par une tendance malgré tout orientée à la hausse. Les indicateurs de vulnérabilité des entreprises et des ménages sont eux aussi relativement stables (nombre de dossiers de surendettement, nombre d’effets impayés), mais le taux de créances douteuses remonte légèrement ce trimestre.

Les placements des sociétés non financières progressent assez sensiblement au troisième trimestre 2011 (+7,2 %, soit + 155 millions d’euros), suite à une progression constatée pour la plupart des types de placements, que ce soit les placements liquides (+ 10,4 %), les dépôts à vue (+5,4 %) ou l’épargne longue (+2,6 %).

Les placements des ménages continuent de progresser à un rythme limité au troisième trimestre (+0,5%, soit + 35 millions d’euros, après +1,1 % au trimestre précédent). Les dépôts à vue des ménages augmentent un peu plus rapidement (+3,0%), de même que les placements indexés sur les taux de marché (+3,1%), tandis que l’épargne longue recule sensiblement (-1,4%, soit –49 millions €).

Globalement, les ménages représentent 72,7% de l’ensemble des actifs financiers détenus dans le département. Cette proportion est en hausse continue depuis le début de l’année 2008, après avoir continuellement baissé entre 2004 et 2007. A l’inverse, le poids des placements détenus par les sociétés non financières, qui avait atteint un maximum de 25% en décembre 2007, ne représentent plus à fin septembre 2011 que 21,2 % du total des dépôts.

Le nombre annuel de dossiers de surendettement déposés par les ménages réunionnais demeure stable sur les douze derniers mois (+0,6 % à fin septembre 2011), à un niveau qui demeure toujours élevé (1.125 dossiers déposés sur les douze derniers mois). Le nombre de dossiers de surendettement rapporté à la population reste cependant très inférieur au niveau observé en France métropolitaine.
Mardi 27 Décembre 2011 - 07:36
.
Lu 1117 fois




1.Posté par noe974 ? le 27/12/2011 06:41
On se laisse avoir par tout le monde .... on veut du dernier cri ....comme nos voisins !

"Les voisins i veille a nou !"

Les cartes revolving sont des moyens de paiement sauvages ... ça permet tout mais on oublie qu'il faudra rembourser un jour et avec des intérêts astronomiques !!!! du 23 % !!!

"Il y a deux manières d'être malheureux: ou désirer ce que l'on a pas, ou posséder ce que l'on désirait." (Pierre Louÿs)

2.Posté par Giles le 27/12/2011 08:13
Seule solution ne pas vivre au dessus de ses moyens et éviter de faire des crédits comme ça Si on perd son emploi c'est des soucis en moins !!!

3.Posté par Céline le 28/12/2011 13:12
C'est parfois difficile de ne pas "vivre au dessus de ses moyens" lorsqu'on s'est fait happé par le surendettement, ou qu'on a connu un accident de la vie... Il faut absolument se méfier de ces taux exorbitants !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales