Sport

Plongée sous-marine : Les règles à respecter

La direction régionale des affaires maritimes (DRAM) en association avec la direction de la jeunesse et des sports (DDJS) présentaient hier leur campagne de prévention des accidents de plongée subaquatique à la Réunion. Les principales règles à respecter pour éviter les dangers de ce loisir y ont été rappelées.


En cette période d'été austral et de début de vacances, les activités nautiques se multiplient. Parmi elles, la plongée sous-marine, qui se révèle être une activité accessible à tous, à condition de connaître les comportements à éviter. Car si cette activité comporte peu de lacunes au niveau de la sécurité, les accidents ne sont pas impossibles. Toutefois, le plus souvent, ils peuvent être évités par le respect de consignes simples.

La médiatisation de ces consignes est justement l'objectif de cette campagne de prévention, qui débutait hier. Titrées "Je plonge? oui... en toute sécurité", les affiches et les cartes distribuées portent toutes les quatre principes à respecter avant et après la plongée. Avant la plongée, "je dois être en forme" et "j'ai mangé et je n'ai pas pris d'alcool"; après la plongée, "je ne fais pas d'effort" et "je ne monte pas en altitude (plus de 300m)".

"La plongée sous-marine est une activité qui favorise la discipline et la réflexion personnelle", racontait Régis Bertogli, directeur de la DDJS. Encadrée par les professionnels et les amateurs, c'est "une activité protectrice de l'environnement, qui la met en valeur", poursuivait-il. Toutefois, il reste déconseillé de plonger seul.

454 accidents de plongée de 1982 à 2008

Enfin, la présentation de cette campagne était aussi l'occasion pour le Dr Jan-Dirk Harms d'exposer les résultats de ses recherches : il a en effet étudié sur une période de 26 ans, de 1982 à 2008, les accidents de plongée à la Réunion. En tout, ce sont 454 cas qui ont été recensés, de plusieurs types. Parmi eux, le plus fréquent, l'accident de décompression, parfois provoqué par une montée rapide et directe en altitude après une séance de plongée.

Le Dr Harms mettait en garde les plongeurs contre les facteurs favorisant ces accidents de décompression : la fatigue, la convalescence, l'alcoolisation, le manque de sommeil, les efforts pendant ou après la plongée, ou le stress.

Chaque mois, ce sont 100.000 plongées qui auraient lieu dans les eaux réunionnaises. Les professionnels de la plongée attiraient l'attention hier sur le fait que, proportionnellement au nombre de plongeurs, qui augmente chaque année, le nombre d'accidents de plongée est en nette diminution.

Enfin, à titre anecdotique, les accidentés de la plongée étaient 25% de femmes et 75% d'hommes. Sur ces 432 personnes, 161 étaient non-licenciées et 271 licenciées; sur 433 personnes, 310 pratiquaient en club, 116 hors-club, et 7 en tant que professionnels.
Vendredi 18 Décembre 2009 - 16:52
Johanne Chung To Sang
Lu 2705 fois




1.Posté par boyer le 18/12/2009 17:26
452 accidents de plongée contre 1 seul accident de volcan.
pas d'interdiction en plongée alors que le volcan est soumis a hystérie préfectorale

En plongée, les usagers ont le choix entre payer les services d'un club ou plonger hors club.
Au volcan, le parc veut imposer l'encadrement payant.

En plongée les professionels ont appris qu'il valait mieux eviter de rouler des mecaniques sur les mises a l'eau alors qu'au volcan les accompagnateurs de montagne n'ont pas encore appris l'humilité et jouent à la delation.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales