Société

Plongée dans les coulisses de l’aquarium de la Réunion

Lieu incontournable en période de vacances scolaires, l’aquarium de la Réunion propose de nombreuses animations pour l’hiver qui sauront ravir les petits comme les grands. Zinfos974 a choisi de tester la visite des coulisses.


Le jeune requin zèbre, arrivé l'année dernière
Le jeune requin zèbre, arrivé l'année dernière
Direction les coulisses de l’aquarium de la Réunion, à Saint-Gilles, à la rencontre de la faune qui peuple l’océan indien... Ouvert 7 jours sur 7 de 10h à 18h, l'aquarium de la Réunion dispose d’une quinzaine de bassins pour 600 m3 d’eau de mer où évoluent poissons et coraux principalement en provenance des abords de l’île. L’occasion, en cette période de vacances scolaires, de redécouvrir notre environnement avec les nombreuses nouveautés et animations mises en place pour l’hiver.
 
Il est 14h30 lorsque débute la visite des coulisses marmailles, une animation également disponible pour les adultes les mercredi et samedi après-midi. Nous suivons notre guide/soigneur, qui nous emmène dans la première pièce du parcours : la quarantaine. Ici se succèdent plusieurs bassins de différentes tailles où sont soignés les poissons malades et ceux en cours d’acclimatation. Les accouplements se passent aussi ici, en toute discrétion... Cette première étape a été l'occasion de faire connaissance avec une famille de poissons clowns, espèce encore non exposée au grand public.
 
La visite se poursuit dans les cuisines où est stockée toute la nourriture des poissons. Essentiellement composée de poissons achetés aux grossistes des supermarchés ou aux pêcheurs de Saint-Gilles, avec parfois l’apport de quelques vitamines ou de légumes, les repas sont distribués trois fois par semaine pour les gros poissons, à la vue du public.
 
Dans ce même espace, notre guide s'approche au-dessus des premiers bassins qui peuvent être vus par les visiteurs. S'y côtoient les habitants des récifs coralliens. L’occasion pour notre soigneur de plonger sa main pour nous en montrer quelques uns de plus près, oursin, étoile de mer et autres espèces fascinantes dont on nous explique le fonctionnement.
 

Elevage de méduses Cassiopée
Elevage de méduses Cassiopée
Une volonté d’autogestion
 
Nous nous dirigeons ensuite vers une grande pièce où le ronronnement des machines nous force à tendre l’oreille. Ici se dessine un circuit au cours duquel l’eau est filtrée avant d’approvisionner chaque bassin de manière individuelle. « Qu’est-ce que c’est ici ? », demande un enfant en montrant du doigt un petit bassin. « Ce sont des boutures de coraux », explique le guide.
 
Dans une volonté de préservation de l’environnement, l’aquarium a décidé cette année de moins prélever dans la nature et de reproduire les coraux par clonage. On coupe des bouts de corail qu’on fixe à des tubes en plastique : « Les coraux à branches grandissent de dix centimètres par an, les autres d’un centimètre par an », précise-t-il. Lorsqu’ils auront une taille suffisante, ces coraux seront disposés dans les différents bassins de l’aquarium, une partie des boutures étant déjà elle-même le sujet d’une exposition cette année.
 

Les enfants se penchent au-dessus du bassin
Les enfants se penchent au-dessus du bassin
Quatre requins à pointe noire
 
Quelques marches plus loin, notre petit groupe se retrouve au-dessus des bassins de plus grande envergure. C’est d’ici que les soigneurs nourrissent les poissons et plongent pour laver les aquariums. Le visiteur pourra d’ailleurs le voir à l’œuvre, le matin à l’ouverture ou le soir avant la fermeture.
 
Dans un premier temps nous nous dirigeons vers les bassins des poissons à coraux, certains d’entre eux, habitués à la présence humaine viennent d’ailleurs nous saluer en passant la tête hors de l’eau. A chaque bassin son type d’espèces, « attention à ceux-là, leur venin est très dangereux », nous informe-t-on alors que nous nous trouvons au-dessus du bassin des poissons scorpions.
 
Mais il ne s’agit pas là des espèces les plus dangereuses puisque nous nous approchons finalement du plus grand bassin de l’aquarium : le bassin des prédateurs. Cette foi-ci on ne s’approche pas trop près. A quelques centimètres de la surface nous apercevons les quatre requins à pointe noire.
 
Arrivés l’année dernière, ces quatre spécimens, ainsi qu’un requin zèbre, sont restés un an dans un bassin d’acclimatation à l’entrée de l’aquarium. Depuis juillet ils ont été transférés dans le bassin des prédateurs. Dans un premier temps protégés par une cage de plastique afin d’habituer les autres occupants à leur présence, notamment le barracuda, ils sont désormais des occupants à part entière du bassin.

Le poisson vache, nouveauté de la semaine
Le poisson vache, nouveauté de la semaine


Les nouveautés de l’aquarium
 
Notre visite des coulisses arrive maintenant à son terme, libre à nous désormais de nous promener dans la partie publique de l’aquarium. A notre tour, nous prenons le temps de nous arrêter devant les vitrines des bassins et de constater les nouveautés de l’aquarium. Un bassin de coraux fluorescents, un autre, encore en cours de mise en place reconstituant la faune du lagon, de petites méduses Cassiopée…
 
Parmi la foule de visiteurs, nous nous promenons dans l’espace musée de l’aquarium où est projeté un film de l’Union des conservateurs d’aquarium sur les requins. Jusqu’à septembre se tient également une exposition de Sciences Réunion sur la biodiversité, une animation parmi les nombreuses autres mises en place pour les vacances scolaires. Pour la suite, le prochain gros investissement de l’aquarium devrait se porter sur la muséographie, avec de nouveaux panneaux de présentation numériques.
 
Après une visite d’environ une heure, le visiteur ne manque pas, avant de quitter les lieux, de prendre une dernière photo souvenir avec le panneau humoristique de l’aquarium.
 

La ronde des requins à pointe noire
La ronde des requins à pointe noire

Les bassins de la salle de quarantaine
Les bassins de la salle de quarantaine

Max, le mérou patate de l'aquarium
Max, le mérou patate de l'aquarium
Jeudi 6 Août 2015 - 16:56
Agathe Martin
Lu 1228 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:47 Casting: La série CUT cherche des acteurs

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales