Société

Plan social: Le patron de Réunion 1ère se veut rassurant


Plan social: Le patron de Réunion 1ère se veut rassurant
Un plan social appelé "plan de départs volontaires" est en préparation au sein du groupe France Télévisions. Questionné, le numéro 1 de Réunion 1ère, Gilles Vaubourg, tente de déminer le terrain.

A la Réunion, sept employés dont le directeur adjoint seraient sur la sellette. Le communiqué du député Lebreton ce jeudi 21 novembre en forme de soutien au numéro 2, Gérard Hoarau, crée la zizanie. Rappelons que l'élu sudiste fait de l'accession des Réunionnais à des postes de responsabilités un cheval de bataille.

Avant de répondre sur le fond du plan social qui "se décide à Paris", Gilles Vaubourg, directeur de Réunion 1ère, rappelle les règles confraternelles largement entamées par le rédacteur en chef de Zinfos, Pierrot Dupuy. "J'ai un message à lui adresser : on ne balance pas le contenu d'un déjeuner confraternel sur un blog trois semaines plus tard", adresse-t-il en guise de carton jaune. "Si je devais reproduire ce que Pierrot Dupuy m'a dit, on rigolerait également mais je n'ai pas envie de rentrer dans ce jeu là". Enfin, "contrairement à ce qu'il suppose, il aurait pu m'appeler car à 23h, j'étais joignable". Voilà pour l'explication de texte entre chefs (voir l'article du blog ici).

Sur le fond du sujet, qui rappelons-le, mènerait sept employés de Réunion 1ère à la porte dont Gérard Hoarau, Gilles Vaubourg tente de rassurer le personnel. "Je n'ai pas de commentaires à faire, le groupe France Télévisions a entamé depuis des semaines, un plan de départs volontaires. Il n'y aura aucun départ à France Télévisions qui se fera autrement que sur la base du volontariat. Et s'il devait y avoir des mouvements, ça se règlerait en interne. Je ne vais pas m'étaler dans la presse sur des sujets internes", explique-t-il.

"Un audimat en constante croissance"

Gilles Vaubourg embraye au contraire sur l'actualité réjouissante de l'antenne locale en disant travailler sur la stratégie de ses rédactions pour les municipales et d'autres événements comme par exemple la retransmission de la confrontation Raon l'Etape/ Sainte-Marienne dans le cadre de la Coupe de France.

Il retient le positif. "Croyez-moi, nous sommes sur la voie de la progression économique, nous avons un audimat en constante croissance", avant de clore l'échange en renouvelant le souhait de ne pas vouloir "aller plus vite que la musique" concernant les négociations de départ du personnel concerné.

Dans toutes les branches du groupe, le plan de départs volontaires porte sur 361 postes non remplacés mais les syndicats craignent que ce premier coup de canif n'en annonce d'autres.
Vendredi 22 Novembre 2013 - 17:13
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1545 fois




1.Posté par blacko le 22/11/2013 19:07 (depuis mobile)
ferme toute !!!

2.Posté par ZEPHIR JACQUES le 22/11/2013 19:53
Valet du système

3.Posté par marion lefevre le 22/11/2013 20:17
une solution très simple pour diminuer les charges de fonctionnement sans plan massif de licenciement: supprimer l'indexation qui est à RFO de plus de 70%!!!

4.Posté par Jiji le 22/11/2013 20:48
"Un audimat en constante croissance"

lol

Gazon de riz encore et encore , emission de mariage télé réalite, une dizaine de telenovela, pleins de vielle séries débiles, ça c'est du service publique de qualité.

5.Posté par whylliams le 22/11/2013 21:07
Tiens ils appellent cela "plan de depart volontaire"!Dans le privé c'est "plan de sauvegarde de l'emploi".PSE pour les intimes.
C'est pas un licenciement
C'est de mode parait-il.Je ne sais pas l'age qu'ils ont ces concernés mais pousser des salaries a vouloir partir avant la retraite effective (avec un portefeuille assez consequent) pour certaines personnes cela vaut la peine;Mais en ce moment il y'en a pas mal qui revienne au boulot ,pour certain retraite,c'est de l'argent de poche ,alors a quoi cela servira -t-il?

6.Posté par rsl le 23/11/2013 06:54
C'est triste cette chaine!Je la regarde à moitie entre 19h45 et 20h00 et qques fois gazon de riz et malet quand j'y pense.Sinon c'est une chaine pourrave!
Dommage que certains n'ont pas voulu progressé et sont depuis des années en poste localement et qui peut-être sont menacés à presque l'age de la retraite.
Si en préretraite on leur propose un pactol alors barrez-vous tant il est temps car demain est incertain.
Dommage pour le numéro 2 de rfzeroreunion car le numéro 1 a une feuille de route qu'il appliquera envers et contre tous

7.Posté par Jangoo le 23/11/2013 10:57
Ferme le merde ..qui sa i regarde chaine la..complétement inutile...juste histoire de rendre créole encore plus couillon

8.Posté par rsl le 23/11/2013 14:17
que sont devenus les henri claude ELMA journaliste à rfo;l'animateur radio ex-filtré d'nrj habillé souvent en noir et j'en oublie.............................je crois que thierry jardinot a senti le vent tourné et madame françoise sont venus à AR car la pression devait être insupportable sur cette chaine public.
Courage G hoarau ,y fo lev la tête et ne pas vouloir mourir à genou!
Je suis triste pour lui quand même.Gora Patel en pense quoi?

9.Posté par Môvélang le 24/11/2013 14:21
hum! Rfo na pu largent pour ses employés mais nana bôcou pour envoye 4 journalistes suivre la mère colomb voir son mari!!!!!!!!!en france et suivre à zot partout!

10.Posté par ndldlp le 25/11/2013 12:53
3.
quasiment un emploi à mi temps à créer en supprimant la surrém à RFO... que dire alors du potentiel dans les collectivités locales et services de l'Etat à la Réunion...

60 000 fonctionnaires => ça fait facilement du 10 à 15 000 emplois avec un potentiel de création pérenne.. ça laisse songeur dans une île à 42% de chômage... presque 10% de réduction "quasi immédiatement"...

tiens à Mayotte, la territoriale n'est pas éligible à la sur rém...pourtant Mayotte a un statut qui n'est pas si différent de celui de la Réunion... comment se fait il qu'il y ait deux poids deux mesures... l'Etat serait il schizophrène, et nos politiques locaux bien aveugles ...?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales