Politique

Plan départemental des déchets: Deux incinérateurs de prévus


Plan départemental des déchets: Deux incinérateurs de prévus
Le plan d'élimination départemental des déchets non-dangereux reste un serpent de mer à la Réunion. Le Département, qui a la haute main sur son élaboration, avait dû reculer sur l'application du précédent plan, en 2011, quand, à l'approche des élections, les écologistes s'étaient mobilisés contre le projet d'incinérer des déchets. De ce fait, la situation avait été laissée telle quelle et les décharges sont progressivement arrivées à saturation. 

Le Département a donc réuni hier les partenaires impliqués dans ce plan (communautés d'agglomération, Préfecture, Région, Chambres consulaires...) pour le réviser. Et, à la surprise des observateurs, trois des cinq communautés d'agglomération (la CIVIS, la CINOR et la CASUD) ont demandé l'introduction dans le nouveau plan... de la construction de deux nouveaux incinérateurs, un au Nord et l'autre au Sud. 

La CIVIS et la CINOR ont même déjà fait les premières démarches pour la construction de ces incinérateurs. Le TCO, en revanche, a dit préférer la solution de la méthanisation mais ne pas être fermé à d'autres options. Il n'y a que la CIREST a avoir insisté pour que la solution de la méthanisation soit retenue. 

Tout reste à faire. En effet, il faut trouver des terrains et financer les équipements, ce qui risque d'être compliqué d'autant que les décharges devraient arriver à saturation complète d'ici 2015, soit bien avant que les incinérateurs puissent être livrés. De plus, les écologistes sont déjà vent debout contre ces projets: Jean-Pierre Marchaud, l'ex porte-parole de l'ACCIDOM (association citoyenne contre l'incinération des ordures ménagères) qui avait été en pointe du débat en 2006, a ainsi qualifié le nouveau projet de "sketch éculé" dans lequel "l'incompétence le dispute au cynisme".
Vendredi 31 Août 2012 - 11:12
Samuel Bertil
Lu 1240 fois




1.Posté par CASUD change de veste !!! le 31/08/2012 14:15
Il y a deux ans, la CASUD (CCSUD à l'époque) était vent debout contre la "philosophie" de l'incinération, le président de cette agglo avait mis tout son poids politique pour faire échouer le projet malgré les suppliques des ingé de la CIVIS concernant l'urgence de ce dossier. Il avait mis en avant la dangerosité de la technique employée et le mauvais signal envoyé à ceux qui s’efforçaient de trier. Alors soit la maxime "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" s'applique ici ou alors cela veut dire que le leadership de la droite locale a changé définitivement de main. Et oui, tout n'est que politique !!!

2.Posté par cancer les bains le 31/08/2012 15:22
super on va echapper au cancer de l'amiante grace aux cancers de l'incinerateur nouvelle generation

3.Posté par space525 le 31/08/2012 17:06
chouette - enfin du nouveau : de l'incinération - j'adore l'incinération avec ces fumées blanches - ses résidus d'épuration - son machefer - oh oui sa norme européénne sur les dioxynes à 0.1 nanogrammes par m3 de gaz rejeté - oh oui que c'est bon tout ça - ça me manquait - moi qui vient de Paris - un vrai projet comme on les aime.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales