Politique

Plaine des Palmistes: Un conseil municipal "petits bras", selon Jean-Luc Saint-Lambert

L'ancien maire de la Plaine des Palmistes, Jean-Luc Saint-Lambert, se fend d'une tribune libre avant le prochain conseil municipal de la mairie en place, dirigée par Marco Boyer. La voici en intégralité:


Plaine des Palmistes: Un conseil municipal "petits bras", selon Jean-Luc Saint-Lambert
Pour amuser la galerie et exister, n’ayant rien à mettre sous la dent des palmiplainois, le maire réunit ses conseillers pour surtout valider des recrutements d’agents bien pensants. D’un coté, il licencie à tour de bras, casse des contrats, supprime des indemnités, humilie le personnel, le disqualifie, faisant fi de le légalité des décisions prises en se vantant à l’avance de ne craindre les recours en justice qui iront immanquablement dans le sens des agents licenciés, discriminés, harcelés. L’argumentation vaut son "pesant de goyaviers", voire "d’or rouge" : "Restrictions budgétaires".
 
De l’autre, il veut valider des recrutements : 25 contrats saisonniers et 12 contrats temporaires allant de l’ingénieur temporaire, de l’attaché temporaire… aux animateurs saisonniers. C’est le retour de la "quinzaine chômage". Les syndicats vont certainement apprécier cette nouvelle terminologie accentuant la précarité des agents recrutés… qui se feront dociles à l’avance pour faire face à "d’éventuels surcroits de travail" voire "un accroissement temporaire d’activité".

Le groupe d’opposition, le seul existant au sein du conseil – nous n’avons pas trahi nos électeurs- Alon Kontinué Ansanm, ne peut cautionner de telles pratiques et soutient tous les travailleurs opprimés, brimés, harcelés, licenciés, bafoués dans leur dignité.
 
Que la justice s’en mêle et que justice soit faîte face à ce harcèlement permanent, à cette discrimination à l’embauche, pour sanctionner cet excès de pouvoir qui touche aussi d’autres secteurs comme la commission d’appels d’offres qui ne respecte pas la place à laisser à l’opposition, comme le fantasque dans la politique des nouveaux rythmes scolaires, comme la fin des activités périscolaires avant la fin de l’année scolaire, comme le blocage des dossiers de nouvelles constructions de logements sociaux, comme l’arrêt des travaux de l’école, comme l’abandon du complexe sportif...
 
"Tant va la cruche à l’eau qu’un jour elle se brise". En deux mois de mandature, elle se fissure déjà.
 
Pour L’opposition
Jean-Luc SAINT-LAMBERT
Mercredi 4 Juin 2014 - 17:58
Lu 1674 fois




1.Posté par Papy le 05/06/2014 01:38
Pourquoi avoir fait une triangulaire il fallait a tout prix se rallier.......

2.Posté par piment goyavier le 05/06/2014 08:14
La Plaine des Palmistes , ville charmante des Hauts , colorée par ses goyaviers rouges, a besoin de vivre dans le bien-être , le mieux-être ... Durant plus de 6 ans , la population a vécu le plus pire enfer de sa vie , surtout le Personnel Municipal d'antan ! Des licenciements abusifs étaient opérés parmi les agents qui semblaient être du côté de M. Boyer ... Beaucoup ont perdu leur emploi ... Beaucoup sont tombés malades ... Beaucoup ont déprimé ... et tout cela grâce à M. Saint Lambert et à son équipe , d'alors ! D'ailleurs , même ses adjoints ont démissionné ...
Aujourd'hui , de l'ordre doit être mis dans les finances de la commune ...
On a trop recruté n'importe qui , sans compétences , juste pour avoir des espions et des voix! Il est bien vrai , qu'à la veille des élections , des grandes quantités de contrats étaient recrutés juste pour faire la masse lors des réunions , et produisaient un travail bidon ...
La Plaine des Palmistes a besoin de gens travailleurs et non des citrons qu'on presse ou des gratteurs de cul qui fument toute la journée , assis à l'ombre des platanes en attendant la paie !
Félicitations , M. Boyer pour cette toilettage nécessaire !
On ne peut payer les gens qui nettoient leurs ongles toute la journée .... les finances publiques ne sont pas élastiques ... la ville a besoin de vrais travailleurs (écoles , crèche , mairie , eau ....)

3.Posté par Sérénité le 05/06/2014 16:28
Bien parlé, piment rouge. Saint-Lambert adopte le style "faites ce que je dis mais pas ce que je fais" ; il a la mémoire courte, pour ses agissements des 6 dernières années. La souffrance qu'il a causé avec ses sbires ; emploi sur emploi même s'ils ont été alerté que ce serait trop lourd pour la commune : ils ont fait la sourde oreille. Comment Marco Boyer peut arranger cela ? seulement en rectifiant le tire et
réajustant les postes là où c'est nécessaire. Arrêtez vos élucubrations Saint-Lambert : votre tour est passé ; sachez accepter vos erreurs que Marco Boyer est entrain de rectifier. Point barre.

4.Posté par Porto le 05/06/2014 17:50
Coiffé d'un haut de forme au sommet légèrement arrondi il ferait un excellent professeur Tourne saule !

5.Posté par Fouille-Merde le 09/06/2014 16:17
"comme le blocage des dossiers de nouvelles constructions de logements sociaux"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales